Film en images de synthèse de 2008. Une introduction plutôt comique, très rapide qui pose le décor, pas forcément compréhensible par les plus jeunes.

MESSAGES

Oser ses rêves

Oser sortir de sa condition pour accéder à son rêve. Réagir. Puis surtout oser modifier son rêve si on se rend compte qu’il ne nous correspond pas.

S’affirmer

Ne pas se laisser faire. Critique de la condition d’employé exploité. Exploitation.

Ouverture sur l’autre

On nous rend sympathiques des personnes que l’on a tendance à ne pas vouloir regarder dans la vraie vie. Handicap. Les personnes qui ont des handicaps sont comme nous.

Une méchanceté liée à sa condition

La violence ou la méchanceté existe parce que l’on est dans l’obscurité, pauvre, obligé de lutter pour survivre et manipulé par le gouvernement.

Amour

Découverte de l’amour, aimer au-delà des apparences. Chacun à sa place. Mais même si le film est une jolie ode à l’amour, les personnages pas beaux restent avec les personnages pas beaux (on ne va quand même pas mélanger les bossus et les autres).

Invention

Un pays où les personnes élaborent des créations de toutes sortes. Danger de la science. Tout ce qui se fabrique n’est pas sympathique.

Frisson

Une atmosphère pensée pour nous envoyer dans un monde de film d’horreur. Mais pensé pour que les enfants puissent supporter. Peur.

Suicide

Un lapin est adepte du suicide (problématique d’animal immortel), problématique existentielle.

Lutte des classes

Pays où il y a une classe dominante de savants fous qui ont des serviteurs.

Faire le choix d’être méchant ou pas

On a tous un peu de diabolique en nous, mais on a le choix de l’activer ou pas.

SCÈNES DIFFICILES

Malaise

Malaria est un pays sombre, à l’atmosphère gothique un peu angoissante dans l’entier du film (nuit et horreur 365 jours par an). Rapido le lapin tente plusieurs fois de suicider, c’est de l’humour, mais il faut saisir le deuxième degré de son spleen de créature immortelle qui a peur de se retrouver seule quand tous ceux qu’il connaîtra seront morts de vieillesse.

Crainte

Les méchantes inventions dans l’arène peuvent faire peur. La transformation de Violette en méchante, avec son rictus, ses yeux verts.

Banalisation de la violence

Les Igors peuvent se faire frapper, maltraiter, on les voit accepter cela.

VOCABULAIRE

Classique, mais un grand débit de parole et le début du film présente plutôt des savants fous gueulards, donc l’ensemble est assez bruyant.

Un film qui renverse les codes des films Frankenstein, il faut connaître ce style pour comprendre certaines formes d’humour. On se moque bien du film Annie aussi. Une atmosphère sombre et gothique donc avec un style de dessin assez particulier. Pas vraiment adapté pour les plus jeunes (humour noir sur le suicide ou des orphelins aveugles).

Partager cette page :

Lost Password