Big Fish & Begonia est un film de 2016, en animation classique mélangée avec de l’image de synthèse. Rythme lent, on suit principalement un personnage. On reçoit petit à petit des informations sur ce monde. Ellipse. Effet de rêve. Cela complexifie la compréhension du récit. Une voix off nous accompagne durant le film, c’est la jeune héroïne de l’histoire devenue vieille qui nous parle. Scène post générique.

MESSAGES

La mort

Le principal thème de l’animé est la question de la mort. Une jeune fille ne supporte pas de se sentir responsable de la mort d’un garçon qui voulait la sauver. On nous montre la mort d’un grand-père, qui sécurise sa petite fille et qui va se réincarner en arbre. Questions existentielles. Vie après la mort. On nous montre que si dans notre existence on a été bon, on peut revivre ensuite, on peut être récompensé.

Mythe

On nous propose un monde mythologique, sans qu’il soit d’une partie de notre monde, il nous dévoile se qui existe réellement et comment les humains vont vivre leur vie après la mort. Même les êtres célestes se questionnent sur leur finitude et doivent un jour disparaître (ou plutôt se réincarner). Religion. Une nouvelle explication de ce qui nous entoure qui n’a rien à voir avec ce que nous connaissons, ou alors peut-être un peu avec de la mythologie chinoise, on nous montre des êtres surnaturels comme des dragons d’eau et d’autres formes pas très courantes dans notre culture (on est plus proche de l’animisme que du christianisme). À leur mort, les gentils humains se transforment en poison et les méchants en rats. Ces êtres se questionnent sur l’existence des Dieux et se disent que si les humains n’ont pas conscience de leur existence, on peut penser que c’est normal qu’ils n’aient pas accès à Dieu.

Amour

Si le début n’est pas vraiment explicite, on va finalement réaliser que l’on est dans une histoire d’amour tragique, avec un triangle amoureux, donc plein de souffrances. À force d’attention et de moment passer ensemble, on tombe amoureux, moment de rêve où Chun réalise qu’elle tient au poisson et c’est une souffrance de se séparer (on nous dit dans le film que cela les conduira à une mort). On nous montre l’amour entre les deux grands-parents décédés qui ont réincarné dans un phénix et un arbre et qui restent l’un à côté de l’autre. Amour impossible. Même si on vient de deux mondes différents ou que l’on n’a pas la même forme, on peut aimer un être, et si on fait tout ce qui est en notre pouvoir, on peut finalement trouver le bonheur ensemble. Le véritable amour impossible et celui que Qiu porte à Chun, elle le considère comme son ami et tout ce qu’il fait pour se rapprocher d’elle est vain, car elle en aime un autre (alors il ne lui reste plus qu’à se sacrifier par amour et disparaître).

Chacun reste à sa place

Il y a des règles à ne pas enfreindre et ceux qui veulent explorer d’autres mondes que les leurs ne doivent pas se mélanger aux autres cultures, cela risque de détruire leur environnement.

Chagrin d’amour

À quoi bon vivre longtemps si l’on n’est pas heureux. On nous montre les effets de la souffrance amoureuse. Le message ici est plutôt extrémiste, surtout pour le jeune Qiu qui aurait pu accepter de perdre son amour et de rencontrer une autre jeune fille, lui préfère une forme de suicide pour l’être aimé. Dans ce genre de situation, avouer son amour ne sert à rien. Exemple où la fille renvoie au garçon qu’elle le considère comme un frère. Dépression. Lorsque l’on est mal, la solution c’est l’oubli, mais il ne se commande pas, il vient de lui-même. Qiu laisse tomber l’idée de prendre une forme de drogue, il préfère s’alcooliser. Et comme une vie sans son amour ne mérite pas d’être vécue, il accepte de disparaître.

Voyage initiatique

À leur 16 ans, les enfants doivent partir dans le monde des humains, Chun accomplis son rituel de passage qui va la mener à l’âge adulte, mais va vivre une expérience qui va la conduire hors du chemin.

Big Fish & Begonia

Big Fish & Begonia

Don de soi

Elle ira jusqu’à donner la moitié de sa vie pour sauver le jeune garçon. Qiu va se faire mordre par un serpent en tentant d’aider Chun.

