L'Hiver féérique

L’Hiver féérique

À partir de 6 ans

L’Hiver féérique est sept courts-métrages d’animation rassemblés en un film en 2015. L’HIVER EST ARRIVÉ, 2012, Stop motion, avec tissus en dentelle et de la pâte à modeler. TOUTES LES ÉTOILES, 2014, 2D numérique, utilisation d’effets de pinceaux et de brosses. LE TEMPS DES ENFANTS, 2014, 2D numérique qui donne l’impression d’être réalisé à partir de tissus, dans une technique de papier découpé. UNE PETITE ÉTOILE, 2014, 2D numérique, dans un style de papier découpé. LES MOINEAUX SONT DES BÉBÉS PIGEONS, 2008, 2D, dessins au crayon de papier qui s’animent. LAPINS DES NEIGES , 2014, 2D numérique qui donne l’impression d’un mélange de techniques, néocolore, stop motion avec tissus découpés. LA PETITE MOUFLE ROUGE, 2010. Scan de tissus et de dentelles, puis travail par ordinateur (effet d’animation de structures qui découpées).

MESSAGES

Influence des aînés

L’HIVER EST ARRIVÉ. La petite fille va faire un rêve de tissus, qui rappelle les broderies de sa grand-mère (ou celles reproduites sur son livre). Protection. La grand-mère protège sa petite fille, elle lui fait un bonnet, elle empêche le renard de s’approcher de l’enfant en la mettant en sécurité, en ne lui permettant pas de l’atteindre. Changement de saison. Couleur de l’hiver. On voit qu’avec le temps qui passe, la transformation de l’automne en hivers, avec un personnage qui amène le blanc. Rêve. Une petite fille prend des éléments de sa réalité pour imaginer comment la neige arrive. Revalorisation de la broderie. L’animé utilise des décors qui mettent bien en valeur la broderie.

Penser à l’autre

TOUTES LES ÉTOILES. Agir en permettant aux autres d’être plus heureux. Don de soi. Ne pas hésiter de mouiller son habit pour que l’autre obtienne une étoile. Ouverture sur l’autre. Même si l’on vient de monde différent, on peut être en lien. Différents mondes. On nous montre un monde étoilé, naturel, tout en contraste avec une ville grise, avec nuages (une petite critique écologique). Faire plaisir. Donner un peu de bonheur aux autres. Besoin de l’autre. Rêver à d’autres endroits, vouloir rencontrer d’autres personnes, rechercher la lumière.

Jeux imaginaires

LE TEMPS DES ENFANTS. Le pouvoir de l’imagination permet l’enfant de faire revivre le cheval qu’il a croisé dans sa journée. Il joue avec un gant, une figurine d’aluminium. Ami imaginaire. Un enfant unique s’invente un compagnon. Identification à l’adulte. Être marqué par des moments passés avec son grand-père. Vouloir faire les mêmes choses que l’adulte, se sentir grand. Mémoire. Se rappeler d’un moment agréable, cela passe par l’odorat. Un coucher apaisant. Se sentir en sécurité, s’endormir. Partir dans des rêves, avec plein d’imagination. Rêve. Grande imagination, avec des renvois de ce qu’on a pu voir en journée, mélangé avec ce qui peut apparaître comme du non-sens, mais qui est du plaisir d’enfant. Plaisir du gout. Apprécier le chocolat.

Protection parentale

UNE PETITE ÉTOILE. Dame la lune va protéger son enfant étoile, elle met du temps pour s’apercevoir que le petit est en danger, mais elle réagit et le sauve. Danger du monde extérieur. On est bien à la maison, dehors c’est plein de vilains qui peuvent vouloir nous exploiter. Il ne faut pas trop s’intéresser à ce qui se passe hors de son chez soi quand on est petit. Il faut écouter les conseils de sa maman. Critique du besoin de s’approprier. Ne pas rechercher à vouloir une chose qui n’a pas à avoir de propriétaire. Critique de la dispute pour obtenir l’étoile. Liberté. Ne pas vouloir enfermer. Il ne faut pas s’approprier des choses qui sont libres. Écologie. Critique des voitures. On nous les montres bruyantes, dangereuses, liées à la ville sale. Critique de l’armée. On se moque un peu du gradé qui a besoin d’une étoile sur le torse, qui se fait saluer par les oiseaux.

