Kingsglaive: Final Fantasy XV

Kingsglaive: Final Fantasy XV

À partir de 15 ans

Kingsglaive: Final Fantasy XV est un film d’animation en motion capture de 2016. Rythme qui peut être très rapide. Les visages des personnages sont parfois bien réalistes et d’autres moins, on sent parfois un ralentissement dans les mouvements des personnages. Une narratrice pose les informations sur ce monde, mieux vaut bien suivre. Ellipse de 12 ans. La caméra peut bien jouer l’immersion, avec gros plan, caméra sur épaule. Il peut se passer plusieurs choses en même temps. Une scène finale qui introduit les personnages du jeu vidéo.

MESSAGES

Protection

Sauver l’autre. Les enfants méritent d’être sauvés. Sécurité. Un mur peut nous protéger des problèmes, mais pour cela il ne faut pas s’inquiéter des autres qui sont à l’extérieur.

Loyauté

Faire son devoir, se montrer fidèle à son groupe. Trahison. On comprend que ceux qui passent dans l’autre camp sont en fait fidèles à leur manière, respectant plus leur patrie d’origine. Responsabilité. Sens du devoir. Ceux qui ont des responsabilités, ou les nobles, doivent accepter leur statut (et une demoiselle doit accepter de se marier si cela peut sauver le royaume). Les militaires doivent effectuer leurs missions. Remise en cause. Certaines personnes peuvent contester les ordres et vouloir autre chose en entrant dans une sorte de résistance, mais on garde toujours une cause. Droiture.

Sens du sacrifice

Ceux qui ont le pouvoir doivent l’avoir pour se mettre en danger pour les autres. Le roi décide de retenir le puissant ennemi, il crée un mur pour permettre à la princesse de s’enfuir et va finir tué. Nyx le héros accepte aussi la mort pour sauver les autres. Donner sa vie pour les autres. Être sincère. Accepter de mourir pour l’autre. Chair à canon. On voit comme les humains peuvent s’investir dans des combats. Dévouement.

Combattre

Faire partie d’un ordre militaire, les Glaves, se montrer performant. Il faut prendre les armes pour sa mission. Revalorisation du combat. On nous montre de belles chorégraphies d’art martial mélangées avec des effets magiques. Médication. Soldat qui a besoin de pilule pour ne pas souffrir.

Guerre

Les gentils souhaitent la paix, on nous présente un peuple pacifiste et un guerrier, mais dans la confrontation on ne les distingue plus vraiment. Armistice. On propose un mariage pour sceller la paix entre deux peuples. On se questionne sur les stratégies à adopter, les choix à faire, les concessions. Résistance. Entrer dans un monde souterrain où on n’accepte pas ce que le pouvoir met en place. Stratégie militaire. Faire croire à des traités, se cacher, otage. Critique des envahisseurs. Un peuple doit se retrancher pour survivre. Violence. Pour gagner, il faut une certaine violence et tuer.

Espoir

Même en ayant perdu des batailles, un roi, un héros ou une ville, on peut continuer espérer gagner.

Convoitise

Ceux qui recherchent le pouvoir perdent. Le pouvoir ne vient pas à ceux qui le convoitent, mais à ceux qui le méritent.

Politique

Enjeux des puissants qui doivent prendre des décisions. Une capitale pense surtout à elle même. Critique des puissants qui peuvent choisir de sauver une partie de la population et d’abandonner les autres.

Groupe

Avoir des amitiés dans sa bande, se montrer soudé, souffrir d’une mort ou d’une trahison. On nous montre surtout ici que l’on ne peut pas avoir confiance en tout le monde.

Héroic fantasy

Mélange de genre, avec magicien et bêtes fantastiques entourés de voitures. Magie. Téléportation. La magie permet aux soldats de se téléporte en suivant la position d’une arme lancée, cela permet des combats dynamiques. Monstre. Des animaux impressionnants.

Technologie

Ceux qui ont choisi cette voie ne sont pas les gentils dans le film, on apprécie plus ceux qui ont gardé la magie.

Racisme

Ceux qui proviennent de loin ne font pas partie du gratin, on ressent qu’ils sont moins bien considérés que les autres.

Traumatisme

Des moments durs vécus dans son enfance risquent de nous perturber longtemps.

Nature

La belle nature n’existe plus dès que les hommes et leurs technologies construisent des villes.

Vieillesse

On nous fait comprendre que c’est la vieillesse du roi qui le fait céder, il ne se sent pas assez fort pour mener une guerre. En devenant vieux, on est moins performant.

Femme faible

On voit Crowe, une fille dans l’équipe qui n’a rien à envier aux garçons, mais elle finira morte. En parallèle de cela, on nous montre une princesse qui semble très fragile et qu’il faut secourir et surtout des combats de vrais mecs.

Véhicule

Nous aurons affaire à la poursuite en voiture et une marque bien mise en avant.

