Abominable est un film en images de synthèse de 2019. On va suivre des personnages qui vont un moment se quitter, on va suivre différentes choses en même temps. Le rythme peut être rapide. Long générique de fin qui propose des images épilogues.

MESSAGES

Perte

Une jeune fille dont le père a disparu souffre de ne plus le voir. Son père était une personne qui la rassurait. Ce type de perte entraine une difficulté de fonctionner avec les autres, risque de replis sur soi. Deuil. La jeune Yi n’a pas pu pleurer son père, elle dit que sa famille n’est pas du genre affectueuse. C’est en voyageant là où son père voulait aller qu’elle va travailler sur sa perte, en continuant de jouer du violon paternel (le thème du voyage accompagne celui du deuil).

Asie

On nous montre une histoire qui se parle en chine, avec une grande mégalopole, on nous montre un gros bâtiment hi-tech avec du son et lumière, on découvre comme la technologie est bien présente là-bas. Puis on nous embarque dans la nature, on nous fait découvrir différents lieux, comme le grand Bouddha de Leshan.

Amitié

Des enfants qui parent ensemble dans une aventure. En devenant grand on peut perdre un peu le lien avec l’autre, une aventure peut recrée du lien. On aurait pu penser qu’il y allait y avoir une romance entre les deux ados, mais on nous évite cela durant le film.

Famille

En grandissant, c’est plus compliqué pour les parents de comprendre leurs ados. Protection parentale. Le Yéti a besoin de retrouver sa famille, il est un enfant qui a besoin d’être avec les siens. Importance de protéger les enfants. Famille monoparentale. Yi est une jeune fille qui n’a plus de père, elle vit avec sa mère et sa grand-mère. On voit l’inquiétude de la mère et la difficulté de communication entre elle et sa fille, ils n’arrivent plus à communiquer et ne se comprennent plus. L’ado ne doit pas courir vers ce qu’il n’a pas, mais comprendre que sa famille est importante. C’est bien de bien fonctionner avec sa famille, mais on n’est pas obligé de tout leur raconter. Adolescence.

Persévérance

Même quand cela va vraiment mal, il ne faut pas abandonner (que l’on soit un poisson ou une jeune fille qui veut aider un animal perdu). Combattre. Lorsque c’est nécessaire, il faut affronter ceux qui nous empêchent d’atteindre notre but. Force du faible. Des enfants peuvent gagner contre des adultes armés.

Aider l’autre

Yi va aider le monstre poilu, et même le soigner. Elle lui remonte le moral en lui jouant un air de violon comme son père lui jouait. Jin va échanger son précieux portable pour aller retrouver ses amis pour les aider. Protection. Nécessité de prendre soin de l’autre (la famille de Yi aurait envie de l’aider, mais elle aide un gros monstre). Ramener un Yéti à son monde.

Nature

Grand contraste entre la ville et la campagne. On nous montre de très beaux paysages (on ne fait pas vraiment de remarques écologistes, même si des canettes sont laissées en pleine nature ou qu’un homme veut couper un arbre pour son plaisir).

Abominable

Abominable

Vantardise

On critique celui qui se croit le meilleur, le plus beau. Apparence. Jin fait attention à son apparence, il plait aux filles.

Argent

L’argent peut beaucoup aider (on voit que les méchants utilisent l’argent pour que les gens ne parlent pas). Une personne riche ne pense qu’à lui-même. On voit comme le millionnaire se permet de prendre tout ce qu’il veut pour lui (faire couper un bel arbre pour l’amener chez lui). Différence de classe. Les personnes riches se moquent de celles qui ont moins d’argent. Yi a besoin de se mettre ses lunettes de soleil pour avoir l’air d’être riche. Le pouvoir c’est l’argent et ceux qui en ont peuvent se permettre n’importe quoi. Consommation. Celui qui a de l’argent consomme et croit que ses souliers neufs ont de l’importance. Travail. On voit qu’une jeune fille veut se faire de l’argent de poche en faisant des petits jobs (mais elle bosse toute la journée et en étant plutôt exploitée).

Monstre

On nous raconte une histoire de Yeti (il ne sera pas vu comme un monstre, mais comme une sympathique créature qui ici est encore un enfant).

Magie

Le monstre a la capacité de modifier les plantes, de les faire grandir.

Nouvelles technologies

On voit un jeune qui utilise beaucoup son portable, difficile pour lui d’être coupé de sa vie sociale quand il n’a plus de réseau.

Protection des animaux

On critique un homme qui tape sur des serpents rares (les créatures méritent d’être respectées). Une zoologue veut protéger les animaux (en particulier les rares) (mais ce n’est qu’une façade et les seuls qui apprécient et protègent, ce sont les enfants).

Réparation

Le vieil homme change d’avis, il redevient gentil juste à la fin du film. Les personnes peuvent changer, il suffit de vivre des expériences qui permettent cela.

Et en vrac

Le film propose beaucoup de petits thèmes qui ne sont présents que dans quelques scènes. Sucre. Les sodas rendent tout excité. Basketball. Un des enfants est fan de basket. Violon. La musique peut nous procurer du bien-être. Plaisir d’entendre ou jouer du violon.

