Jim Bouton: la cité des dragons est un film d’animation de 2018. Un narrateur présente la situation, on découvre assez vite les personnages (il y en a peu). Ellipse qui amène le bébé à l’âge de préadolescent. Les textes qui apparaissent à l’écran sont écrits en allemand, un narrateur nous les traduit à chaque fois.

MESSAGES

Liberté

Autant Jim que Lucas veulent se sentir libres. Jim se permet de s’amuser et faire des bêtises (normal, il est jeune) et Lucas va être motivé à sortir sa locomotive de ses rails et vivre l’aventure. En rencontrant la princesse, on voit que c’est elle qui va lui apprendre les bonnes manières (même s’il va en contrepartie lui apprendre à faire des bêtises).

Force des faibles

Même un petit comme Jim peut réussir de grandes choses (on le voit réparer la locomotive et surtout sauver une princesse et plein d’autres enfants de dragons). Courage. Oser agir.

Adoption

Un petit bébé noir se fait adopter par une dame blanche, elle va l’aimer comme son fils. Quête identitaire. Mais Jim va vouloir comprendre d’où il vient, et va partir à la recherche de ses origines, surtout qu’il voit bien qu’il a une peau noire, pas comme les autres. Origine. Même si l’origine est importante, ce qui est le plus important c’est la famille qui nous aime. Après avoir fait tout un voyage qui devait lui permettre de retrouver sa véritable famille, Jim va préférer rester avec sa mère adoptive et ses amis. Transmission. Lucas va offrir une locomotive à Jim à la fin du film.

Tolérance

On nous montre une intégration réussie d’un petit qui n’a pas la même apparence que les autres. On critique ceux qui veulent du sang pur, comme les dragons qui rejettent celui qui est issu de couples mixtes. Aider les autres. Lucas va aider Jim à retrouver d’où il vient. Les deux amis vont accepter M. Tur Tur qui n’a jamais pu avoir d’amis à cause de son apparence de géant. Au royaume de Mandala, un enfant d’un enfant (donc un tout petit enfant) va bien aider nos amis. Les héros aident le petit dragon et celui-ci les aide en retour.

Monarchie

On nous montre des peuples qui ont des rois, ils refusent de perdre leurs privilèges en offrant le droit de vote au peuple, mais se montrent plutôt sympathiques.

Jim Bouton: la cité des dragons

Jim Bouton: la cité des dragons

École

On nous montre une école dirigée par une Dragonne, c’est maltraitant, elle fait venir les enfants au tableau pour qu’ils lui donnent des réponses d’algèbre, ils se font traiter de vermine et maltraiter (une bien mauvaise image de méchante maitresse et d’école désagréable).

Importance de la vie

Même un méchant peut être sauvé. Il ne faut pas tuer les dragons, même s’ils sont foncièrement méchants, car ils peuvent changer, devenir bons.

Abus

Sous forme d’humour, on nous montre un dragon qui tente de draguer la locomotive déguisée en dragonne. C’est un bon exemple de lourdeur, montrer que l’on est intéressé, se montrer insistant, tenter la manière forte, puis dénigrement. Un bon exemple de ce qu’il ne faut pas faire. Drague.

Princesse

Le film tourne autour d’une princesse à sauver (un thème qui n’est franchement plus d’actualité, de nos jours les princesses se sauvent toutes seules).

Différentes cultures

On nous montre bien que des enfants proviennent de cultures différentes (vu les habits, c’est un peu stéréotypé, mais au moins on comprend). C’est plutôt dans l’idée de l’ouverture sur l’autre. Chine. On montre beaucoup de personnages typés chinois qui ne sont pas sympathiques (en plus leurs meilleurs plats semblent vraiment dégoutants). Le portier est plutôt montré généré et peu sympathique.

Littérature

Un film qui a sa source dans un livre de Michael Ende, un écrivain allemand qui a écrit par exemple l’histoire sans fin.

Amour

La princesse aurait voulu que Jim demande sa main à son père, mais ils sont encore trop jeunes, ce qui est bien montré dans le film quand ensuite elle se résigne et qu’elle veut lui montrer toutes ses poupées (l’amour ce n’est pas pour les enfants).

