Frère des ours 2 est un film en images de synthèse de 2006. Rêve flash-back où l’on voit Kenai enfant (pas évident pour les plus petits de comprendre que c’est le passé et qu’il s’agit de Kenai). On suit les ours et Nita jusqu’au moment où ils se rencontrent et en parallèle il y a les orignaux.

MESSAGES

Amour véritable

Si l’on veut se marier, il faut avoir résolu les problèmes relationnels avec les autres prétendants. Par amour on peut se sacrifier pour le bonheur de l’autre. Créer une famille.

Fratrie

Une fille peut perturber une sympathique relation entre deux frères.

Différence

On doit accepter les autres, accepter que son enfant parte dans une autre famille.

Surmonter sa peur

Confrontation à un traumatisme d’enfance qui rend l’eau effrayante pour l’héroïne. La peur peut être surmontée quand on est aidé.

Respect de la propriété

On peut trouver des excuses au vol : « Je l’ai trouvé, c’est à moi », mais cela reste du vol et quelqu’un peut tenir à l’objet qui a été dérobé.

Sens du sacrifice

La véritable bonté, c’est de penser à l’autre avant soi-même.

Forces surnaturelles

Il existe des forces qui peuvent transformer les choses. La nature est magique (bon, peut-être que c’était seulement chez les Indiens à l’époque). Superstition. Il y a des évènements naturels qui semblent être des signes, des sorciers peuvent entendre les esprits.

Séduction

Les animaux sont un peu tous en chaleur, et s’intéressent à l’autre sexe. Les orignaux sont les pires et franchement lourds. Ce sera l’appât « j’aime les enfants » qui fera marcher l’histoire, puis celui de l’homme sensible, de bons clichés !

On se moque de la femme

Bien qu’on découvre enfin un personnage féminin (« Frère des Ours 1 » en était dépourvu), les femmes ne sont pas toujours à leur honneur (une préparation de mariage ou deux ? Des dames de compagnie tentent de lui enfiler la plus belle robe, plutôt moqueuses, en faisant allusion au poids ou à la minceur de l’héroïne).

Nature

Un film qui nous montre de beaux paysages naturels.

Indiens d’Amérique

On revalorise cette culture.

Protection des animaux

Critique des chasseurs.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Nita, petite fille semble se noyer dans la rivière. Des dizaines de ratons laveurs s’en prennent à Nita. Koda et Nita risquent leur vie dans la montagne, emportés dans une avalanche, c’est bien stressant, avec cris et musique tendue. Les chasseurs s’en prennent à Koda et Kenai, on craint pour leurs vies. Le héros s’écrase au fond d’une falaise et semble être mort.

VOCABULAIRE

Actuel. Toujours compliqué de faire comprendre que les animaux et les humains ne parlent pas le même langage et qu’ils ne se comprennent pas toujours.

Un film d’amour, mais avec sa dose de tensions. Entre la nature qui peut être dangereuse et des animaux qui sont chassés, c’est quand même bien stressant pour les plus jeunes. Une fin intéressante, l’amour est plus fort que tout chez Disney.

Partager cette page :

Lost Password