Julius et le père Noël est un film d’animation de 2016. Une animation en stop motion retravaillée par ordinateur qui donne une apparence proche du papier découpé aux personnages. Les décors ne se modifient pas lorsque les personnages passent dessus. On suit surtout un jeune garçon, Julius, qui va après 20 minutes de film entrer dans le monde magique du père Noël, mais on va y suivre plusieurs personnages en même temps. Histoire de Krampus dans une autre apparence, en bleu et noir.

MESSAGES

Voyage initiatique

Passer par des épreuves qui vont rendre Julius plus fort. On le voit découvrir des amis et fonctionner avec eux. Estime de soi. Souffrir d’avoir l’impression que personne ne tient à nous. Origine. Un enfant dans un orphelinat a besoin de connaitre d’où il vient.

S’affirmer

Un petit garçon qui doit apprendre à faire face aux difficultés, ne pas se cacher où les éviter. Force du faible. Un petit garçon peut sauver Noël. Courage. Oser se confronter au méchant.

Jalousie

On voit que la jalousie peut créer de la méchanceté, avec deux garçons qui en veulent à un enfant et qui lui font beaucoup de misères. Naissance. C’est ici une bonne métaphore de la naissance d’un enfant qui rend jaloux les plus grands qui perdent ainsi l’attention du parent.

Noël

Nécessité de vraiment saisir ce qu’est l’esprit de Noël. Magie de Noël dans les yeux des enfants. Musique de Noël et un enfant qui est emmené dans un orphelinat le soir de Noël. Folklore. On fait ici référence à des traditions de Scandinavie (biscuit au gingembre, décorations traditionnelles scandinaves sur le sapin, cochons en massepain, le Julbock ou le Krampus). Père Noël. Les enfants sont tristes de se dire que c’est le directeur de l’orphelinat qui se déguisait pour jouer au père Noël, mais nous allons voir que finalement, le père Noël existe vraiment. Cadeaux. Ils sont importants et apportent du plaisir aux enfants.

Neige

Un monde bien froid où la neige est bien présente et où on peut patiner sur le lac. Hiver.

Mensonge

Ce n’est pas évident pour un enfant de perdre la confiance qu’il avait en l’adulte (Julius croyait le vieil Alfred quand il lui disait que le père Noël existait, et maintenant tout s’effondre). On critique ceux qui mentent.

Julius et le Père Noël

Julius et le Père Noël

Harcèlement

Deux garçons ne se montrent pas sympathiques, Paul et Gregor n’aiment pas Noël et embêtent Julius. Le petit garçon veut tenter de bien fonctionner avec eux, et doit jouer le rôle de celui qui n’aime pas cette fête pour ne pas être embêté. Agressivité. On peut voir que Julius peut se montrer agressif, c’est une souffrance qu’il exprime quand il casse tout, on voit bien que ce malaise est provoqué par d’autres personnes. Mieux vaut comprendre un système que de critiquer celui qui montre un dysfonctionnement.

Jeux symboliques

On voit Julius s’amuser avec des jouets, les faire bouger. Imagination. Créer ses propres jouets, créer son propre monde, vivre sa propre histoire. Avec de l’imagination, on peut créer des mondes qui peuvent ensuite modifier notre réalité.

Éducation

Si l’idée de faire partie de la liste des enfants sage ne devait pas suffire à rendre sympathiques vos petits, l’histoire de Krampus qui offre du charbon et kidnappe les enfants pour les faire travailler dans une mine devrait encore mieux éduquer.

Aider l’autre

Il faut faire attention aux autres (il faut même s’occuper du grand méchant et lui offrir un cadeau). En lui permettant de devenir heureux, on permet à une personne méchante de changer.

Rejet

Krampus qui se sent rejeté par le père Noël, il s’est senti ne pas avoir une place. Importance d’avoir une place dans une position d’égalité avec l’autre, on critique l’idée d’une hiérarchie.

Intérêt pour l’autre sexe

Julius semble intéressé par Sophie, une des filles qui est dans l’orphelinat avec lui (il a d’ailleurs construit un ange en l’appelant Sophina). La fille est plutôt réceptive, mais l’histoire ne va pas vraiment partir dans cette direction.

Totalitarisme

Un méchant qui veut tout régenter et qui crie pour gérer les choses, ce n’est pas bien.

Julius et le Père Noël

Julius et le Père Noël

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Julius est sur le lac gelé, la glace se fissure, on craint qu’il ait un problème. Julius tombe dans une crevasse, tout le monde est désolé, même les deux garçons qui l’embêtaient, le cochon hurle de désespoir. En voulant libérer le père Noël d’une boule géante, il l’a fait glisser et elle va tomber au fond d’un précipice, il appelle au secours et risque de finir au fond du trou avec la boule. On a cru que Krampus allait accepter de coopérer avec le père Noël, mais il l’a jeté dans la machine à découper, on craint pour la vie de l’homme en rouge. Julius sauve le père Noël, mais il se fait pousser dans la machine, il y tombe avec Krampus, on voit sortir plein de petits colis, tout le monde pleure Julius. Gregor passe par la glace qui va se briser, il tombe à l’eau, appelle au secours, Julius va l’aider, mais la glace commence à se briser autour de lui, musique tendue, Gregor disparait sous l’eau.