Aider l’autre

Lorsque l’on voit quelqu’un en difficulté, il faut aller l’aider (le film est rempli de bons exemples).

Responsabilité

Avoir une dette et vouloir la payer, réparer son erreur, se racheter. Lorsque le mal est fait, on regrette. Chun se sent responsable pour la mort de Kun, mais aussi de son grand-père. Tout acte a des conséquences.

Persévérance

On nous montre une jeune fille qui a une idée et qui met beaucoup d’énergie pour la réaliser.

Nature

On nous montre une belle nature où l’industrie n’existe pas, tout est vert. Chun et Qiu s’occupent des arbres, qu’ils font pousser (ce n’est pas très explicite). Animaux. Les animaux sont respectés, on voit Kun s’enduire de nourriture pour s’amuser avec les animaux de la mer. Chun aurait voulu sauver les dauphins capturer et si Kun meurt, c’est parce qu’il voulait en sauver un.

Se décentrer

On parle de choses difficiles d’accès, on ne peut pas tout connaître, il existe des mondes en dehors de notre portée, on nous fait voyager proche de la mort et l’amour.

Contrepartie

On peut obtenir des choses, mais il faut donner d’autres choses en contrepartie, les échanges ne sont pas toujours intéressants. Récompense. De bonnes actions sont récompensées.

Big Fish & Begonia

Big Fish & Begonia

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Il y a une tempête, il fait sombre, un bateau de pêche capture des dauphins, on en voit un saigner, Chun tente de faire quelque chose, mais sous sa forme elle est impuissante, elle se fait elle-même prendre dans des filets, elle va mourir noyée, Kun, un jeune home, la voit de loin et saute une impressionnante falaise pour aller plonger la sauver, elle se débat et il se fait assommer et aspirer par un tourbillon, on le retrouve mort au fond de l’eau. Chun ne trouve plus son poisson, c’est sa mère qui l’a jeté, elle doit aller le retrouver dans les égouts, il y a des chauves-souris aux yeux rouges et c’est finalement Qiu qui ose plonger dans le liquide nauséabond (ce qui fait qu’une sorte de vieille femme à dent de rat s’intéresse à lui et veut danser avec lui). Qiu ouvre un espace et un serpent en surgit, il allait s’attaquer à Chun, mais le bébé poisson la sauve, puis Qiu qui va se faire mordre et risque de mourir, elle fait tout pour qu’il ne s’endorme pas avant qu’ils arrivent chez eux, c’est le grand-père de Chun qui le sauve, mais on a bien l’impression que cela l’aura affaibli et il va mourir. Chun plonge pour récupérer le poisson et risque de se noyer, en plus l’eau est gelée, elle se retrouve inconsciente, c’est Qiu qui vient la secourir, la transportant sur son dos (on croit un instant qu’il abandonne le poisson derrière lui, mais le portera aussi). Chun saute d’une maison pour s’accrocher au poisson, c’est plutôt dangereux. On voit l’eau monter dans le pays. Emporté par les flots des enfants risquent la noyade, le plus petit est sauvé, mais les sauveteurs préfèrent aller s’en prendre au poisson qu’ils considèrent comme un monstre (ils lui tirent dessus des boules de feu ou d’énergie) plutôt que de sauver le dernier garçon. De grosses masses d’eau tombent du ciel, on craint que le pays soit détruit, les habitants doivent fuir et leurs magies ne parviennent pas à arrêter l’eau. Une grosse vague risque de les inonder. Chun décide de sauter dans le vide, on peut percevoir cela comme un suicide, mais son but est de sauver les autres, elle semble fusionner avec un arbre, ce qui permet de le faire grandir et d’arrêter les chutes d’eau, on la mère pleurer la disparition de sa fille.

