Blame !, un film d’animation de 2017 avec un bon mélange d’images de synthèse avec de l’animation plus classique. Une mini introduction explique le contexte. Des séquences sont très rythmées, avec des effets de caméra sur épaule pour créer de l’immersion, des gros plans et une musique bien présente. L’histoire est un flash-back.

MESSAGES

Science-fiction

Une vision du futur post apocalyptique, même plutôt cyberpunk. Robot. On voit des humains et des personnages qui ont des corps cybernétiques.

Résistance

Ne pas se laisser faire et lutter contre l’ennemi. Courage. Oser se confronter à l’ennemi. Critique du pleutre, ne pas se laisser abattre. Combattre. Ne pas se laisser faire.

Équipe

Fonctionner ensemble, coopérer. Se montrer soudé. Former un groupe pour pouvoir survivre. Leader. Le père est celui qui commande et qui est suivi par tout le monde. Sens du sacrifice. Le père blessé laisse son commandement. Oser se mettre en danger pour sauver l’autre.

Industrialisation

Un monde où les humains, à force d’avoir produit de l’industrie se sont fait remplacer par des machines. Critique de l’expansion de la ville. Nature. On nous montre les dérives d’un monde où les machines ont pris le pouvoir et construisent l’environnement. Il n’y a plus de nature.

Science

On voit bien que ce sont les scientifiques qui peuvent aider à sauver le monde. La connaissance est importante pour s’en sortir. Shibo veut aider et donne son énergie pour le faire.

Autonomie

Des jeunes veulent montrer qu’ils sont capables de réussir aussi bien que des adultes (ce n’est pas une bonne idée, les règles sont posées pour être acceptées).

Armes

Il y a des armes plus puissantes que d’autres et Killy en possède une qui ne pardonne pas. Force. Pour se débrouiller dans la vie, il faut être balaise avec un gros gun (et il ne faut pas hésiter à utiliser des drogues pour se booster) (la fin justifie les moyens).

Pauvreté

Difficile de vivre dans ce monde, on y trouve des « électro-pêcheurs » qui recherchent de la nourriture dans un environnement quasiment pas naturel. Aliment. Trouver des moyens de se nourrir.

Intérêt pour l’autre sexe

Même si l’animé ne joue pas vraiment cette carte, le contraste entre les corps des humains et leurs exosquelettes (quand les demoiselles les enlèvent), des mouvements de seins, rougeur sur les joues, on nous montre bien une certaine sensualité. Chagrin d’amour. Il y a des personnages qui sont amoureux et qui ne pourront pas vivre cet amour (mort de l’amoureuse ou départ de l’amoureux).

Persévérance

Killy a une quête, il veut un terminal génétique pour changer le monde et commander aux machines. On le voit toujours avancer, ne pas perdre du temps.

Mort

Les décès sont bien présents dans l’animé. On nous montre une communauté qui pleure ses morts dans une forme de cérémonie.

Alcool

On sert de l’alcool aux hommes. Le père avoue avoir trop bu.

Drogue

Killy utilise une forme de drogue qu’il s’injecte pour booster sa puissance.

Temporalité

Un monde où plusieurs générations peuvent passer (la fin du film c’est la petite fille de l’héroïne qui nous parle, et on réalise que c’est elle qui s’exprimait au début du film).

Blame !

Blame !

