James et la Pêche géante

James et la Pêche géante

À partir de 7 ans

James et la Pêche géante est un film de 1996. Les 20 premières minutes et les 10 dernières sont avec des acteurs, le reste est en animation image par image. Le visuel est assez magique et mêle différentes techniques et esthétiques.

MESSAGES

Voyage initiatique

Aller dans les traces de ses parents, en continuant ce qu’ils ont voulu faire de leur vivant (ici, gagner New York). Grandir en découvrant de nouvelles personnes, en vivant des aventures.

Deuil

Affronter ce qui a causé la mort de ses parents, réussir à faire front contre la bête. Une souffrance résolue dans le combat pour faire gagner la vie.

Exploitation

On critique deux tantes qui profitent du garçon à la mort de ses parents (une Cendrillon au masculin). S’affirmer. Nécessité de s’affranchir, en partant, en prenant de l’assurance.

Cupidité

On voit que l’argent intéresse les méchantes tantes.

Autonomie

Les parents ne sont plus là, et confronté aux difficultés de la vie, il est utile d’obtenir de l’aide et de faire son chemin. S’affranchir d’autorités malveillantes (les tantes).

Amitié

Aider se amis, se soutenir.

Fuite dans l’imaginaire

Face à un quotidien difficile, l’imaginaire est un bon échappatoire.

Être attentif aux insectes

Les insectes sont des petites bêtes que l’on peut protéger.

Résoudre un problème

Quand on ne réussit pas à résoudre un problème, il faut le regarder autrement.

Gentillesse

La solution est dans ton coeur, un principe qui fera gagner James. Une bonne action est récompensée; quand on a une grosse pêche, c’est bien de la faire goûter à tout le monde. Si l’on suit tout ça, on sera apprécié, on aura des amis, on sera heureux.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

La mort des parents de James, engloutit par un Rhinocéros de nuée sombre, même si on ne voit pas grand-chose l’atmosphère est lugubre, et à partir de là, le pauvre James va subir ses deux horribles tantes qui l’utilisent comme un esclave. Une machine requin géant. Les scènes avec les squelettes pirates seront effrayantes pour les plus petits. Une nouvelle attaque du Rhinoceros fera tomber James de Très-Haut et les insectes semblent avoir disparu.

Crainte

Le premier contact avec les insectes dans la pêche se fait dans l’obscurité, on voit surtout leurs silhouettes et leurs yeux verts, assez effrayants (surtout pour James). Un cauchemar de James en papier découpé, surtout à cause de la musique

VOCABULAIRE

Classique.

Des scènes stressantes où le tout petit risque d’avoir bien peur, en plus le garçon vit une relation compliquée avec les adultes. Si dans le roman les deux tantes sont écrasées par la pêche, on a droit à la fin du film au retour des méchantes. Les parents sont morts, mais dans le mille-pattes et le criquet on peut voir une image paternelle et dans l’araignée et la coccinelle une figure maternelle, James n’est pas totalement abandonné.

Ce que disent les autres. Un document de Télédoc, le petit guide télé pour la classe.

Partager cette page :

Lost Password