Besoin d’amour

LES MOINEAUX SONT DES BÉBÉS PIGEONS. Un petit a besoin de l’attention de sa maman, de l’amour. Mère peu présente. On voit un enfant qui est emmené chez sa grand-mère, car sa maman ne peut pas s’occuper de son petit, certainement à cause de son travail. Solitude. Importance d’être accompagné. Ici l’enfant n’est pas très entendu, et il expérimente seul des choses qu’il rend intéressantes ou jolies. Découverte de l’enfant. Le petit se fait sa propre interprétation des choses. Le parent mériterait de s’intéresser à la magie que l’enfant pourrait apporter. Embellir les choses. Dans un quotidien triste, l’enfant peut transformer les choses en merveilleux. L’enfant utiliser ses rêves pour revisiter sa journée. Pour obtenir ce qu’il espère.

Protection parentale

LAPINS DES NEIGES. Une maman accompagne ses enfants de nuit, elle protège ses enfants contre un grand loup. On nous montre une maman forte. Les plus petits ont plus besoin de protection. Danger de la nuit. Quand on se promène de nuit, mieux vaut avoir une maman avec soi et ne pas trainer. Il peut y avoir des méchantes personnes qui rusent pour s’en prendre à nous. Noël. Ambiance de Noël, avec sapin et nuit étoilée (même si ce n’est pas Noël, mais Nouvel An). Accepter l’autre. Des lapins vont nourrir un loup qui aurait voulu les manger et ils deviendront copains. La gentillesse permet d’apaiser les conflits. Souffrance de la faim. Si on donne à manger à celui qui a faim, il ne sera pas agressif envers nous. C’est le besoin qui peut rendre l’autre agressif, comblé il devient gentil. Protection de la nature. Décorer un arbre de Noël, c’est bien plus beau dans la nature sans le couper. Musique folklorique. Chants typiques de l’Europe de l’Est.

Courage

LA PETITE MOUFLE ROUGE. Une petite fille va oser vouloir résoudre un problème, aller dans l’inconnu pour tenter de récupérer son gant. Il faut se méfier des apparences. Une grosse chose effrayante n’est pas forcément méchante. Bonté. On nous montre comment on peut aider l’autre. Une petite fille donne son gant à quelque chose qui semblait en avoir besoin. Don de soi, avec un être qui donne de son tissu pour soigner une blessure. Surnaturel. On a ici affaire à un être magique dans la forêt qui semble être celui qui fait disparaître l’hiver au profit du printemps.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

UNE PETITE ÉTOILE. L’enfant étoile arrivé sur la terre croit distinguer ses semblables, mais ils se rapprochent et c’est en fait des phares de voitures qui foncent sur lui, risque d’être écrasé. LAPINS DES NEIGES. On entend le bruit du loup, puis on le voit, il est sombre, grosses dents, grognement qui font peur à un petit lapin. Il s’intéresse à une famille qui avance dans le bois, on craint ce qu’il peut arriver. Le plus jeune voit les dents du loup qui se reflètent sur la glace. On craint que les lapins finissent une glissade dans le ventre du loup qui les attend en bas la gueule grande ouverte. Les pieds des enfants lapins risquent d’être croqués par le loup qui passe sous la neige. LA PETITE MOUFLE ROUGE. La fillette fuit quelque chose, ça a l’air grand, elle a peur, elle court, tombe et se fait mal (on voit une petite tache de sang sur sa son genou).

