Bee Movie : Drôle d'abeille

Bee Movie : Drôle d’abeille

À partir de 7 ans

Bee Movie : Drôle d’abeille est un film en images de synthèse de 2007. Des séquences rapides, avec beaucoup de dialogues. Ellipses. Fantasme rêvé de l’abeille où il courtise une humaine. Le film est découpé en plusieurs moments: le monde des abeilles, la découverte des humains, de l’amour, le procès contre les voleurs de miel, le problème de pollinisation.

MESSAGES

Monde du travail

Une parodie de la vie et du marché du travail (critique du fait que l’on ne prend pas de vacances, qu’elles ont le même travail durant toute leur vie, que tout tourne autour de la production de miel, de ne pas se poser trop de questions).

Autour de la vie de famille

Relation aux parents, avec leurs attentes, leur incapacité à entendre leur fils. Les pressions de la communauté. Le besoin d’expérimenter avant de commencer la vie active.

Critique sociale

C’est utile d’avoir conscience que l’on est exploité, il faut se rebeller, mais pas aller ensuite dans l’oisiveté. Classe sociale.

Message écologique

« Sans la pollinisation, tout risque de partir en sucette », la nature se meurt à cause des abeilles qui ne veulent plus travailler. Toutes les vies ont de la valeur, il ne faut pas tuer les insectes. Critique des ruches industrielles. Mais attention, il faudra pouvoir expliquer aux enfants que les abeilles ce n’est pas vraiment ça (et que les ours ce n’est pas si ignoble).

On se moque un peu de tout

(la sécurité dans les aéroports, certaines personnalités, les avocats, la fumée passive).

Quelques stéréotypes

Les Apollons de la ruche, aviateurs qui sortent chercher le pollen sont balèzes avec des lunettes de soleil. L’humaine est une fleuriste cruche. Le méchant avocat est un gros.

Sexualité

Plusieurs allusions plus ou moins graveleuses sur les relations sexuelles. Avec un message sur les relations interculturelles (les abeilles peuvent fréquenter des humaines, araignées, guêpes), même si ce n’est pas forcément bien vu, cela peut se faire, même si on préférait quelqu’un bien de chez nous !

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Il y a de nombreux moments dangereux pour notre abeille (coincée sur une balle de tennis, à l’intérieur d’un moteur de voiture, attaquée par des gouttes d’eau, risque de se faire tuer par un essuie-glace, se faire assassiner par Ken).

Longueur

Le moment de procès est plutôt long pour les petits.

Banalisation de la violence

Quelques moments de violence soi-disant comique quand, suite au procès, on arrête des humains ou qu’on tire sur Winnie l’ourson.

VOCABULAIRE

Flux rapide, avec beaucoup d’humour dans les dialogues, des jeux de mot et autre, pas vraiment compréhensible par les plus jeunes.

Un film qui se veut écologique, ouvert sur l’autre, pourtant le scénario met en scènes beaucoup de moments où ce n’est pas si clair. Les plantes de la planète entière allaient mourir, mais on a l’impression que tout tourne autour de Central Park, de New York. À la fin le scénario est bâclé, on a un peu de peine à suivre.

Partager cette page :

Lost Password