Harvey Beaks est une série d’animation de 2015. On suit principalement trois copains. Entre la première et la deuxième saison, le héros aura une petite soeur. Certains épisodes sont spéciaux (comédie musicale ou sans paroles).

MESSAGES

Fréquentation

Harvey fréquente deux camarades avec qui il s’amuse (lui qui est bien gentil et sage s’est acoquiné avec deux petits sauvages). Exemple de passer du bon temps et de faire des bêtises, l’animé n’est pas vraiment moralisateur, mais on saisit quand même le message, ce n’est pas toujours sympa de faire n’importe quoi. Amitié. On peut bien s’entendre avec des camarades qui sont bien différents (Fee et Foo sont surtout à l’aise dans la nature et dans des histoires de bêtises, ils ne suivent pas spécialement des règles).

Tolérance

Pouvoir fonctionner avec l’autre sans avoir besoin de le changer. On nous montre des personnages qui proviennent de différentes classes (les parents tortues qui ont adopté un ours). Pouvoir être celui que l’on veut. Mais en même temps, il y a une moquerie vis-à-vis des personnages qui fait que le thème est un peu dénigré.

Éducatif

Des expériences d’un petit oiseau au moment où il faut commencer à faire les choses sans les parents. Face à des camarades qui peuvent faire n’importe quoi, il faut savoir se gérer soi-même. Il y a parfois des explications de ce qu’il faut faire pour bien faire (mais les morales explicites sont plutôt moquées).

Naïveté

Harvey est plutôt innocent, il va être confronté aux réalités de la vie à travers les contacts avec ses camarades (mais il restera gentil). S’affirmer. On nous montre un petit garçon réussir à fonctionner sans être agressif (même si ce n’est pas toujours facile).

Autonomie

Commencer à devenir un grand. Sortir de son foyer, laisser tomber les habitudes. Force du faible. Les enfants sont souvent gagnants, on peut être petit et réussir des choses.

Jeu

Plaisir du jeu, être dans l’exemple de ce qui se fait à l’extérieur. Critique du jeu où on veut gagner plutôt que s’amuser, importance de l’esprit d’équipe. Un épisode nous montre comme on ne peut pas facilement comprendre des règles de jeu. Compétition. Différents épisodes montrent de la compétition, le but c’est plutôt être content de participer que de gagner (même si gagner c’est cool) (dans certains cas, les compétitions sont plutôt montrées comme puériles), on aura toujours Harvey qui montre comme on peut prendre du plaisir à participer.

Soutien parental

On nous montre des parents bien disponibles pour leur fils, tout en étant, vu son âge, assez en retrait pour qu’il fasse ses expériences (la mère est un peu centrée sur elle-même, avec le besoin de gagner). Éducation. On nous montre que cela peut être plus facile de fonctionner avec un de ses enfants qu’avec l’autre (la petite soeur est plus compliquée). Foyer. Importance d’avoir un endroit où on est bien (un épisode montre que Fee et Foo pourraient eux aussi ne plus habiter dehors).

Naissance

Les enfants ont des points communs avec les parents. Harvey peut parler à sa petite soeur, mais elle se trouve dans un premier temps dans son oeuf (elle apparaîtra à la saison 2). Un exemple de petit garçon qui est plutôt content d’avoir bientôt une soeur, mais qui va découvrir que ce qui sort de l’oeuf est une peste. Fratrie. Pas évident la fratrie. Une des camarades de classe se dévalorise sans cesse car sa soeur est considérée comme meilleure qu’elle.

Nature

On nous montre des animaux anthropomorphes qui s’amusent en pleine nature. Cette série joue avec l’idée de la nature (au générique on nous montre de jolies photos de plantes, c’est presque risible), plutôt humoristique.

Animaux anthropomorphes

On voit ces animaux vivre dans la forêt, comme des humains, habillés, et ce n’est pas toujours facile de réaliser ce qu’ils sont comme bêtes.

Genre

On ne se retrouve pas coincé dans des stéréotypes, on peut apprécier ou être dans des postures qui ne sont pas spécialement de notre sexe. Pour une fois le père est plutôt celui qui s’occupe de la cuisine, c’est lui qui porte l’oeuf attaché sur son ventre.

Steampunk

Moff Williamson est amateur de cette apparence, un personnage secondaire que l’on ne voit pas forcément souvent et qui ne fait pas grand chose. Un épisode spécial mettra le steampunk en avant (dans le style comédie musicale).

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Il n’y en a pas tant que cela. Entrer dans une sombre région de la forêt où il y a un dragon et où ce n’est pas une bonne idée d’aller embêter une petite personne qui se révèlera être un géant qui va poursuivre les héros, les attacher pour les manger. Les enfants se retrouvent entourés de lave, la mère va les aider, mais ce n’est pas facile de les extraire.

Malaise

Le pauvre Harvey a été traumatisé par ses expériences ratées de soirée pyjama où il n’a jamais osé rester chez les autres. Pour être dans l’équipe des gagnants, Harvey part de son équipe et abandonne son père (situation embarrassante où le père part déçu). Harvey donne des coups sans faire exprès à ses camarades, il décime son équipe (et les deux meilleurs qui restaient se font éliminer). Réaliser que c’est sa copine qui laisse des tags et ne sait pas trop comment faire pour qu’elle n’ait pas de problèmes. Harvey se fait accuser à la place de sa camarade, puis se fait accuser de ne pas l’avoir accusée, il se retrouve seul. Les parents regardent un film d’horreur avec un monstre qui suit deux filles la nuit. Princesse envoie le kart des héros dans le fleuve. L’oeuf que devait garder Harvey risque plein de problèmes, entre inondation et feu on craint qu’il lui arrive quelque chose.

Mauvais exemple

Les enfants peuvent faire des choses qui ne sont pas recommandables, la série montre cela comme plutôt cool et pas très punissable (faire de faux appels téléphoniques, embêter des personnes pour s’amuser, dégât à la propriété). La mère est parfois dans son besoin de gagner (on voit comme elle utilise ses enfants pour avoir plein de coeur dans une application photo).

Moquerie

Si l’animé veut être un exemple de tolérance, on nous montre des moments où des personnages sont montrés comme décalés, limites stupides. Fee et Foo sont décalés, un camarade de classe a peur de tout, Princesse ne pense qu’à elle-même. Terrybear ne connaissait pas son véritable nom. Attirance d’un des camarades de Harvey pour sa mère.

VOCABULAIRE

Actuel. Il peut y avoir une mini chanson dans l’épisode.

Une petite série bien dynamique qui nous fait découvrir ce que peuvent vivre les enfants avec des camarades. Une série qui s’amuse des stéréotypes. Cette production a un certain humour qui frise le dénigrement de ses personnages, ce qui fait que les plus grands peuvent apprécier, c’est plutôt pour les plus de 10 ans quand les personnages s’imaginent pouvoir faire du baby-sitter et avoir le deuxième degrés.

Partager cette page :

Lost Password