Peur

UNE PETITE ÉTOILE. Un sursaut quand on nous montre à l’endroit où la petite étoile imagine sa maman, cela semble se briser pour laisser apparaître un soldat qui crie fort. LA PETITE MOUFLE ROUGE. Des effets de caméra subjective laissent penser que la petite fille n’est pas seule dans les bois, on ne sait pas qui la regarde. Bruits tendus et musique parfois stressante.

Malaise

UNE PETITE ÉTOILE. L’étoile ne maîtrise rien, elle subit et se fait convoiter par tout le monde, personne ne s’intéresse à ce qu’il veut, mais tous veulent le posséder. Un homme à la mine patibulaire a pris la petite étoile, qui est inconsciente, son intérieur est rempli d’animaux morts, l’étoile est mise dans une bouteille.

Tristesse

LES MOINEAUX SONT DES BÉBÉS PIGEONS. Le petit garçon est tout seul dehors, il s’invente des jolies choses, tente de colorer un peu sa vie. On ne laisse pas être un animal en laisse, sa mère ne l’écoute pas quand il s’imagine avoir vu un faon, elle est surtout occupée à vite l’amener chez la grand-mère (mais elle prend quand même le temps de discuter avec un de ses amies d’un sujet qui n’intéresse pas l’enfant). Il est tout coincé dans le bus. Il parle et personne ne s’intéresse vraiment à ce qu’il dit. Il dort sur le canapé du salon. Et dans uniquement dans son rêve qu’il reçoit un peu de tendresse de sa mère.

VOCABULAIRE

Généralement sans paroles, exceptés dans LE TEMPS DES ENFANTS, UNE PETITE ÉTOILE et LES MOINEAUX SONT DES BÉBÉS PIGEONS.

Une compilation de productions très poétiques. L’enfant pourra parfois avoir du mal à saisir ce qui se passe vraiment, mais est-ce si important ? C’est peut-être pas plus mal, en tout cas pour les plus petits, car beaucoup de ces films montrent qu’il peut y avoir des carences autour des parents, un thème qui peut bien angoisser l’enfant. Dans LES MOINEAUX SONT DES BÉBÉS PIGEONS, le petit enfant vit une forme d’abandon, une solitude qui est aussi présente dans TOUTES LES ÉTOILES. Dans UNE PETITE ÉTOILE, on nous montre les dangers du monde extérieur (ceux qui ont peur des loups risquent de ne pas se sentir à l’aise), et LA PETITE MOUFLE ROUGE comporte aussi des moments bien tendus. Forcément les thèmes pourront toucher l’enfant, mais sans l’attaquer frontalement, parce que bien arrondi par de douces images, une musique souvent apaisante et de la poésie à en revendre. Cela reste visible par les petits, parce que ces histoires peuvent être perçues de différentes façons et que les tensions sont vite diminuées, et qu’elles se résolvent agréablement (n’empêche que seul, avant six ans dans le noir, certaines scènes restent stressantes, mieux vaut être avec lui). Ces animés ne sont pas de notre culture, on nous montre un Nouvel An russe dans UNE PETITE ÉTOILE et dans LAPINS DES NEIGES, avec une tradition différente de la notre, cela mérite peut être de s’interroger sur les différences et les rapprochements entre les peuples.

 

L’HIVER EST ARRIVÉ. Déconseillé aux moins de 3 ans – À partir de 6 ans

TOUTES LES ÉTOILES. Déconseillé aux moins de 3 ans – À partir de 5 ans

LE TEMPS DES ENFANTS. Déconseillé aux moins de 3 ans – À partir de 4 ans

UNE PETITE ÉTOILE. Déconseillé aux moins de 6 ans – À partir de 6 ans

LES MOINEAUX SONT DES BÉBÉS PIGEONS. Déconseillé aux moins de 3 ans – À partir de 5 ans

LAPINS DES NEIGES. Déconseillé aux moins de 5 ans – À partir de 6 ans

LA PETITE MOUFLE ROUGE. Déconseillé aux moins de 6 ans – À partir de 6 ans

Partager cette page :

Lost Password