Stéréotype de genre

Le monstre fait un gros rot, Yi qui se demandait de quel sexe il était lui renvoie que c’est clair qu’il est un garçon.

Abominable

Abominable

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

La grosse bête poilue fuit dans les rues et se fait heurter par un véhicule. Des fruits deviennent immenses et risquent d’écraser les adolescents, ils doivent fuir. Les hommes armés empêchent les enfants d’aider le Yéti, ils le mettent en cage, attaché avec des chaines, la femme va lui donner un coup de bâton électrique, Yi tente de l’empêcher, mais elle se fait projeter en bas du pont, ils partent sans elle, on peut la penser morte vu la chute, mais elle est suspendue à une corde.

Malaise

Le début du film est en caméra subjective, avec grognement et couloirs sombres, nous sommes dans les yeux d’une grosse bête qui fait peur à des scientifiques et qui les fuit. Effet d’éclair dans la nuit. On voit que la grosse bête poilue aimerait repartir dans l’Everest. Yi n’ose pas dire la vérité à sa mère, elle lui cache des choses, se relève la nuit, elle lui a menti en lui disant qu’elle avait vendu son violon. Yi est dérangée par un hélicoptère sur le toit de son immeuble, elle tombe et fait partir son violon proche de la main de la créature, elle tente de ne pas se faire remarquer, mais fait un bruit, la bête va vers elle et elle a peur. Puis elle comprend que l’hélicoptère en a contre l’animal et elle le cache, on craint qu’elle soit découverte. Elle découvre que la bête est blessée, elle utilise ses économies pour l’aider. Yi s’approche du monstre doucement. Un patron sévère ordonne à ses hommes de retrouver le yéti. Deux garçons voient le Yéti, un des deux appelle la police et cela informe les méchants de l’endroit où l’animal se trouve, un hélicoptère arrive, il doit fuir, et il embarque la petite fille dans sa course. Ils risquent de se faire tirer dessus, ils sont dans le viseur. Yi risque de tomber de haut, le Yéti la récupère. L’hélicoptère les retrouve, ils sont coincés sur un toit. Yi décide de partir avec le Yéti qui semble ne pas savoir se débrouiller tout seul. Les militaires suivent les traces des enfants en suivant les canettes de soda (personne ne fait la remarque que ce n’est pas écologique). Des drones ont découvert les enfants. Ils sont tous accrochés à un pissenlit volant, sauf un des enfants qui n’a pas réussi à aller avec eux, les drones les poursuivent, ils veulent les faire tomber. La zoologiste fait croire qu’ils sont les gentils et Jin se fait influencer, il va leur dire où ses amis veulent aller. En quelques instants les héros se retrouvent en plein désert. On comprend que finalement, la zoologiste est plus dangereuse que le vieil homme, elle joue un double jeu et n’hésite pas à vouloir s’emparer du Yeti pour qu’il soit ensuite découpé. Crainte de perdre Jin qu’ils ont cru reconnaitre (mais ce n’était pas lui). Les méchants retrouvent le Yéti, ils pourchassent l’animal. Véhicule amphibie qui pourchasse les héros, la magie d’Everest parvient à les faire naviguer sur les champs, la vague devient immense et ils ne maitrisent plus rien, ils finissent par être renversé, on craint pour la vie de Peng qui est inconsciente au sol. Everest va sortir quelque chose de sa bouche, il vomit des pétales sur Jin. Le précieux violon de Yi est cassé, elle part seul triste en forêt. Dans une musique tendue, les méchants empêchent les héros de traverser le pont qui allait permettre au Yeti de rentrer chez lui, la magie leur envoie des éclairs, ils veulent lui tirer dessus à coup de fusil tranquillisant. Retour en arrière où le vieil homme se revoit face à un Yéti qui lui fait peur. Le vieil homme ne veut plus s’approprier le Yeti, la fausse zoologiste fait tirer sur son patron, puis fait tirer tous les hommes sur l’animal qui tombe de haut inconscient. Le Yéti est en colère, il envoie des glaçons sur la route et cela crée des accidents avec les voitures. La femme décide de foncer contre lui, elle l’écrase contre une montagne qui va s’écouler sur eux, le véhicule est emporté en bas de la falaise et l’avalanche passe proche des héros. Everest va quitter les héros pour retrouver sa famille.

Moquerie

On se moque d’un des enfants imbus de lui-même (se retrouve avec des bleuets sur les fesses et avance en dandinant son popotin), il tient beaucoup à ses chaussures, c’est plutôt risible.

VOCABULAIRE

Classique. On ne comprend pas vraiment pourquoi la grand-mère a un accent chinois et parle moins bien que les autres vu qu’ils sont tous en Chine et devaient parler chinois

Une enfant qui veut ramener un animal sauvage dans sa contrée, importance de faire le bien, et dépasser un deuil. Un film qui comporte quelques scènes tendues, mieux vaut avoir 7 ans pour le regarder (de plus le méchant de l’histoire va finir par devenir gentil tandis que la zoologiste va montrer son vrai visage de méchante). L’histoire est pensée pour les enfants, avec un scénario simple et une psychologie de personnages pas vraiment réaliste (à moins que cela soit la différence de culture avec l’Asie).

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password