Jim Bouton: la cité des dragons

Jim Bouton: la cité des dragons

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Une grosse tempête arrive et Jim tombe dans l’océan, Lucas tente de le ramener, une énorme vague se dirige vers eux, ils parviennent à s’attacher à la locomotive flottante avant d’être submergé. Jim se retrouve une arme sous la gorge pour que Jim se rende, ils vont être tués, condamné à avoir la tête tranchée, on les voit se mettre à genou. Les héros doivent passer par une faille que l’on dit hantée, on entend des voix et des rochers tombent de toute part, Lucas doit activer la supervitesse pour parvenir à s’en sortir indemne (et encore, durant quelques instants on peut craindre qu’ils soient ensevelis sous les éboulements). Monde sombre et de glace où il ne vaut pas quitter le sentier sous peine de mourir gelé, il y a des cris inquiétants, ils vont être à court de charbon et la locomotive se retrouve une roue dans le vide, ne peut plus voir le chemin et en passant son bras dehors, Lucas voit bien que c’est dangereux, il s’est couvert de givre en quelques secondes, ils sont bloqués. Monde rempli de volcan, avec explosions et le sol qui peut s’ouvrir laissant voir de la lave. En sautant dans un trou, ils découvrent une ombre gigantesque de dragon. La maitresse dragonne donne des coups de queue qui détruit tout, on craint que quelqu’un soit atteint, puis elle se met devant la porte lorsque les enfants allaient pouvoir sortir. Un dragon a découvert la locomotive qui s’enfuit, il les poursuit et leur crache du feu contre.

Malaise

Le film commence de nuit, par un berceau d’enfant qui flotte en plein océan et qui est récupéré par des pirates qui d’un air mauvais disent qu’ils vont l’envoyer à une vieille harpie. On découvre qu’il y a un enfant dans le paquet, Lucas est en colère de voir cela. Jim fait de petites bêtises (comme tirer sur les gens avec son lance-pierre ou envoyer de l’eau à la figure de Lucas). Jim fait tomber des choses quand il amène les habits au grenier, il parvient de justesse à rattraper les verres. Le roi réalise qu’il n’y a plus assez de place sur l’île avec Jim qui grandit, il demande à Lucas de se débarrasser de Emma, sa locomotive, mais celui-ci préféré partir de l’île avec elle. Jim veut aussi partir et n’arrive pas à en parler à Mme Comment, sa mère adoptive, il va juste lui laisser une note quand il part de nuit rejoindre son ami. Ils retrouvent une lettre dans une bouteille, mais l’encre s’est effacé à certains endroits, ils n’arrivent pas à la lire. Le portier se moque de la demande des deux héros de voir l’empereur et les laissent pas rentrer. On leur propose de la nourriture dégoutante. Même après avoir réussi à entrer, les deux héros sont face à un mandarin qui n’écoute pas leur demande et veut les faire arrêter, des gardes armés veulent s’emparer d’eux et Lucas s’en défait à coup de poing. La locomotive a surchauffé et a cassé un piston, pour la réparer Jim doit entrer dans la chaudière, et met beaucoup de temps pour ressortir, Lucas craint qu’il lui soit arrivé quelque chose. Mirages, Lucas voit de la bière, Jim voit l’île et la mère adoptive qu’il aimerait rejoindre. Un géant se dirige vers eux, c’est inquiétant, Jim veut s’enfuir. Ils entrent dans une grotte à l’allure de bouche de dragon avec des dents, l’endroit est sombre et inquiétant, un dragon se met en travers du chemin et empêche la locomotive déguisée en dragon d’avancer, vu les rires de l’animal, on peut craindre que la supercherie ait été déjouée. On découvre une salle de classe avec des enfants enchainés, un enfant se fait frapper parce qu’il ne répond pas juste à une question de math, c’est une dragonne qui donne la classe et qui traite les enfants de vermine. La princesse ose faire face à la dragonne et risque d’être frappée, Jim qui était caché va sortir de sa cachette et intervenir. On informe les héros que la dragonne est à l’agonie, en effet elle est en train de mourir dans une cage. Jim préfère poser une question qui lui permettra de retourner sur son île avec ses amis, plutôt que de trouver d’où il vient.

Moquerie

En voulant vérifier de quel sexe est le bébé, un homme reçoit un jet d’urine contre lui. L’empire des Mandalais (les Chinois), est constitué de personnes souvent risibles, comme le portier qui est plutôt stéréotypé maniéré et qui se montre obtus, ou les conseillers qui sont encore pires ou les savants qui ne savent pas grand-chose. Pathétique petit demi-dragon (son père myope a eu une relation avec un hippopotame femelle), et le petit dragon est rejeté de sa tribu. Le roi de l’île de Jim est plutôt pleutre et risible.

Santé

Lucas fume la pipe durant tout le film (certainement un lien avec son train à vapeur).

VOCABULAIRE

Classique.

Un film d’aventure allemand (certainement pour cela qu’il est passé plutôt inaperçu dans nos contrées). Une histoire d’un petit garçon noir adopté sur une île de blancs et qui se questionne sur ses origines. Quelques petits moments tendus et différentes mises en danger font que ce film n’est pas adapté pour les moins de 7 ans. Mais cela reste plein de bons sentiments.

Ce que disent les autres : Il existe de nombreuses adaptations de cette œuvre. Juste pour rire, la version dessin animé japonaise où Jim est devenu blanc, ici et une version américaine de la version française ici.

Partager cette page :

Lost Password