Basil, détective privé

Basil, détective privé

À partir de 8 ans

Basil, détective privé est un film d’animation de 1986. On suit l’enquête de Basile et les manigances de Ratigan en parallèle. Rythme qui peut être rapide. Quelques incrustations d’images de synthèse d’époque (donc moyennement réussies).

MESSAGES

Sherlock Holmes

Découverte de ce personnage classique en version en souris, pensé pour les enfants.

Aider l’autre

Il faut soutenir ceux qui ont besoin d’aide (surtout quand c’est une pauvre petite fille).

Esprit de déduction

Valorisation de l’intelligence à travers différentes hypothèses que Basile permet de poser en observant bien les choses.

Coup d’État

Critique de celui qui veut s’approprier le pouvoir.

Affection

Un Basile, plutôt cérébral, va apprendre à se lier à des personnes. Amitié. Basile va prendre Dawson comme partenaire.

Art du déguisement

On va voir plusieurs fois Basile se déguiser pour passer inaperçu.

Lutte du bien contre le mal

Les gentils gagnent toujours contre les méchants.

Importance du lien père-fille

Père qui s’occupe bien de son petit. L’enfant doit être protégé.

Angleterre

Présentation de Londres en 1897 et du flegme anglais. Historique.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Au début du film, scène de nuit, une personne à la voix effrayante marche dans la rue, on réalise qu’elle est derrière une porte, il tente de rentrer, le père a juste le temps de cacher son enfant. On ne va pas voir ce qui se passe, mais ce papa fabricant de jouets se fera enlever par une sorte de monstre (on ne verra pas la scène). Kidnapping de la petite fille, qui est ensuite utilisée comme pression pour que son père travaille plus vite. Il y a des armes (pistolet, couteaux). Mauvaises actions de Ratigan qui punit un de ses sbires en le donnant à manger à sa chatte. La mise à mort de Basile et Dawson attachés sur une souricière qui risque de se rabattre. Suite d’événements stressants qui risqueraient de tuer les souris. Bataille finale où il se sert de la petite fille qui a de la difficulté à atteindre une main qui lui vient en secours. Scène de combat dans des rouages, le professeur Ratigan devient dément et sauvage avant de tomber dans le vide avec Basil. Combat impressionnant, le professeur a vraiment une allure de méchant rat, on craint que Basile tombe et meurt, mais ce n’est que partie remise, il parvient à se retenir, mais Ratigan l’emmène de nouveau dans le vide, on craint que ce soit vraiment fini pour notre héros.

Environnement stressant

De nombreuses scènes de nuit, les rues de Londres peuvent être lugubres, on visitera un tripot enfumé avec des gens de mauvaise vie, des effets d’éclairs.

Effets de surprise effrayants

Brusquement, la tête de la chauve-souris à la jambe de bois apparaît sur tout l’écran (une première fois quand il se rend chez le marchand de jouets, puis dans une autre scène, en sortant d’un berceau).

Tristesse

Le désespoir de la fille du fabricant de jouets qui recherche son père, Dawson la trouve pleurante seule. Tout le monde se moque de Basile quand il se fait découvrir dans le repère de son ennemi, semble abandonner la partie.

Santé

Watson va danser ivre.

Malaise

On craint que le méchant réussisse son coup d’État. Le héros n’est pas spécialement gentil, à l’image de Sherlock Holmes, il est plutôt froid, n’aime pas spécialement les enfants, pense surtout à combattre son ennemi.

VOCABULAIRE

Classique, avec des mots complexes parfois. Moments chantés.

Basil a les mêmes tares que Holmes, il fume la pipe, et se montre plutôt froid et distant, surtout intéressé par on ennemi juré, ses découvertes et analyses. Heureusement qu’il y a le bon vieux Dawson qui joue le côté affectif gentil dans cette histoire… un bon moyen de faire découvrir ce personnage à vos enfants. Un Disney pas très connu, plutôt sombre, même si on y trouve de l’humour. La bataille finale avec le méchant est déconseillée aux âmes sensibles.

Partager cette page :

Lost Password