Malaise

La musique des premières images est un peu tendue, on ne comprend pas vraiment ce que l’on voit. On voit bien qu’il y a certains enfants qui ne sont pas contents de l’arrivée d’un bébé le soir de Noël. Sursaut quand un garçon casse des glaçons vers la vitre que Julius voulait décoré, Paul et Gregor viennent ensuite l’embêter, et marcher sur l’étoile en papier qu’il venait de créer. Julius est triste, il se rend dans une cabane dans la forêt, il y retrouve son petit trésor de jouet. Julius fait semblant d’être un méchant et crée un Krampus pour ne pas être embêté par les deux grands (il y a même des petits qui se moquent de lui). Cela le met dans une grande rage, et il détruit toutes les décorations que faisaient ses camarades. Julius a cassé le gramophone qui permettait d’écouter la musique de Noël. Les deux grands ne supportent pas qu’Alfred parle du père Noël, ils veulent qu’il avoue que c’est lui qui se déguise et offre les cadeaux. Julius entre dans la chambre d’Alfred et ouvre son armoire pour vérifier si c’est bien vrai qu’il y cache le costume de père Noël, il fait tomber une décoration, puis semble fâché. Un enfant casse une vitre avec une boule de neige, ensuite pour s’amuser ils sautent sur Alfred, il est d’accord de se prêter au jeu, mais c’est un peu limite. Julius est fâché, car le vieil homme lui a menti, et continue à lui mentir même si Gregor renvoie que les cadeaux soient déjà cachés sous l’établi. Julius entend une voix qui provient de sa caisse, c’est plutôt étrange et en parallèle les deux garçons veulent l’enfermer dans la remise. Julius est projeté dans un autre monde, il glisse sur une sorte de toboggan escalier. Julius entend parler de Krampus, on craint qu’il doive l’affronter et qu’il soit trop faible. Scène de désolation avec arbres brisés, décoration cassée. On voit les deux yeux rouges de Krampus, musique tendue et on nous dit que le père Noël a disparu (il a été mis dans une machine qui a découpé le père Noël en quatre morceaux), ce monstre veux que Noël soit obscur et démoniaque pour tout le monde. Les deux garçons dans la grange se moquent de l’intérêt de Julius pour la fête en regardant ses créations. Demeure de Krampus qui est plutôt sombre, il fait venir les lutins vers lui et les utilise surtout pour du charbon, ne veut plus de jouets, il écrase un ours en peluche en faisant faire de la musique à un des lutins. Il menace les lutins de les découper en morceaux s’ils ne lui obéissent pas. Gustave, un des lutins se rebelle et Krampus le met dans sa machine, on craint qu’il soit découpé. Paul touche l’intérieur du coffret et disparaît. Julius doit se cacher avec son ami pour ne pas être découvert. Les deux garçons se moquent de Julius et le petit garçon se sent obligé de dire qu’il fait tout cela pour de semblant. Le Krampus arrive derrière Julius, on voit que le jeune garçon n’arrive pas à assumer son rôle de nouveau père Noël, le Krampus l’écoute parler, puis se fâche en disant que c’est lui le père Noël, Paul et Gregor se mettent avec Krampus et courent après Julius qui est aidé par son cochon en massepain. Les deux garçons font croire que Julius est un menteur et ils se font aider par des Julbock pour le poursuivre, il se cache dans la forêt, mais se fait repérer. Le cochon rejette Julius quand il apprend que c’est lui qui a croqué son derrière. Krampus est content de savoir que le gar4on est tombé dans le ravin, il éteint les étoiles. Julius doit retrouver le père Noël avant le coucher du soleil, sinon tout sera perdu. On comprend que le père Noël a été enfermé par Krampus dans un boule de Noël cassé. Julius comprend qu’il n’était pas un cadeau, que le père Noël ne l’a pas amené à l’orphelinat. Paul et Gregor s’enfuient, et Paul ne veut plus avancer, l’autre part seul. Inquiétude d’Alfred qui ne trouve pas les cadeaux du père Noël et les trois enfants.

Glauque

Julius découvre sous la neige des morceaux emballés qui seraient les parties du corps du père Noël.

Tristesse

Le film a différents moments tristes, on nous raconte l’histoire d’un orphelin qui a l’impression que personne ne veut de lui. On voit Julius triste marcher seul dans la neige.

VOCABULAIRE

Facile d’accès.

Un film plutôt dur, qui ose égratigner le mythe du père Noël en osant dire qu’il pourrait ne pas exister (mais cela finit bien, la magie existe toujours). On voit un Noël des traditions nordiques, avec le monstre Krampus qui pourrait faire un peu peur aux plus petits, il est bien méchant et accompagné de musique tendue. Un petit de six ans va vivre des moments de tension, ce n’est que sur la fin que tout se terminera bien, mais le scénario et les thèmes ont été bien pensés pour les enfants, avec un accompagnement cela fera un chouette film de Noël pour les plus jeunes.

Ce que disent les autres : ici une présentation du film.

Partager cette page :

Lost Password