Cats est un film de 2019, avec des personnages qui ont été retravaillés en images de synthèse. Les scènes chantées se suivent, en anglais, difficile de vraiment saisir le sens de l’histoire, beaucoup de personnages. Les décors sont plutôt impressionnants, saturés de couleurs et bien plus grands que les personnages pour renvoyer qu’ils sont de petits chats.

MESSAGES

Chat

On joue avec l’apparence des héros qui ont été retravaillés pour ressembler à des chats. On nous montre des chats obèses, des chats indépendants, des chats qui volent de la nourriture ou qui sèment la pagaille. On veut nous faire comprendre comment fonctionnent des chats (mais c’est très humanisé).

Sexualisation des personnages

Les danseurs ont des poses qui peuvent être sexy, des danses peuvent être jouées comme de la séduction. On devine bien la plastique des femmes sous leurs poils. Victoria est la femme pure et disponible par excellence. Que cela soit l’héroïne ou d’autres femmes du film, on nous les montres intéressées par les hommes qui se paradent. Drague. On nous montre comme on peut se mettre en avant avec son physique, sa manière de bouger. Femme-objet. Victoria semble dépendante des personnes qu’elle rencontre. On nous montre une femme les yeux toujours en quête de compréhension, gentille, disponible.

Comédie musicale

Des chansons en anglais qui se suivent. Beaucoup de chanteurs différents. Ce n’est pas toujours facile de saisir le sens des thèmes qui sont derrière les différentes chansons. Il y a des mélodies entrainantes, mais on a un peu l’impression qu’ils nous servent beaucoup de fois le même type de mélodie.

Danse

Nombreuses chorographies, avec un contraste qui est joué entre l’héroïne qui fait des mouvements classiques et d’autres chats qui sont plutôt dans du moderne (voir hip-hop et même claquette). Star-Système. Les chats doivent produire un numéro de musique hall pour pouvoir être choisi.

S’affirmer

Quand on arrive dans un nouvel endroit, on tente dans un premier temps de rester discret. Croire en soi, avec Victoria qui motive le jeune magicien à réussir à sauver Deuteronome, à force de persévérance, il va y parvenir.

Cats

Cats

Abandon

Victoria est une chatte qui est abandonnée par sa maitresse et jetée dans la rue, elle doit comprendre le monde autour d’elle. Beaucoup de personnes semblent s’intéresser à elle, mais l’abandonnent facilement. Elle a besoin d’être appréciée. Intégration. Elle aurait envie d’être intégrée dans ce nouveau monde, mais les gens ne sont pas forcément tous faciles avec elle.

Poésie

Le film veut proposer une atmosphère magique, avec des chansons parfois étranges. On laisse planer un certain mystère, tout n’est pas compréhensible.

Quête identitaire

Une des chansons renvoie les différents noms que l’on peut avoir. Avoir besoin de comprendre qui l’on est. Rédemption. Grizabella, après avoir trainé dans le mal (certainement la prostitution), va espérer un monde meilleur (parce que c’est finalement elle qui va remporter la chance de disparaître au loin).

Mort

Des personnages qui espèrent un grand voyage pour une vie meilleure. Si ce n’est pas du tout explicite, on peut quand même comprendre que l’endroit où espèrent aller les chats est un autre monde, un paradis. C’est le passage de la mort.

Obésité

Deux chats sont clairement en surpoids. Il y en a une qui glande à la maison et il y en a qui aime surtout manger. Les personnes en surpoids ne sont pas normales, elles ont leurs spécificités.

Vantardise

Un des chats se croit le plus beau (en effet il plait aux femmes) et a besoin de se mettre en avant.

Liberté

Les chats mettent souvent en avant l’idée qu’ils font ce qui leur plait.

Train

Une chanson met en avant un personnage autour du train (avec danse au milieu d’un wagon).

Magie

Un monde où la magie est possible, des personnes qui ont des pouvoirs peuvent faire apparaitre ou disparaitre des chats.

Vieillesse

Un vieux chat qui était une star du théâtre exprime toute la difficulté de vieillir, avec l’idée en plus qu’avant c’était mieux. Pathétique chanson où le bonheur n’existe que dans le souvenir des choses qui étaient belles.

