Bouli est une série d’animation de 1990. Beaucoup de personnages. Il peut y avoir des effets de pensées visualisées, de rêve.

MESSAGES

Distinguer les personnages

Les Boulis ont tous la même tête ronde avec un nez rouge, ce sont leurs habits qui vont permettre aux enfants de saisir à qui on a affaire. Nous découvrirons Bouli-Tennis, Bouli-Pilote, Bouli-Trappeur, Bouli-Pompier, Bouli-Ski, Bouli-Punk. Le « héros » Bouli est celui avec une écharpe rouge et un chapeau. Découvrir la différence entre les personnes. Ils ont différents intérêts, leur coeur peut battre différemment. En dehors des caractéristiques, il y a aussi des enfants et des femmes, qui ne sont pas spécialement typés.

Morales

Équipe. Bien fonctionner ensemble en communauté. . Les histoires doivent nous faire comprendre comment bien faire.

Travail

Chaque Bouli a sa spécificité, l’enfant apprend quels sont les différents métiers possible.

Deuil

Le générique nous fait découvrir des bonshommes de neige qui lorsqu’ils ont fondu vont vivres leurs aventures. Pour les enfants qui ont de la peine à accepter la disparition de leurs créations (mais franchement pas certain que les petits spectateurs accèdent à cela).

Bonne relation

Le plus souvent des relations sympathiques entre les personnages (même si, quand on découvre une couronne magique qui permet de souhaiter des choses, ce n’est pas forcément bon pour l’ambiance).

Amourette

Ciboulette plait à Bouli, qui lui fait pousser un perce-neige. On voit Bouli qui veut danser avec elle (il y a plus de garçons que de filles, et dans le futur on apprend dans un épisode qu’ils auront des enfants ensemble).

Les peurs

Les choses qui font peur n’existent pas: les Boulis ont peur d’un Martien, qui est en fait un ours, on croit qu’il existe un monstre des neiges.

SCÈNES DIFFICILES

Petites tensions

Comme dans l’épisode où Bouli rêve, cela part dans tous les sens, moments où il tombe, doit essuyer un orage. Se retrouver dans un train fantôme, apparition de sorcière, vitesse rapide, squelette, araignée géante. Apparition d’une sorcière, qui prendra même l’apparence de Bouli pour embêter ses amis. On nous parle de monstre qui n’existe pas, mais on voit des visuels de ce qu’imaginent les Boulis. Combattre un dragon. Un Frankenstein qui sort de la brume. Devoir faire face à des pirates. Rares moments de musique tendue.

Complexité

Dans la deuxième saison (qui dure 7 minutes), il y a un bouligloo temporel, une sorte de machine à voyager dans le temps ou dans d’autres dimensions. Dans la première saison, il y avait des allez-retour entre la plage et l’hiver difficilement compréhensible, avec la machine il y a des possibilités d’envoyer les bonshommes de neige dans beaucoup d’environnements.

VOCABULAIRE

Classique.

Le visuel semble adapté pour les tout petits, mais les épisodes ont des scénarios parfois complexes ou avec de petites tensions, surtout pour la deuxième saison.

Partager cette page :

Lost Password