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Environnement sombre, apparition d’un énorme robot qui effraie les protagonistes. Sauter par-dessus un fossé, devoir montrer un mur abrupt. Devoir se cacher parce qu’un mirador (sorte de robot caméra de surveillance) risque des les découvrir. Ils seront en effet découvert, des Exterminateurs arrivent, un des membres a sa tête coupée, on voit le sang qui gicle, la bande d’adolescents se fait décimer, les uns après les autres (trois sur six sont morts). Alerte dans l’usine, des centaines d’exterminateurs arrivent et foncent contre les humains que l’on sent stressés. Shibo a la tête écrasée par un Exterminateur. Killy affronte un Exterminateur à main nue. Beaucoup de blessés chez les humains, Taé est restée en arrière, on la craint morte, un Exterminateur veut la tuer, elle est sauvée de justesse. Nouvelle vague d’Exterminateurs. Atsuji est blessé, il est un poids pour son équipe. Les humains sont enfermés dans une pièce, les Exterminateurs vont entrer, Killy vide ses batteries pour tirer une dernière salve (il tombe et on peut le croire mort). Taé a détruit le générateur de barrière, on réalise qu’elle est sous l’emprise de machine, un flux d’énergie autour d’elle arrache un morceau du bras du père (on comprend que ce n’était plus Taé mais une Sauvegarde qui avait pris son apparence). Elle s’en prend ensuite aux habitants, transperce une femme d’un laser, va les tuer un à un, une extermination totale (elle tire à travers les immeubles et tue tout le monde), l’amoureux de Taé est sous le choc. Les Exterminateurs semblent arriver, la sauvegarde fait tout exploser. Combat à main nue entre Killy et la Sauvegarde, très violent (notre héros y perd un bras), en mauvaise posture, il a une arme puissante braquée sur le visage et va être détruit. Shibo s’est déconnectée et ne peut plus bouger, la Sauvegarde veut la tuer. Elle va être détruite, mais son cerveau est dans son bras, on la voit fonctionner sous cette forme. Les habitants vont être sauvés, mais Killy a une quête et il reste en arrière combattre (énorme explosion, on ne sait pas ce que sera la suite).

Malaise

Un monde futuriste qui se montre étrange, avec beaucoup d’inconnu. Beaucoup de situations où l’on se croit perdu. Glisser et perdre du matériel important dans une fosse. On comprend que les personnes sous les masques de protection sont des enfants qui tentent de réussir une mission sans l’autorisation des adultes. Les efforts semblent être vains, ce qu’ils étaient venus chercher est tout sec. Étrange apparition de Killy, qui demande aux adolescents d’enlever leurs masques. L’expédition n’a rien rapporté, la communauté se dit que dans un mois ils ne vont pas pouvoir survivre. Arriver dans un endroit interdit où apparaît une sorte d’hologramme, Killy retrouve une scientifique sous forme de tête de robot. Shibo fait beaucoup de promesses, sa voix est presque trop gentille, on peut craindre un piège. La scientifique craint un problème, elle dit qu’il faudra peut-être s’enfuir, elle semble être déconnectée. On ne voit que les pieds d’une personne qui semble mal intentionnée, une musique stressante l’accompagne, on ne sait pas ce qui va se passer. L’héroïne saisit que Killy ne va pas partir avec eux, et qu’elle ne le reverra jamais, des larmes coulent.

Visuel effrayant

Même si ce ne sont que des machines, leurs apparences sont étranges, ils peuvent avoir quelque chose de désarticulé, et leur rapidité, leurs visages déshumanisés font peur. Mort. De nombreuses morts. Les machines sont méchantes et donc tuées sans retenue, mais on les sent plutôt bien détruites. La scientifique a une apparence de momie, elle semble se sacrifier plusieurs fois. Taé est la petite soeur de l’héroïne que l’on va croire sauvée, mais est a été remplacée par une Sauvegarde.

Pas de fin

Le film ne se termine pas avec la réussite de la quête du héros (d’ailleurs on ne sait même pas si le héros a survécu).

VOCABULAIRE

Langage parfois complexe, avec de nombreux termes propres à ce monde. Une bande-son bien présente qui peut amener des effets de tension.

Un film qui n’a pas été pensé pour les enfants. Un film sombre, où les personnages sont continuellement en danger. Tiré d’un manga à l’atmosphère complexe, dure et sans concession (on tente de comprendre ce qui se passe à chaque instant, tellement ce monde nous est inconnu), ici le film est plus facile d’accès, mais tout aussi violent. La quête du héros continue, nous n’avons ici accès qu’à une partie de ses aventures, il n’a rien pu résoudre à la fin de ce film (mais une communauté a été sauvée) (lisez le manga si vous voulez avoir une fin).

Partager cette page :

Lost Password