Delgo

Delgo

À partir de 10 ans

Delgo est un film en images de synthèse de 2008. Si les décors sont plutôt acceptables, l’animation des personnages, les visages et les mouvements sont d’une qualité moindre. On pose l’intrigue géopolitique en introduction et on envoie ensuite 15 ans plus tard. On saute d’une séquence à une autre, d’un personnage à un autre avec.

MESSAGES

Intrigue politique

avec la soeur du roi qui veut décimer sa famille, qui se fait exiler, puis qui complote dans l’ombre. Un militaire haut placé se joint à elle. On ne peut pas toujours avoir confiance en les personnes proches du pouvoir. Il ne faut pas avoir confiance aux promesses des méchants.

Critique de l’agressivité

Conflit entre deux peuples, risque de guerre. Critique des personnes qui par crainte de se montrer faibles aux yeux des autres vont jouer la carte de l’agressivité. La force ne doit pas servir pour promouvoir l’agressivité.

Accepter l’autre

Le héros va se battre pour réunir les peuples.

Héroïsme

Le héros est motivé par une princesse, il écoute son courage et son coeur, plutôt que la vengeance.

Amour

Deux personnes de peuple différent peuvent être ensemble.

Conseils de grand-maître

Messages mysthiques de grand maître qui a la connaissance et qui sait qu’il ne faut pas être agressif.

SCÈNES DIFFICILES

Visuel effrayant

Différents personnages hideux, monstres en tous genres. Mention spéciale pour une sorte de scorpion à carapace aux multiples yeux, langue très fourchue, immonde (et le meilleur moyen de s’en débarasser, c’est de s’en prendre à son bébé).

Différents combats

Attaque de village où on entend dire « ne laissez aucun survivant » contre une machine volante de type scorpion et électrique. Scène de bataille avec de nombreux personnages ou combats.

Mises en danger

Sedessa la soeur du roi veut tuer son frère, elle n’arrivera qu’à empoisonner sa belle-soeur avant d’être exilée. Ensuite elle s’en prendra à ses nouveaux alliés qu’elle fait exécuter.

Tristesse

Fausse mort de Delgo, sacrifice de Bogardus, on peut aussi imaginer que le roi est mort.

VOCABULAIRE

Classique avec parfois langage « jeune » (« mauviette, crevant »).

Des approches classiques dans un scénario. Utilisation d’un personnage secondaire, excité, peureux, sans arrêt en besoin de parler, il est sensé faire rire et il sauvera la situation à la fin. La trahison d’un général, roter pour faire rire le spectateur. La guerre ce n’est pas bien. L’amour impossible entre une princesse et un pas grand chose (bon ici le fait qu’il ait une tête de lézard est une nouveauté). On veut mettre un peu de tout dans ce film, une sauce qui ne prend pas vraiment. Une princesse est surtout bonne à se faire capturer et être secourue. La gentille reine est morte dans sa deuxième scène et l’unique autre femme est la méchante de l’histoire. Les modèles identificatoires présentés ici aux petites filles ne sont pas terribles.

Partager cette page :

Lost Password