Allez raconte, une série de 2006, avec un visuel très stylisé, simple et plutôt mignon. Les péripéties sont nombreuses, les histoires peuvent partir dans tous les sens. On pose un peu le contenu au début de l’épisode, mais il y a tellement de choses qu’on risque de s’y perdre.

MESSAGES

Relation au père

Importance du lien entre un papa et ses enfants, on voit sa disponibilité.

Histoires racontées

Un papa raconte une histoire à ses enfants avant qu’ils se couchent. Implication dans le récit. Les enfants peuvent avoir une grande incidence sur ce qui se raconte (ils font des commentaires et le papa modifie son image en fonction. Ils font des remarques sur les incohérences du récit).

Plaisir de raconter

On ne recherche pas vraiment la morale, on mange son copain, on fait ce qu’on veut. Histoires exutoires où on pose des personnages et on peut tout tuer.

Amour

Le mariage et l’amour sont souvent exploités pour faire rire, mais parfois les bisous sont quand même appréciés, et l’amour triomphe.

La mort

Dans la lignée des contes il y a des morts, mais c’est ici plus un effet comique, proche de la banalisation de la chose ou de l’exutoire. En plus les évènements sont racontés par le papa ou les enfants et prennent ainsi une certaine distance émotionnelle.

Ouverture sur l’autre

Grande ouverture d’esprit, avec l’idée que des choses bien différentes peuvent se côtoyer (il y a souvent des antagonistes qui s’aiment ou des personnages qui fonctionnent ensemble. Bon parfois ils se tuent parmi, mais c’est ce qui fait le charme de l’histoire).

Les épisodes peuvent avoir différents petits messages

Le trésor du grand-père, c’est ses petits-enfants. Les enfants peuvent se passer des parents, il y a papy et mamy qui donnent des bonbons. Il ne faut pas trop manger, être gros nuit à la santé, autant partager avec les maigres. On parle des rieurs engagés dans les spectacles. C’est important d’aller à l’école.

Stéréotype

Le petit garçon est plutôt orienté bagarre, il aime les monstres, la fille vise le plus tranquille et aime les princesses ou les perles roses.

SCÈNES DIFFICILES

Mort

Le papa aime bien mettre des morts dans ses histoires (le chien se fait écraser, le héros se fait manger, les enfants meurent de faim) ou des catastrophes (malédiction, tremblement de terre). Les enfants en redemandent, ils vont aussi amener leur lot de morts.

Étrangeté

Les histoires vont dans tous les sens et c’est très rapide.

VOCABULAIRE

Langage classique, beaucoup de dialogues

Un humour qui pourra plaire à toute la famille, même aux parents qui apprécient les histoires déjantées. Il existe aussi un film. Une série tirée des livres de Lewis Trondheim et José Parrondo.

Partager cette page :

Lost Password