Happy Family est un film en images de synthèse sorti en 2017. On suit principalement quatre personnes d’une famille et un Dracula, avec aussi des seconds rôles pseudo humoristiques autour. Il peut se passer plusieurs choses en même temps, le montage n’est pas toujours des plus réussis, on a parfois un peu l’impression d’une série de sketches à la suite.

MESSAGES

Famille

Un film qui parle des tensions dans une famille (une mère au foyer réalise que sa fille n’aime rien, que son homme est toujours au travail et que son petit n’est pas très socialisé, bref tout va mal). L’adversité va les souder, l’amour va les libérer. C’est surtout la mère qui gère une famille, c’est surtout elle qui est active, qui doit maitriser les choses et de poser du strict (ce qui n’est pas toujours la meilleure des façons d’agir). Adolescence. Le stéréotype même de l’ado qui ne pense qu’à son nombril et qui s’en prend à sa mère. Adultère. On nous montre comme une femme peut être séduite par une vie différente, en avoir assez d’un quotidien morne ou difficile (mais lorsque l’on est une maman, on doit accepter le bon et le mauvais). Quand la femme est en souffrance, cela donne des possibilités au prédateur de se l’approprier, le vampire dominateur peut séduire, il peut lui faire croire qu’il tient à elle quand il pense surtout à lui (une sorte de pervers narcissique). Un mari qui se retrouve seul peut intéresser des femmes par sa force. Couple. Il faut choisir la bonne et gentille personne quand on veut se mettre en couple. Ne pas accepter n’importe quel amoureux. Ici la fille de la famille ne se laisse pas faire et laisse tomber les vilains prétendants (un père peut aussi intervenir pour que sa fille ne soit pas en danger).

Mère courage

On voit comme cette maman prend tout sur elle et qu’elle tente de réunir cette famille. Jusqu’à la fin du film, c’est elle qui doit tout maîtriser.

Romance

Difficile pour un Dracula seul de trouver une demoiselle. L’adolescente de la famille est surtout intéressée à se trouver un petit copain (et elle tombe sous le charme d’un gars qui cherche des jolies nanas). La plus grande magie c’est l’amour, c’est ce qui va sauver la famille. Intérêt à l’autre sexe. Une série de séquence nous montre trois membres de la famille commencer à flirter avec d’autres personnages. On nous montre une série de jeunes filles qui se prélassent sur le mari Frankenstein, pendant que la mère accepte d’être avec le vampire. Séduction. Quand on est dans des attentes, il faut faire attention à qui veut nous séduire.

S’affirmer

Face aux attaques des vilains, il faut contre-attaquer (le jeune garçon qui se faisait maltraiter va lui faire peur lorsqu’il est en loup-garou. L’adolescente moquée sur son physique hypnotise une bande de filles et leur fait croire qu’elles sont des singes). Mais il faut surtout comprendre que de jouer au vilain ne va pas nous apporter des amis, s’affirmer c’est surtout avoir confiance en soi. Combattre. Face à l’adversité, il faut oser affronter.

Apparence

La mère tente d’expliquer que la beauté c’est passager. C’est surtout important de se sentir comme on est spécial, on n’a pas besoin que les autres nous le disent.

Monstre

On en profite pour nous présenter un bestiaire de monstre classique (le vampire, le Frankenstein, la momie et le loup-garou) (et une sorcière en bonus). Magie. Elle existe vraiment et peut exister.

Vieillesse

Dracula a besoin de bain pour ne pas trop vieillir. On nous montre une vieille dame qui a besoin de plein de maquillage pour paraître jeune. Difficile de vieillir, il ne faut pas trop tenir à sa belle apparence, elle disparaitra un jour.

Nouvelles technologies

On voit des personnes utiliser des téléphones portables (c’est d’ailleurs comme cela que Dracula va prendre contact avec la famille).

Travail monopolisant

Le père de famille est très pris par son travail, et va en oublier sa famille. Il est menacé de perdre son emploi s’il reste pas bosser plus (à la fin du film, il va oser dire non a son boss et passer du temps avec sa famille).

Haut potentiel

Max est un petit garçon intelligent qui n’est pas vraiment bien intégré. Harcèlement. On le voit se faire embêter à l’école.

Maltraitance à l’école

On nous montre comme un jeune garçon se fait maltraiter par un grand à l’école.

Méchanceté

Lorsque l’on ne peut pas trouver l’amour, on peut se sentir mal et vouloir faire le mal.

