Capitaine Morten et la Reine des araignées

Capitaine Morten et la Reine des araignées

À partir de 6 ans

Capitaine Morten et la Reine des araignées est un film d’animation en stop motion de 2018. On va principalement suivre un jeune garçon qui va vivre une aventure en étant miniaturisé. Rythme plutôt tranquille.

MESSAGES

Autonomie

Ne pas accepter d’être la marionnette d’une vilaine personne, se rebeller. On critique des parents de substitution. Conquête de l’indépendance. Force du faible. Un petit garçon veut agir et contrer des adultes cupides (dans le film, c’est en agissant dans un monde surnaturel qu’il parvient à changer le cours de l’histoire). Persévérance. Pour parvenir à ses fins, il faut avoir une idée en tête (ici Morten veut être un capitaine).

Critique de la domination

Avec le personnage de la mère autoritaire (la reine), on critique ceux qui veulent tout diriger d’une manière impériale et qui punissent si on ne suit pas leurs règles.

Insecte

Il ne faut pas utiliser les insectes pour s’amuser, ce sont des êtres vivants. On suit une guêpe au début du film. Morten capture des insectes pour faire fonctionner son bateau, il le considère comme son équipage (puis on les retrouve en des insectes anthropomorphes qui vont accompagner le jeune garçon dans son aventure). Le vilain de l’histoire se permet de capturer de jolis papillons avec un filet.

Voyage initiatique

Prendre la mer et vivre des aventures. Cela permet d’oser se confronter, il doit commencer par faire face à deux marins guêpe. Rêve. Les insectes qui accompagnent l’enfant ont le visage des personnes qu’il côtoie habituellement, on peut se demander si toute cette histoire de voyage dans le bateau ne serait qu’un rêve.

S’affirmer

Trouver le moyen de se faire obéir, d’avoir la possibilité d’être considéré comme fort. Faire ses preuves et être apprécié comme celui qui donne les ordres. Courage. On peut être courageux pour impressionner une fille ou pour protéger le bien familial.

Cupidité

Critique de ceux qui veulent s’emparer des biens des autres pour gagner des sous. On critique ceux qui ne sont intéressés que par l’argent, comme Anabelle ou Stinger le petit fils de pirate. Préférer garder notre foyer plutôt que de le démanteler pour se faire de l’argent.

Capitaine Morten et la Reine des araignées

Capitaine Morten et la Reine des araignées

Trésor

Morten lit un livre de pirate, on voit un pirate borgne et on parle d’un trésor. Le film va tourner autour de la recherche de ce trésor et s’il est finalement découvert, on va préférer ne pas l’utiliser pour favoriser ce qui fait que l’on apprécie d’être ensemble. Pirate. Petites allusions sur les pirates.

Famille monoparentale

Relation au père. Un enfant attend le retour de son père, correspond avec lui par lettre. Ce parent est absent, ce qui va permettre à Morten de s’autonomiser. Mais à la fin c’est quand même mieux de se retrouver avec le parent aimé.

Maltraitance

On critique ceux qui jouent aux dominants avec les enfants. Exploitation. On peut voir des hommes d’équipage se faire tuer pour que les autres puissent (les) manger. Ce sont les dirigeants qui décident qui sacrifier. Morten doit descendre au fond de l’eau pour rechercher des pièces pour le pirate.

Inventivité

Morten se construit un petit bateau avec des éléments qu’il glane un peu partout autour de lui. Bricolage.

Mer

Un jeune garçon rêve de prendre le large, son père est marin et il voudrait l’accompagner. Morten va construire son bateau, il a un costume de marin (mais l’océan n’existe pas vraiment ici, c’est plus une symbolique qui permet de partir ailleurs).

Origine

On parle d’ancêtres et du passé. Histoire racontée. Le père s’amuse parfois à raconter des histoires abracadabrantes.

Divorce

Anabelle est une femme qui ne pense qu’à elle, et même si elle a une enfant et un mari, elle n’hésite pas à tenter de plaire à un vil personnage fortuné (avec qui elle va finir par partir). On ne va pas vraiment parler de ce qui se passe pour Élisabeth (Élisa), en dehors du fait que les enfants sont mieux ailleurs lorsque des parents fonctionnent n’importe comment et qu’elle va finir par partir avec Morten et son père.

Injustice

Morten va être tué alors que c’est lui qui a sauvé le bateau.

Apparence

Le petit garçon et son père sont des roux. Une fille un peu enrobée deviendra bien plus intéressante en ayant un peu maigri et en devenant un papillon maigre.

Danse

Ici la danse est plutôt un moyen d’imposer des choses aux enfants, elle n’est pas montrée comme positive (la vilaine mère est une danseuse frustrée qui tente de se convertir à la chorégraphie). On se moque un peu de la danse.

Jumeaux

On nous montre deux stupides marins jumeaux tout identiques.

