Crocus est une série de 1984. Un animé aux couleurs douces et caractère design spécifique, avec des fonds plutôt aquarelle. Les épisodes sont à voir à la suite. Il peut y avoir des flash-back.

MESSAGES

Importance d’avoir des amis

Pouvoir s’amuser avec eux. Se fâcher et se réconcilier. Devoir faire sa place dans une nouvelle école, se sentir rejeté. Ici Crocus va créer un lien avec la petite Marielle, au point de laisser partir sa famille dans les étoiles et de rester avec son amie sur la terre.

Autonomie

Avec la petite Crocus qui veut vivre des aventures sans les parents. Son grand-père a confiance en elle, mais elle peut parfois désobéir. Elle partira un moment en ville, et sera séparée de sa famille.

Amourette

On peut sentir les personnages intéressés par l’autre sexe (même si c’est entre un petit nain et une géante). Il y a surtout un triangle amoureux, difficulté de créer des liens avec Oscar, un beau garçon qui est fiancé à Grâce, une fille bien jalouse. La petite Crocus à envie d’être une dame, elle reste à un stade très enfantin.

Abandon

Importance d’avoir ses parents. Ici la pauvre petit fille riche a une gouvernante et un papa qui est toujours absent pour ses affaires (sa mère est morte). Elle a l’impression de ne pas être aimée par son papa. Critique de la solitude. Mensonge ou envie qui peuvent ressortir d’une situation d’abandon. Parent absent.

Maladie

Difficulté de vivre avec une faiblesse qui impose d’être souvent alité.

Musique

Avec une petite héroïne qui va entrer au conservatoire. On verra différentes filles qui jouent bien du piano.

Communauté de petits lutins qui sont dans le partage

Les décisions sont prises avec un tir à la corde (un peu comme un vote à la majorité).

Mignon

Des personnages kawaii.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Monde sauvage. Aigle qui s’en prend à une maman oiseau, puis aux petits lutins. Yeux dans le noir, cela fait peur aux petits. Les bois qui semblent sombres, avec yeux dans le noir, chauves souris. Serpent dans l’obscurité, au grenier.
Se retrouver coincé dans un tronc creux rempli d’eau, être sauvée in-extremis. Risquer de se noyer dans les rapides. Mademoiselle Pénélope est montrée comme une intendante plutôt agressive, le visage dur.

Fausses morts

On peut croire qu’un des lutins est décédé, même si en fait il ne fait que dormir. Evanouie, Crocus et prise pour morte. La petite fille est considérée comme morte, les petits nains lui font un massage cardiaque, et ce sera les larmes de Crocus qui semblent-ils vont la « réveiller ».

Tristesse

Crocus pense à son papa et sa maman. Petite fille qui dit vouloir mourir, car se sent seule et pas aimée par son père absent. Se sentir rejeté par ses camarades d’école.

Malaise

Beaucoup de moqueries de la part de Grâce, à l’encontre de la pauvre Marielle. Tension autour du secret : on peut craindre plusieurs fois que les lutins soient découverts. Effet de cauchemar où Crocus craint d’être attrapée par une humaine (finalement plusieurs adolescents vont être au courant de l’existence de ces extra-terrestres). Un grand adulte en imperméable, plutôt inquiétant, (commissaire de police) s’intéresse à l’existence des Aliens.

VOCABULAIRE

Classique.

Un dessin animé tout mignon, mais qui joue avec les notions de vie et de mort et beaucoup centré sur du relationnel. Le scénario n’est pas vraiment pensé pour les tout petits.

Partager cette page :

Lost Password