Happy Family

Happy Family

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

La famille est transformée, c’est surtout l’apparition du père en Frankenstein qui est un peu tendu. La mère tente de rattraper la sorcière, elle l’a poursuis, risque de tomber de haut. La famille se retrouve projetée en Égypte, en plein désert, ils croient être dans une oasis. Un flocon arrive à glacer des flammes et trois chauves-souris, le vampire menace de créer une nouvelle ère glacière. La mère à trop faim, elle veut diner et va en direction du garde manger. Une momie pharaon veut être avec l’adolescente momie, le frère qui vient l’aider se retrouve face à un scarabée géant, même le père ne semble pas pouvoir agir. Dracula a capturé toute la famille, ils sont enchainés et vont être en première loge pour la glaciation du monde. Dracula se transforme en chauve souri géante, le père veut s’en occuper, mais est directement éliminé, le petit garçon aussi, puis les deux filles, mais il finit acculé par la lumière et transformé en glace.

Malaise

Le début du film nous présente des chauves-souris qui semblent avoir peur de l’arrivée du vampire après que l’une d’elles se soit permis de toucher à l’orgue. Enfant maltraité à l’école, un grand veut lui mettre la tête dans les W.C. Situation embarrassante quand la famille se retrouve sur scène et doivent chanter, ils se prennent un peu la honte d’oser se produire, se font huer, puis expulser, puis transformer par une sorcière. La grande fille en veut à sa mère, elle dit que tout est de sa faute. La mère allait sortir au soleil, on craint qu’elle ne disparaisse. La famille qui voulait prendre l’avion se fait repérer, l’hôtesse appelle la sécurité. La mère a trop faim, ses dents poussent et elle va vouloir croquer dans le cou d’un passager de l’avion. La mère accepte de suivre le vampire pour ne pas mordre tout le monde, elle abandonne sa famille, il l’a poussé hors de l’avion, elle est en chute libre. Le vampire s’amuse avec la mère, ne lui donne pas tout de suite du sang, il joue une forme de domination. Scènes où la mère de famille semble être sous le charme du vampire. La famille tourne en rond dans le désert. Dispute dans la famille, la mère se retrouve sans ses enfants et s’en prend à son mari qui ne fait rien et le rejette, tout va mal. On voit une femme être intéressée par la force du mari. La mère se retrouve face à deux touristes, on comprend à son regard qu’elle va les manger, elle est prête à sucer le sang. La mère ne parvient pas à mettre l’eau bénite dans le bain de Dracula, il lui fait avaler une pilule qui la rend agressive, elle risque de mordre on propre mari. La sorcière et le serviteur sont mis derrière des barreaux.

Moquerie

Un film qui n’hésite pas à mettre ses personnages dans des situations où on va rire d’eux. Le père fait des pets, et quand il est transformé en stupide Frankenstein, il continue à péter. On rit de voir celui qui maltraitait le petit se retrouver à avoir peur du loup-garou. Le père reçoit des décharges dans la tête et c’est pensé pour faire rire. Vieille femme hippie bien décalée. Dracula a un serviteur bien exploité. On rigole parce qu’une chauve-souris a été transformée en cochon tout nu. Les scènes de maltraitance à l’école sont présentées presque rigolote (comme si c’était marrant de se faire mettre la tête dans les toilettes).

Scénario pas clair

Le début de l’histoire n’est pas évident à saisir, Emma (la mère de famille) fait trop jeune pour son âge et se fait draguer par un vieux Dracula, on réalise plus tard que c’est une mère de famille (visuellement ce n’est pas spécialement clair).

VOCABULAIRE

Classique. Langage parfois jeune (je te fous la honte, magie débile, se fout de nous, ). La version française canadienne a un ton de voix qui n’est pas vraiment juste et qui peut rendre le film insupportable.
Derrière un film plutôt décousu avec beaucoup de gags très moyens, il y a une thématique intéressante, pas souvent traitée dans les films pour enfant, le risque qu’une famille disparaisse parce que la mère ne supporte plus sa condition. Ceux qui tournent autour des femmes mariées sont des pervers narcissiques, il faut se méfier des hommes quand ce ne sont pas de gentils papas péteurs et les enfants doivent arrêter de trop dénigrer les mères. Une femme pourrait avoir l’impression que son rôle est de finalement tout endurer (la vie avec un beau célibataire riche, ce n’est pas pour elle) lorsque l’on est mère on doit accepter le bon et le mauvais et qu’il faut rester ensemble même si tout est pourri (parce que rappelons-le, il y a quand même du bon à côté du mauvais). Un film qui passe par des messages moyens pour nous renvoyer que l’amour est important et que ce n’est pas sympa de s’en prendre aux autres.
Partager cette page :

Lost Password