L'École des petits vampires

L’École des petits vampires

À partir de 8 ans

L’École des petits vampires est une série de 2006. Générique qui tente de montrer le quotidien des vampires. Il peut se passer plusieurs choses en même temps.

MESSAGES

Amitié

S’amuser avec ses amis. Soutenir l’autre. Importance de s’excuser quand on a fait quelque chose qui blesse son ami. Groupe. On nous montre différentes personnalités, un sympathique leader comme Oscar, ou Stocker qui est imbu de lui-même et qui se moque et veut embêter le monde.

Résoudre des problèmes

Il y a souvent l’idée d’aider quelqu’un, même si on a affaire à des vampires, il faut parfois aussi tenter de résoudre une difficulté.

Monde des vampires

Une gentille découverte du monde des vampires, et on peut aussi rencontrer d’autres montres, un golem, loup-garou, troll.

Bien se comporter

Les enfants vampires sont sympathiques, ils aident, tentent de bien faire. Avec le contre-exemple de Stocker qui est imbu de lui-même et qui prend plaisir à embêter les autres, le spectateur peut voir ce qui est gentil à faire. Les méchants perdent. Un chasseur de vampire qui ne parvient jamais à tuer ce qu’il considère comme des progénitures démoniaques, il est montré comme peu performant. Stocker qui parfois fait des méchancetés, est montré comme petit agressif.

Peur

On joue un peu avec les peurs. On parle de sang, de mises en danger, mais c’est vite résolu et plutôt pas effrayant, les enfants vont apprivoiser la chose petit à petit. Ce n’est pas sympathique de faire peur aux autres.

Amour impossible

Une jeune demoiselle ne peut pas vivre son amour avec Oscar, elle est humaine et lui est un vampire (que veut tuer le grand-père de la demoiselle).

Force de l’enfance

Les petits vampires s’en sortent toujours, ils sont bien plus intelligents que les adultes.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

On voit les adultes avoir peur des termites, tout le monde fuit. Arme qui tire de l’ail liquide. Un gros golem se déplace en cassant des choses. Stocker se fait prendre au piège, le soleil risque de l’atteindre. Moustique vampire qui risque de rendre tout le monde vampire. Le chasseur de vampire parvient à hypnotiser les enfants avec des appareils téléphone.

Agressivité

Le compte qui est le directeur de l’école peut se montrer effrayant, c’est lui le chef. Un destructeur de termite qui a un gros annihilateur qui ressemble à un pistolet du futur.

Visuel effrayant

Il peut y avoir des personnages à l’allure affreuse, avec dents pointures ou yeux rouges. Effet de tonnerre et éclairs.

Moquerie

On peut se moquer de différents personnages, Stocker qui est le bad boy peut avoir de petits problèmes à la fin d’un épisode et c’est montré comme bien fait pour lui. On se moque de Bruno, un peu stupide et qui en plus croit aux aliens. Nestor est utilisé par tout le monde, un serviteur docile. Adulte dénigré. Un humain est la risée des petits vampires qui font toujours en sorte de le mettre en difficulté, le professeur P. Paulus Polidori est un chasseur de vampire qui se fait toujours avoir.

Malaise

Différents problèmes qui peuvent surgir durant un épisode (le jeune Klott se fait exclure de l’école, ses copains le pleurent).

VOCABULAIRE

Langage qui se veut parfois « jeune » (Pote, baraque, débile, saleté, débilité, imbécile).

Une série qui utiliser des personnages monstrueux dans des histoires qui ne font pas vraiment peur. Si vous avez envie de sensibiliser vos enfants aux vampires, c’est un bon début. C’est voulu gentil, mais n’empêche que les personnages vivent sans cesse différentes craintes ou dangers.

Partager cette page :

Lost Password