Malaise

On sent que les parents de Chun sont inquiets de son voyage, ils craignent qu’il lui arrive quelque chose (on entend qu’une enfant n’est jamais revenue). Chun croise un humain, elle n’a pas le doit de s’en approcher, elle fuit, puis suit son bateau. La petite soeur de Kun pleure sa mort à chaude larme. Chun part de nuit avec des affaires, on ne comprend pas tout ce qu’elle fait, mais cela ne doit pas être permis, elle est observée puis suivie par un garçon, Qiu, on ne sait pas vraiment ce qui lui veut. Une statue lion du gardien des âmes se met à bouger, elle appelle un bateau guidé par une sorte d’être tentaculaire, on navigue dans de l’étrange, Chun rencontre un cyclope qui lui propose de sauver Kun en échange de ses deux beaux yeux, puis comme il est sympa juste en prenant la moitié de sa vie. Chun n’arrive pas à trouver l’âme de Kun, elle dit l’avoir cherché durant des heures, toute la nuit. Le gardien des âmes prévient qu’il ne faut jamais arrêter une résurrection, sinon il risque de disparaître à jamais. Compliqué de comprendre ce qu’il va devenir de Kun, pour l’instant c’est un petit poisson, qui va grandir, mais va-t-il retrouver forme humaine ? On réalise que Chun a fait quelque chose d’interdit, et elle n’a pas le droit d’avoir un poisson chez elle, Qiu le sait et on peut craindre qu’il l’ait dénoncé. Les rats se sont enfouis dans une sorte de peluche rapiécée rat géant. Un petit garçon va informer les habitants qu’il y a le poisson à un endroit, on craint qu’il soit découvert. Les habitants craignent de mauvais présages, il se passe des choses étranges dans le monde et on peut craindre que cela soit à cause de ce qu’à fait Chun. Pour protéger Chun, Qiu décide de demander au poisson de partir loin, on voit qu’elle n’apprécie pas ce qu’il a fait. Moment étrange où Qiu a disparu, Chun voit voler le poisson, le voit partir puis revenir, elle réalise son amour dans un rêve. Souffrance de Qiu qui réalise comme Chun est plus intéressée au poisson Kun qu’à lui, elle ne le regarde même pas, même après tout ce qu’il fait pour elle, alors il décide de se sacrifier pour elle en acceptant lui aussi marché avec le cyclope (mais on n’entend pas ce que c’est). Les habitants du pays sont inquiets, le masque du dragon a été volé, c’est Qiu qui tente d’ouvrir le portail sur l’autre monde, mais il n’y parvient pas vraiment bien et il n’y a que la sorcière à dent de rat qui peut y passer, le poisson est renvoyé au sol avec l’eau qui envahit de plus en plus le pays, on voit qu’il a des plaies que tente de soigner Chun. L’arbre du grand-père s’embrase pour appeler sa femme la phoenix, elle vole au secours de sa petite fille. On apprend qu’ils n’auront plus de souvenir lorsqu’ils auront été réincarnés en humain.

Tristesse

Pathétique existence de Qiu qui fait tout pour son aimée, mais qui ne reçoit rien en retour, car elle est amoureuse d’un autre. Un enfant est porté disparu dans l’inondation, on accuse Chun qui est rejetée par la communauté. Chun se transforme en arbre.

Santé

Le personnage cyclope fume. Qiu va boire du vin pour oublier sa souffrance, on le voit saoul.

Scène de nudité

Lorsque Chun ou Kun redeviennent humains, ils sont nus, mais les animateurs ont pris garde de ne pas leur créer de sexe pour ne choquer personne (même si c’est plutôt bizarre de voir un corps sans sexe).

VOCABULAIRE

Classique

On nous montre la mort, l’importance des actions et les risques avec des héros qui vont souffrir (ils meurent tous un moment donné, mieux vaut avoir un enfant assez âge pour comprendre leurs différentes réincarnations). Récit d’amour, donc forcément triste dans un triangle amoureux. Récit complexe où l’enfant ne saisira pas tout, nous sommes plongés dans un monde inconnu, peuplé d’être étrange qu’il faut apprivoiser petit à petit (même si le plus souvent on reste avec une impression de non-construction) (il semblerait que le scénario s’inspire de mythe chinois, il nous manque beaucoup de codes et on sent que les messages de l’animés de s’alignent pas toujours à notre culture).

Partager cette page :

Lost Password