Esmé & Roy est une série de 2018 dans une production à la palette graphique qui tente de donner une impression de dessin (les décors y sont pour beaucoup). Esmé a neuf ans, au début de chaque épisode elle remplit une tâche, puis est appelée pour s’occuper de petits monstres (c’est une baby-sitter). Ils développent quelque chose de problématique, et les deux héros vont tenter de le décentrer en lui proposant des jeux, cela ne fonctionne pas vraiment, cela crée une petite crise qu’ils vont soutenir, puis un jeu pertinent leur permettra de faire décentrer le tout petit et d’obtenir ce que l’on veut.

MESSAGES

Monstre

Une petite fille a un gros monstre jaune comme meilleur copain, et ils s’occupent de petits monstres. L’idée est de ne plus avoir peur de ce qui est différent et surtout de faire face à ce qui peut sembler problématique (oui les petits peuvent être de petits monstres).

Bébé

Une petite fille découvre des plus petits à chaque épisode. On voit qu’ils sont centrés sur eux, qu’ils veulent en faire qu’à leur tête, mais c’est possible de les canaliser quand-même. Babysitting. Des moyens pour gérer les plus petits, souvent en jouant avec eux, en stimulant leur imagination.

Aider les autres

Esmé donne des coups de mains, dans un monde bien différent du nôtre, mais des actions qui ressemblent à ce que l’on fait dans le nôtre, elle accompagne des petits dans différentes activités (des commissions, ranger, jouer sans bruit…).

Travail

Quand les deux amis sont appelés pour un travail, ils laissent ce qu’ils font et vont tout de suite se rendre là où ils doivent. On est content du travail de babysitting d’Esmé et Roy, parce qu’ils s’impliquent beaucoup et font en sorte de réussir ce qu’on leur demande. Motivation. Un bon exemple de petite fille qui s’occupe bien des choses et qui est toujours motivée à donner un coup de main (elle nettoie, elle fait du baby-sitting).

Résolution de problème

Face à quelque chose qui devient problématique, il faut trouver des solutions (face à une petite monstre qui veut tout mettre dans le chariot à commission, un petit qui énerve en répétant tout ce que dit sa soeur, devoir ranger tous les jouets avant que le parent arrive, s’amuser sans faire de bruits pour ne pas réveiller le bébé à côté, mettre des vêtements de pluie a un monstre pas motivé). Les moyens utilisés sont souvent de s’amuser avec l’enfant dans une direction qui prend en compte ce qu’il a comme motivation et cela va lui permettre de se décentrer et de faire finalement ce que l’on veut de lui.

Mignon

Les petits monstres sont mignons (ils sont vraiment très craquants nous dira-t-on dans l’épisode). Ils ont de petites voix mignonnes.

Chanson

Deux chansons par épisode, qui expliquent certaines choses.

Jeu

Le jeu c’est sympa et en plus c’est utile, s’amuser avec le petit monstre permet de lui changer les idées. Esmé et son copain proposent beaucoup d’activités sympas.

Maitrise des émotions

Crise. Les petits peuvent faire des « monstrocrises », un exemple d’être fâché, on montre un peu comment gérer cela, en expliquant ce que l’on peut ressentir et comment respirer (le bocal aux paillettes est une bonne technique qui calme). Tristesse. Accompagner la frustration ou la tristesse en reconnaissant la chose.

Femme performante

C’est une petite héroïne noire qui est au centre de l’animé et qui parvient à montrer le bon exemple durant l’épisode. Force du faible. Même une petite fille peut effectuer un bon travail (et comparée à Roy, elle est bien performante).

Esmé & Roy

Esmé & Roy

SCÈNES DIFFICILES

Malaise

Esmé & Roy sont dépassés par une petite monstre qui met beaucoup de choses dans le chariot et qui vit une crise quand elle n’a pas ce qu’elle veut. Un petit ne fait que copier sa sœur et cela l’énerve, Hugo fait trop de bruit en faisant son spectacle et cela va finalement réveiller sa sœur, un petit fait beaucoup de désordre en s’amusant et ses parents veulent que la maison soit propre pour les invités. Un bébé monstre qui éternue commence à rétrécir, on craint un problème (elle est devenue tellement petite qu’on ne la voit plus et qu’on risque l’écraser). Devoir partir à une chouette activité, mais avec un petit monstre qui ne veut pas mettre ses vêtements de pluie. Un petit monstre n’a pas son livre important, il focalise dessus.

Moquerie

Roy est un gros adulte, mais un peu montré comme un gentil benêt, il prend souvent les informations à son compte quand cela concerne les petits (on voit clairement que c’est Esmé qui maitrise) (il est souvent l’élément comique de l’histoire).

VOCABULAIRE

Facile d’accès, mais dans un rythme plutôt rapide. Deux chansons par épisode.

Un animé plutôt bien pensé dans le relationnel, qui montre comment s’occuper de petits, faire face à leurs crises ou ce qu’ils peuvent générer d’énervant (en fait cela devrait être vu par les parents). Le jeu est bien montré comme un moyen de désactiver les problèmes.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password