Card Captor Sakura : Le Voyage à Hong-Kong est un film animé de 1999. Mieux vaut connaître les personnages, et avoir vu quelques épisodes de la série avant de voir le film, mais il est ici un récit un peu à part et pourrait se voir séparément. Effets de rêve. Flash back raconté par Kero.

MESSAGES

Amour, relationnel

Le début des relations entre les filles et les garçons. Sakura est amoureuse de l’ami de son frère, un garçon plus âgé qu’elle, on la voit heureuse qu’il vienne en voyage avec elle ou lui offre un petit cadeau (on voit bien la jalousie de Lionel à ce moment-là). Les soeurs de Lionel sautent sur tout ce qui bouge et lui font honte. Amitié. Sakura et Tiffany sont les meilleures copines. On les voit s’entraider, être présents l’un pour l’autre. Homosexualité. Tiffany semble être presque plutôt amoureuse de son « amie ». Le studio Clamp apprécie mettre en scène des relations entre les personnages de même sexe (mais trop subtil pour que les enfants comprennent, c’est plutôt des messages pour les adolescents).

Le bien contre le mal

Sakura est motivée par le bien, sa magie est juste. Dans ce film, on nous raconte le sort d’une femme qui a voulu suivre le mal et qui a été emprisonnée par son maître (la version non censurée nous apprend que c’était son amant) (en fait un chagrin d’amour).

Force

Performance. On revalorise la force. Une femme forte. L’héroïne est performante, c’est elle qui va vaincre l’ennemi, elle est courageuse, ose se confronter au danger et exprimer ses émotions. Mais elle peut aussi avoir besoin de soutien (d’un jeune garçon), on renvoie plusieurs fois que c’est Lionel qui va l’aider à s’en sortir, un garçon c’est indispensable. La mère de Lionel semble être une adulte pleine de ressources, elle inspire le respect. Une enfant forte. C’est ici une enfant qui a le pouvoir. Pouvoir et danger que cela peut représenter quand on a autant de bonnes cartes. Force du faible.

Monde magique

Il n’y a pas que le visible qui existe. La magie des cartes permet différents pouvoirs. On parle d’esprits, un « démon » puissant veut atteindre Sakura, il utilise le monde des rêves. Fantôme. À la mort d’une femme, son esprit va continuer à exister, son malaise va la motiver à continuer à rechercher son ennemi mort.

Habits

Sakura a toujours une nouvelle robe pour battre ses ennemis. On revalorise les jolies robes. Apparence.

Critique de la vengeance

Il ne faut pas être mu par un désir de vengeance, on voit comme ici l’esprit s’est enfermé dans l’envie de faire le mal.

Collection

Une jeune fille tente de trouver des cartes, elle doit se montrer performante pour en trouver (peu mis en avant dans ce film, c’est présent uniquement dans la première scène). Consommation.

Don de soi

Lionel est prêt à se sacrifier pour permettre à Sakura de s’enfuir (mais peine perdue, il se fait capturer).

École

Être contente d’avoir une bonne moyenne. Crainte de devoir rendre des comptes à ses parents quand on n’a pas de bonnes notes.

Hong Kong

Sakura gagne un concours qui l’amène dans cette ville. On aurait pu imaginer que l’on puisse ainsi avoir une représentation de l’endroit, mais on reste dans une vision béton de la ville.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

De petites filles doivent combattre, on voit une demoiselle se faire tirer des flèches dessus. La jeune fille est hypnotisée et va être emportée dans l’eau. Sakura se trouve attaquée par une femme agressive qui lui envoie des gerbes d’eau, elle détient les amis des deux héros, endormis dans des bulles.

L’esprit d’une femme morte veut tuer les héros.

Malaise

Étrange rêve où Sakura se fait entourer de bandelette, emmenée sous l’eau, ambiance éthérée (le rêve va se reproduire, avec un personnage dont on ne voit pas le visage, qui semble être menaçant, elle se réveillera avec des marques sur le bras, là où elle a été serrée). Il y a eu une forme de tricherie pour le concours, Sakura n’a pas vraiment tiré la boule gagnante, elle s’est logée elle-même dans sa main. On peut craindre que le grand frère découvre la présence du magique Kiero. La mère de Lionel renvoie à Sakura que son pouvoir l’expose à de grands dangers, c’est assez angoissant. Sakura sent une menace dans une rue, musique tendue (on parle d’une aura maléfique). Entrer dans une maison où se sont cachés deux oiseaux esprit, musique tendue, pénombre, un livre semble faire le bruit de gouttes d’eau, après l’avoir ouvert elle devient possédée.

Tristesse

Tous les amis de Sakura se font capturer, elle ne parvient qu’à sauver Tiffany, ce seront les larmes de la jeune héroïne qui la feront gagner. Pathétique attente de l’esprit qui attendait que celui qui l’avait enfermé, celui qu’en fait elle aimait, puisse la délivrer. Elle va saisir qu’il est mort depuis longtemps et qu’il ne lui reste qu’à partir.

Mystère

On ne saisit par ce que veut la femme qui est dans les rêves de Sakura.

VOCABULAIRE

Classique. Les noms ont été traduits (un peu étrange de voir ces héros avec des noms de chez nous). La version française réduit un peu le malaise en édulcorant la pathétique attente de l’esprit, en ne parlant pas vraiment de l’amour qu’elle portait à celui qui l’a emprisonné.

Une histoire de fantôme, une femme trahie qui dans la version française est juste mécontente d’avoir été enfermée. Beaucoup de relationnels amoureux et des combats, mieux vaut réserver la chose à des enfants de plus de 7 ans. Le film ne donne pas beaucoup d’information sur l’intrigue, mieux vaut voir les épisodes de la série pour saisir les interactions (ce film se situe après l’épisode 35).

Partager cette page :

Lost Password