Karaté Kid est un film de 2010. Remake du film du même nom qui datait de 1984. Une caméra proche des acteurs, qui donne parfois l’impression de se promener avec eux.

MESSAGES

Déménagement

Difficulté d’adaptation, dans un pays où on ne maîtrise pas la langue où on n’est pas apprécié de tous. Intégration.

Famille

Famille monoparentale, avec difficulté d’éducation. Relation mère-fils, avec une maman qui veut être très présente, un fils qui veut mettre de la distance, qui n’ose pas avouer qu’il craint un jeune chinois. Recherche du père, qu’il trouve à travers son maître.

Harcèlement

Maltraitance par les pairs. Difficulté pour un enfant d’avouer qu’il se fait embêter par un de ses camarades.

Ouverture sur l’autre

École internationale, le héros est noir, il est amoureux d’une Asiatique et a un copain blanc, des enfants qui proviennent de tous les pays, ouverture sur les autres.

Contraste du neuf et du vieux

Découverte de la Chine, dans une grande ville.

Sport de combat

Kung-fu. Revalorisation d’un bon kung-fu pensé pour éviter le combat, pour permettre la paix. Apprentissage du kung-fu qui passe par des exercices qui enseignent aussi le respect. Grandes paroles de maître, comme « le kung-fu vit dans tous ce que nous faisons ». En contraste avec le mauvais kung-fu qui est agressif, où on continue un combat quand l’adversaire est au sol, avec l’apologie du « pas de pitié ». Il n’y a pas de mauvais élèves, il y a de mauvais maîtres. Les méchants jeunes vont finalement respecter le gagnant et son maître qui leur montre une autre voie. Force.

Ténacité

Capacité de se relever. La vie nous mettra souvent à terre, mais c’est à nous de voir si on veut se relever. Persévérance.

Amourette

Début du batifolage, « mater » les filles, oser leur parler, se donner des rendez-vous et rougir en pensant au baiser.

L’habit ne fait pas le moine

Le concierge se révèle un maître de kung-fu.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Le jeune héros va souffrir. Le premier contact avec des jeunes Chinois est un combat, Dre se fait démolir. Il se sent menacé à l’école, il a peur de rencontrer celui qui l’a agressé et qui le menace. Il est obligé de se cacher pour l’éviter. Poursuite dans les rues, où Dre doit fuir plusieurs assaillants. Il se fait maintenir, puis frapper.

Malaises

Différentes tensions, dénigrement, méchanceté, et surtout intimidation. Différents combats style kung-fu, avec des coups qui semblent faire mal. Les finales sont violentes, un élève se disqualifie certainement par ordre du maître pour pouvoir porter un coup très violent. On ne peut s’empêcher de détester les Chinois. Les adultes laissent Dre se battre, malgré que sa jambe soit déjà bien démolie.

Tristesse

Dre ne reçoit plus la permission de voir son amie. Quand on apprend que la famille du maître est morte dans un accident de voiture et qu’il se sent responsable.

VOCABULAIRE

Classique. Quelques phrases en chinois.

Le jeune acteur est charismatique, il est plutôt crâneur, mais avec un côté chou qui plaira aux petites demoiselles. Un film, sponsorisé par la Chine, qui tente de montrer comme elle peut avoir de bonnes valeurs (ils se permettent même une allusion à leurs soucis de l’écologie). La mère ne va pas pouvoir recevoir les confidences du fils, on revalorise surtout la relation homme à homme. Un film avec une certaine violence, plutôt pour les ados.

Ce que disent les autres. Pour FilmAges, l’âge suggéré est 12 ans « L’idée de ce film est de démontrer aux plus jeunes que la violence ne mène à rien et que les bagarres entre écoliers n’enseignent pas le respect entre les individus. Le message véhiculé est que le travail sur le corps, la patience, la compréhension entre les camarades, les rapports entre les différentes cultures forment le ciment de la base de la philosophie orientale. Jolie fin où les élèves ennemis de Dre lui donnent quittance de son courage en le saluant avec respect. »

Partager cette page :

Lost Password