Kingsglaive: Final Fantasy XV

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Une introduction où on voit une famille décimée, une mère tuée devant son enfant, il se sent abandonné. Combats violents, avec gros insectes effrayants ou gros monstres rugissants, effets de flammes ou de décharge. On voit le sang gicler. Attaquer des vaisseaux qui se mettent en mouvement, devoir s’accrocher et tomber de haut, se cogner contre les coques. Le traité devait être signé, mais des armes sortent, et on ne sait pas ce qui va arriver aux rois. Le sauvetage tourne mal, un tentacule géant s’empare d’un sauveteur et le tue, la princesse a juste le temps de courir pour ne pas y passer. L’ennemi est à l’intérieur de la cité, tirs de pistolets, bombe qui démolit le cristal protecteur, la cité est maintenant sans défense. Tomber du vaisseau en même temps que de se faire prendre par la monstrueuse pieuvre. La princesse saute d’un vaisseau en marche. Soldats qui tirent sur la foule. Roi qui se fait voler son anneau en lui (on lui a tranché quelque chose pour cela, on voit du sang sur son visage. Celui qui lui prend son anneau voit son bras brulé, on ne sait pas si le roi est toujours vivant. Combat de Glauca contre Nyx, c’est plutôt violent. Poursuite en voiture et vaisseau avec échange de tirs, Nyx tombe d’un échafaudage et doit fuir. Attaque d’insectes géants. … bon ça s’enchaîne tellement que ça en devient lourd de tout écrire … Nyx se fait tirer dessus puis frapper quand il est à terre, c’est un des siens qui l’a abattu et qui se vante d’avoir tué Crowe. La princesse doit donner l’anneau, elle est menacée d’une arme. Combat destructeur où des pans d’immeubles tombent pendant que Nyx et Glauca se frappent et se donnent des coups d’épée. En parallèle un combat titanesque entre des géants, ça devient dur à suivre. Nyx est brulé de plus en plus, sur son visage, son bras, on le voit en mauvaise posture. Combat à partir d’une voiture où Libertus tente de se défaire de Glauca. Le combat titanesque continue, Nyx a son bras qui brule, parvient donner un coup fatal à Glauca. On ne sait pas ce qui est arrivé au héros et la princesse envoie son ami le rechercher (mais il doit être mort).

Morts

Nombreux hommes tués. Quand c’est par traitrise, c’est moins sympathique que lorsque c’est loyalement en combat. Tirs à la mitraillette qui tue beaucoup de civils. On voit le gentil roi qui se sacrifie, il reçoit un coup d’épée dans le dos, est poussé à terre.

Malaise

Début un peu brouillon, on ne réalise pas vraiment pourquoi la jeune fille reste en arrière et ne suit pas l’homme qui sauve son frère, puis on ne connaît pas encore vraiment les personnages et nous sommes directement au coeur d’une bataille, ne comprenant pas vraiment les enjeux. Démon gigantesque libéré, trois grosses têtes, griffes, effets impressionnants, les héros doivent battre en retraite, mais Libertus, un de leur camarade est coincé sous une pierre et Nyx doit mettre sa vie en danger pour le sauver. Scènes de désolation. On saisit les différences de point de vue entre un frère et une soeur, ils semblent être dans des camps opposés. Crainte qu’il soit arrivé quelque chose à la princesse. Ne pas vraiment réaliser pourquoi des vaisseaux ennemis sont proches de la cité, ce doit être un piège. Il y a des traites dans le groupe des sauveteurs, coup de poignard dans le dos. Le capitaine était le général Glauca.

Visuel effrayant

Un monde qui n’a rien à voir avec le nôtre, peuplé d’animaux étranges et de pouvoirs magiques (et comme la synthèse est bien réaliste, c’est plutôt bluffant). Agressivité du général Glauca, avec une apparence étrange). Grosse pieuvre impressionnante.
Tristesse. Des hommes découvrent une personne morte, sa main inerte est entourée de mouche, on réalise que c’est Crowe, en effet on la voit blafarde à la morgue, yeux ouverts veines noirâtres. Tristesse de Libertus, l’homme qui semblait l’aimer.

Pas de fin

Le film n’a pas vraiment de fin, on ne sait pas ce qui se passe pour le héros et pour cette société.

VOCABULAIRE

Parfois vulgaire.

Visuellement impressionnant, mais sans vraiment d’âme, nous suivons surtout une succession d’évènements tendus dans un monde rempli de combats violents. Ce qui me semble le plus problématique est la beauté des scènes de combats que l’on se met à apprécier pour leur chorégraphie. Publicités presque pas cachées pour certains produits (vive les marques). Et surtout publicité pour un jeu vidéo que l’on appréciera jouer en revivant dans ce monde. Et si jamais, le jeu vidéo n’est pas avant 16 ans (et avec des effets de grosses poitrines, ce qu’il n’y a pas vraiment dans ce film).

Partager cette page :

Lost Password