Allez raconte ! est un film d’animation de 2010, avec un visuel très stylisé, simple et plutôt mignon. Plusieurs intrigues en même temps, on suit le patron qui recherche le manuscrit, le concours des papas, la maman qui tente de découvrir qui triche). Un Flash-back.

MESSAGES

Relation au père

Importance du lien entre les papas et ses enfants, ils sont présents pour leurs petits.

Histoires racontées

Les parents peuvent raconter des histoires avant d’aller se coucher (durant le film, nous allons entendre quelques histoires qui sont toujours aussi rapides et difficiles à saisir pour les plus petits).

Compétition

Exemple de concours que le père tente de gagner.

Implication de l’enfant

Les enfants peuvent avoir une grande incidence sur ce qui se raconte (ils font des commentaires et les papas modifient l’histoire en fonction. Ils font des remarques sur les incohérences du récit).

Agir avec plaisir

On remarque que les motivations à faire des choses sont souvent liées à des plaisirs personnels.

Souci féministe

Une femme peut aussi s’inscrire au concours des papas. On nous donne quelques exemples de femmes fortes.

Critique de la malbouffe

Avec l’enfant du méchant qui n’arrête pas de manger des chips et qui est en surpoids.

Critique de la triche

Avec un méchant qui tente de gagner en recevant les questions avant les autres.

Critique des gros mots

Avec un papa qui est rustre, un peu simple, et qui abuse des gros mots dans ses histoires. Le public le siffle.

Monde du travail

Stéréotype, la mère pense à faire les achats.

SCÈNES DIFFICILES

Quelques petites scènes tendues

Une armada d’avions envoie du feu sur le toit, tout le monde panique, surtout le papa qui ne gère pas grand-chose. Une femme tente de faire tomber des choses sur le papa pour s’en débarrasser (éclairage, piano). Bagarre en haut des décors, des personnages risquent de tomber de haut.

Tristesse

Marion se fait accuser à tort de tricherie. Le père tombe dans les escaliers et est sonné, on peut craindre qu’il ne participe plus au concours.

VOCABULAIRE

Langage classique, beaucoup de dialogues.

Un film que les petits apprécieront bien, et les parents aussi. Quelques histoires de papas seront compliquées à saisir pour les plus jeunes. De nombreuses références adultes ont été posées dans le film pour le plaisir des parents, peu de chance qu’un enfant de moins de 12 ans reconnaisse tous les chanteurs du show (Brel, Polnareff, Mick Jagger, Ray Charles) ou les gags dans certaines histoires (Icar, Conan le barbare, Groucho Marx, Attila), ou certains endroits montrés comme la Maison-Blanche). Le film n’est pas linéaire et on suit beaucoup d’intrigues différentes.

Il existe aussi une série.

Partager cette page :

Lost Password