Cats

Cats

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Macavity est louche, il s’approche de Jennyanydots et la fait volatiliser. On entend un chien aboyer, les deux frères et soeur qui étaient avec Victoria s’enfuient, la laissant coincée par un collier qu’elle a au cou, elle parvient à s’échapper, mais doit fermer une porte, elle est trop lourde, elle n’y arrive pas, et le chien est derrière. Deuteronome ne veut pas accepter le chantage de Macavity, il la menace de la tuer, elle est amenée sur une planche et va être jetée à l’eau et mourir noyée. Macavity s’accroche à une corde de la montgolfière, on craint qu’il s’en prenne à Grizabella, mais il glisse et se retrouve coincé en haut d’une haute statue.

Malaise

Un sac est jeté dans la rue, on découvre que c’est une jeune chatte qui a été abandonnée. Ambiance dans un cimetière où chantent les chats. Il y a des cafards humanisés qui sont mangés par les chats. Tout le monde disparaît dans son coin quand apparaît Macavity, il s’approche du gros Bustopher Jones et le motive à manger, et le fait disparaître. Victoria et deux voleurs de chats saccagent un appartement en volant en plus du matériel. Les deux chats qui ont été enlevés par Macavity se retrouvent surveillé par un chat loubard, Geule de Tigre qui se montre menaçant. Les chats dansent étrangement, dans une pièce où au sol on voit un signe cabalistique, ils sont comme possédés. Grizabella est de nouveau rejetée par les autres, on sent bien qu’elle est rejetée, dans une triste chanson, Victoria tente de l’aider, mais la misérable fuit. Le chat du chemin de fer qui réussissait une belle performance se fait dématérialiser en plein vol va Macavity. Paillettes du méchant qui semble rendre les chats dociles. Macavity dit vouloir être choisi, mais Deuteronome dit avoir déjà choisi l’élu, alors frustré le méchant la fait disparaître avec lui. Ils se retrouvent à l’endroit où il avait attaché les autres, c’est plutôt sombre. Mistoffelees ne croit pas assez à ses pouvoirs magiques, il tente de sauver Deuteronome, mais n’y arrive pas, les autres sont déçus. Grizabella est de nouveau dans les parages, Victoria va vers elle. Les prisonniers tentent de s’échapper, coup dans les parties, combat où ils parviennent à s’enfuir. Victoria ramène Grizabella dans la troupe, des chattes montrent qu’elles ne sont pas contentes.

Banalisation de la violence

On rit d’un personnage qui se fait mal aux parties en s’éclatant dessus.

Étrangeté

Une sexualisation des personnages qui est relative à chaque spectateur. Ces personnages danseurs à poils sont plutôt étranges, il y a parfois comme une sensualité, mais ce sont des animaux. On en voit parfois qui écartent les jambes, malaise.

Moquerie

Grizabella, une des chattes était autrefois appréciée, mais on ne sait pas tout de suite pourquoi, on la retrouve bannie du groupe, rejeté quand elle tente d’apparaitre. Des chattes se moquent de sa misère. On voit des larmes couler.

VOCABULAIRE

Les chansons sont toutes en Anglais, elles se suivent rapidement et sont sous-titrées, mieux vaut savoir lire. Beaucoup de nom qui sont propres à ce film.

Un film visible par tous, pour autant que l’on apprécie les comédies musicales en anglais (et qu’on sache lire les sous-titres). Un film qui peut procurer un certain malaise devant la sensualité de ces acteurs qui dansent (oui des danses sont sensuelles) et qui ont un corps d’animaux nu (enfin à poil). Une histoire qui n’est pas forcément évidente à comprendre, mais ici ce sont surtout les chansons et la danse qui doivent intéresser les spectateurs (le visuel aussi est impressionnant). L’héroïne nous renvoie une image de la femme gentille (et même disponible et gentille).

Ce que disent les autres. En Suisse, l’âge suggéré par Filmages est 10 ans « Cette comédie musicale filmée, tirée du spectacle éponyme d’Andrew Lloyd Weber, raconte l’histoire de chats qui souhaitent gagner une vie supplémentaire. Costumes et ambiances nous mènent dans le monde félin revisité par le regard humain, avec les questions de rivalité et de pouvoir. Les chorégraphies et les musiques mettent en scène les enjeux du film avec poésie où alternent moments de groupe et positions plus individuelles. Certaines scènes peuvent effrayer les plus jeunes. Le sous-titrage des chansons facilite la compréhension mais peut être fastidieux à déchiffrer. Un divertissement familial rassembleur.« 

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password