Arthur et les Aurores boréales est un court-métrage de 2017. Des poupées qui s’animent grâce à du stop motion. Bien linéaire, on va suivre un petit garçon, mais son histoire s’inscrit dans le temps, il y a un avant et un après. Un homme fait le narrateur.

MESSAGES

Voyage initiatique

On grandit et on évolue en fonction des voyages que l’on entreprend. On nous montre que c’est bien d’être accompagné. On nous montre que c’est bien d’avoir un guide plus âgé, un moment du voyage. Courage. Le garçon ose braver des interdits (sortir la nuit de chez lui et prendre un train sans payer, gravir des montagnes).

Poétique

L’histoire qui se découvre ici est un rêve ou un moment imaginé ou un récit poétique (le texte joue avec les répétitions, créant ainsi un certain rythme).

Hiver

Les grands froids arrivent. Bonhomme de neige. Un petit garçon qui a un ami bonhomme de neige. Noël. Les héros croisent un vieil homme, ils pensent que c’est le père Noël.

Amitié

Avoir un copain sur lequel on peut compter. Ami imaginaire. Le garçon se fait un bonhomme de neige qui va l’accompagner dans son voyage.

Famille

Même si on peut parfois ne pas être trop content du parent qui nous oblige des choses, le lien au parent est important. Le petit garçon fugue et réalise finalement que sa mère lui manque et que c’est à elle qu’il veut raconter ses histoires.

Autonomie

Vouloir être un grand-garçon pour partir à l’aventure seul.

Fugue

Le garçon décide de partir, il en a assez de sa mère qui se plaint toute la journée de ses dysfonctionnent, il se sent un grand, et veut faire ce qu’il a envie. Avec son ami imaginaire, il va rencontrer un vieil homme (et le garçon va accepter sans grand problème de rentrer dans sa voiture).

Nature

Endroit où les hommes n’ont encore rien construit. Découverte de la nature enneigée dans au pays du Nord où il fait nuit souvent et où on peut voir des aurores boréales. Ce n’est pas vraiment montré comme dérangeant de conduire en dehors des routes quand on a une voiture qui le permet. Animaux. Animaux sauvages comme des lapins, cri du hibou que l’enfant va ensuite voir voler.

Jeu extérieur

Plaisir de déjà regarder se que l’on voit, mais aussi plaisir de jouer avec la neige, aller sur la glace. Contemplation. Voir des choses, et ensuite vouloir les raconter.

Pédagogique

Quelques découvertes durant ce film, surtout autour des aurores boréales. C’est intéressant de par exemple comprendre que c’est des éléments qui viennent du soleil qui provoque cela, et qu’ils sont toujours présents, sauf qu’on ne les voit que dans certaines conditions.

Se décentrer

Ce n’est pas parce que l’on ne voit pas certaines choses, qu’elles n’existent pas.

Éducation

Il faut manger ses carottes, aller au lit quand c’est l’heure. Un enfant n’apprécie pas forcément les contraintes, mais il doit pas se fâcher contre les parents.

Temporalité

Intéressant d’introduire le temps dans ce court-métrage. Il y a déjà eu des rencontres avec Arthur auparavant, et il y en aura après. On nous renvoie ici que nous sommes dans un moment de la vie d’un enfant, mais sans oublier qu’il a été et qu’il sera.

Arthur et les Aurores boréales

Arthur et les Aurores boréales

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Musique tendue lorsque l’enfant gravit une montagne, il va glisser, on craint qu’il lui arrive quelque chose, il ne retrouve pas tout de suite son ami, l’appelle en vain.

Malaise

Le petit garçon part seul de chez lui la nuit dans l’idée d’aller rejoindre un ami imaginaire qui lui fera découvrir les aurores boréales, il va prendre un train seul, mettant son oreille sur les rails pour l’entendre arriver. Sentiment de solitude devant l’immensité de la nature.

VOCABULAIRE

Facile à comprendre, des morceaux de texte sont souvent répétés.

Les films sont pensés pour les petits et ils peuvent facilement être vus par eux. Il risque par contre de donner des sueurs froides aux parents (oui un petit garçon qui part de chez lui et qui entre facilement dans la voiture d’un monsieur, il y a de la prévention à faire 🙂

Ce court-métrage fait partie d’un film sorti en 2018, Arthur et la magie de Noël.

Partager cette page :

Lost Password