Capitaine Morten et la Reine des araignées

Capitaine Morten et la Reine des araignées

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Le père explique comme il a été capturé par des sauvages qui voulaient le manger, il parvient à se sauver en creusant, mais se fait attaquer par une baleine. Deux guêpes à l’allure de marins font comme s’ils allaient mettre Morten à l’eau, ils le suspendent par les bras (il tombe finalement dans l’eau et doit être sauvé avec une bouée). On craint que l’araignée veuille manger Morten (elle parle de s’ouvrir l’appétit, de morceau de choix). Risque de passer sous une chute d’eau, Morten tente d’avertir les autres, mais personne ne l’écoute (ils finissent par se cacher avant que le bateau soit submergé). Morten est envoyé sous l’eau dans un scaphandre, on craint qu’il se fasse avaler par un poisson. La chaudière s’ouvre et le bateau est aspiré, Morten doit agir vite pour qu’ils ne finissent pas à l’intérieur, il est le seul qui fait quelque chose. Morten va être transformé en beignet, il va être haché et il crie à l’aide, il se fera aider par Élisa à la dernière seconde. Élisa va lâcher Morten qui tombe à l’eau en criant. Le bateau risque d’être écrasé par le ventilateur, car il arrive au plafond (le bateau va être envoyé hors de la maison, tout le monde crie, Morten est couché inconscient au sol.

Malaise

Une femme avec une main mécanique. Morten se fait prendre l’oreille et trainer dans sa chambre par l’autoritaire Annabelle. La mère prend le beignet que sa fille voulait prendre en lui renvoyant qu’elle doit faire attention à son poids. Histoire de la disparition de la mère de Morten, qui a décidé soudainement de devenir un pingouin (son fils ne le croit pas). Le père va repartir, son fils est triste. Le père n’a pas beaucoup d’argent pour payer ceux qui gardent son fils (et la femme dit qu’elle sait comment elle va se faire rembourser, cela n’a pas l’air très net). La jeune fille voulait plaire à Morten, il dit que c’est magnifique, elle pense le prendre dans ses bras, mais il parlait d’un papillon et lui passe à côté. Un homme louche capture un beau papillon, il fait ensuite signe à deux hommes qu’il faut trancher la gorge (on comprend pas vraiment de quoi on parle). Un chien a été rapetissé, et en applaudissant il semble être bien écrasé. Les hommes poursuivent celui qui avait rapetissé le chien. Morten ne se débrouille pas bien avec la danse, cela finit par tout faire tomber la scène. L’homme plante une épingle dans le papillon vivant en disant que le capitaine Vix doit vendre son bateau pour rembourser Anabelle (il pense qu’il y a un trésor à l’intérieur et veut le récupérer). Anabelle prend Morten par l’oreille et le met dans sa chambre en lui criant dessus. Morten se retrouve être rapetissé, il ne comprend pas ce qui lui arrive, est dans une sorte de brouillard et reçoit une feuille sur la tête, la musique est crée un effet tendu, il fuit on ne sait où. Quelque chose pleure dans un cocon. L’araignée à tête d’Anabelle est plutôt inquiétante et se montre plutôt méchante, elle s’amuse à lui tirer des fils et le fait fonctionner comme une marionnette. Bagarre des deux frères jumeaux qui veulent laisser à l’autre la chance d’être mangé par l’araignée. Le marin guêpe est transformé en beignet en passant par un gramophone, c’est étrange de voir les insectes manger leur ancien camarade en beignet. La petite fille dans la cale dit avoir faim, elle pleure, la reine lui renvoie qu’elle a des réserves et que cela lui fait du bien de ne rien manger. On comprend que c’est la fille dans son cocon qui bouche le trou dans la cale. De nuit Morten se retrouve avec une pince sur la bouche, on ne sait pas qui c’est et ce qui se passe. Le capitaine Stinger avec son équipage d’insectes patibulaires prend le contrôle du bateau et attache l’équipage. On entend le pirate dire qu’il faut jeter Morten par-dessus bord. Morten fait face aux vilains, il y a une bagarre entre adultes avec épée. Le scorpion tente d’amadouer l’araignée, mais il se fait jeter par-dessus bord. L’araignée propose à Tilda la coccinelle de devenir capitaine, au grand dam de Morten. Élisa est projetée hors du trou, elle le colmate avec du sucre (les enfants vont devoir y retourner, car ils prennent conscience que cela va fondre, mais ils se font capturer par Stinger, on voit des papillons épinglés). Élisa est maintenue et Stinger veut lui planter une aiguille dans le torse. Morten comprend que Stinger veut découper le bateau, les enfants s’inquiètent. Le capitaine est proche à vendre son bateau.

Moquerie

Deux marins alcooliques sont montrés comme bêtes. Les deux stupides marins se passent un chewing-gum, c’est plutôt dégoutant. Flelix est risible en adulte qui a besoin d’un ours en peluche (on critique ainsi le père d’Élisabeth qui se laisse mener par le bout du nez par sa vilaine femme).

Santé

On voit deux marins alcoolisés (bouteille à la main). Quand il va se faire manger, il renvoie qu’il est alcoolique et que ça rendrait l’araignée malade.

VOCABULAIRE

Facile d’accès.

On va ici nous montrer comment un enfant peut avancer vers l’indépendance. Un film avec un parent de substitution qui n’est pas gentil avec un jeune garçon (on se fait maltraiter et on veut réussir à choisir son propre chemin). Un film qui peut comporter beaucoup de symboliques.

Ce que disent les autres : un extrait des paroles du réalisateur « Capitaine Morten s’inspire de ce concept : un garçon se retrouve sur un bateau qui symbolise le monde obsessionnel des adultes où règne la méfiance. En même temps, il décrit l’incertitude qui se niche dans le subconscient d’un enfant qui est en manque de l’attention de son père. Les insectes qui imitent les humains sont aussi des caricatures de notre agitation quotidienne. » Ici la présentation du film.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password