Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Willow films pour les enfants

WILLOW

Sans dégâts dès : 11 ans - Âge conseillé : 12 ans

 

DUREE
126 minutes
MONTAGE

Film de 1988. Des effets spéciaux que l'on devine facilement (incrustations de petits personnages, monstres en stop-motion). Petites ellipses qui montrent comme le temps passe. Beaucoup de rebondissements. Il peut se passer différentes choses en même temps.

MESSAGE

Quête initiatique. Un jeune père va devenir un homme. On nous montre un personnage qui va prendre confiance en soi en traversant différentes épreuves. Bravoure. Se montrer courageux, héroïque. Avoir foi en soi, écouter parler son coeur. Importance du positionnement face à l’autre. Si la force nous manque, on peut avoir l'intelligence. Un petit peut être fort. Willow est finalement important, comme les Brownies qui sont de minuscules personnes. C'est même un bébé qui va être le plus important. Persévérance. Même en danger, il ne faut pas abandonner ce que l'on s'est juré de faire. S'affirmer.

Altruisme. Ne pas penser qu'à soi. Épouser une noble cause, et donner un but à sa vie. Prendre le bon chemin. Sorsha, la fille de la reine maléfique va décider de suivre les gentils par amour. On n'est pas obligé de suivre ce que font les parents. Égoïsme. Madmartigan va changer sa vie égoïste, comprendre que l'autre est aussi important.

Tolérance. Acceptation de l’autre. Accueillir ceux qui ont besoin d'aide (une famille va accueillir un bébé inconnu, le père fera ensuite tout pour le protéger). On nous montre un peuple de nain, un bon moyen d’accepter la différence. On critique le rejet, souvent motivé par la peur. Critique du racisme. On entend souvent dénigrer le peuple des nains, c'est une mauvaise habitude que de dénigrer l'autre à cause de son apparence.

Créer une famille. Avoir un conjoint, former une famille. Un film qui nous montre un joli petit bébé et qui peut créer quelques motivations. Protection. L’adulte doit protéger ses enfants. Il faut toujours protéger un plus petit que soi.

Drague. On critique le coureur de jupons, le véritable amour c'est une affection sincère, et la famille. Séduction. On voit une déclaration d'amour impressionnante, et une jeune demoiselle tomber petit à petit sous le charme d'un homme viril.

Il faut se méfier des apparences. Des personnages au premier abord agressifs peuvent être sympathiques.

Amitié. Importance d’être entouré, d’avoir quelqu’un pour se soutenir.

Danger. Le mal existe, le monde est dangereux. Mort. Elle est présente, on montre clairement que l'on peut mourir (y compris une maman).

Combattre. Lutter contre le mal. Totalitarisme. Règne tyrannique de Bavmorda, reine maléfique.

Sacrifice de soi. Donner sa vie pour une cause ou un bébé.

Prophétie. Annonce de quelque chose qui va se dérouler, avec une méchante qui en prend note et qui veut tuer tous les bébés pour éviter cela.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Des chiens sont lancés pour ramener le bébé, on les voit arriver au village, ils sont noirs, très poilu, queue étrange, ils grognent et font peur avec leurs grosses dents. Combat contre un chien, gros plans. Poursuite en char où différents héros risquent de tomber pendant que Madmartigan se bat contre des assaillants. Risquer de se faire écraser par des sabots de chevaux. Descente vertigineuse sur une luge. Armée qui fonce contre les héros qui sont seuls dans un château pour se défendre. Gros combat généralisé où il faut combattre trois types d'ennemis, avec des mises en danger de toute part. Combat contre un Troll, Willow perd sa baguette, risque de tomber d'un pont. Le bébé se fait capturer, il risque de se faire sacrifier. Une mère projette sa fille contre des pics. Duel de sorcière où la méchante semble avoir pris le dessus. Long combat final, avec un duel violent avec l'homme à la tête de mort, reine maléfique qui étrangle son ennemie et Willow qui se retrouve désemparé.

Mort. La mère du bébé supplie que l’on ne tue pas son enfant, la reine va quand même s’emparer de l’enfant, quand elle voit qu’il n’est plus là, elle ordonne que l’on tue la maman. Sacrifice de la sage-femme qui a juste le temps de mettre le bébé sur un radeau, avant que l’on voie de loin que les chiens noirs l’ont rejoint et la tue. Beaucoup de "méchants" soldats sont tués sans ménagement. Airk, un gentil capitaine qui était venu prêter main-forte aux héros se fait transpercer par une épée et agonise dans les bras de son ami Madmartigan. L'homme au masque tête-de-mort est transpercé et jeté dans le vide. Reine maléfique qui se fait transpercer par des éclairs, on voit son squelette, elle finit en fumée rouge.

Crainte. Beaucoup de moments où l’on s’inquiète pour des personnes. On s’inquiète pour la petite fille de Willow qui est perdue toute seule, on voit sa crainte, pleurer seule. Le héros se dirige chez lui, il imagine que le bébé et sa femme ont été tués. Craindre l’arrivée de cavaliers, se cacher. Être caché dans une maison pendant que les soldats fouillent, entrent dans la pièce, on craint qu'ils ne soient découverts, on voit aussi la peur dans les yeux du bébé.

Malaise. On sait que le village a été fouillé par les soldats, on peut craindre pour les nains qu’ils aient subi des violences. Des membres de l’équipe veulent laisser le bébé à un bandit. Trahison de Madmartigan qui a montré où se trouvaient les héros. Willow tente des transformations, mais il se rate à chaque fois (il y a un début de visuel étrange quand l'animal se transforme, cela fait un peu peur). Arrivé dans le château qui devait les protéger, on voit que les gens ont été figés dans la glace, on parle de Trolls.

Visuel effrayant. Un squelette dans une cage. Troll poilu, au visage de singe menaçant tué par la baguette de Willow qui le dépèce, et de sa chair mise à nu, en forme de cerveau, semble sortir deux têtes style Alien. Énorme monstre à deux têtes, yeux rouges, rugissant, grosses dents, il croque des hommes. Le chef des cavaliers a un masque en tête de mort. Willow a été blessé, on voit du sang qui a coulé de sa tête. L'armée des gentils se fait transformer en porc.

Dénigrement. Willow est moqué par un des membres de sa communauté puis d'autres personnes n'auront pas de considération pour lui.

Tristesse. Mère qui pleure dans un cachot sombre parce qu’elle ne veut pas que l’on tue son bébé. Difficile fuite de la sage-femme, dans la neige seule avec le bébé. Willow rate son tour de magie, les gens partent. Il ne parvient pas à répondre juste à la question, il ne sera pas un apprenti du magicien. Personne ne veut prendre le bébé. Certaines morts sont tristes.

Sexualité. Différentes allusions autour de Madmartigan qui est un coureur de jupons (déguisé en femme chez sa maitresse, il se fera courtiser par le mari). On le voit tomber amoureux d'une soldate et risquer de ne pas réussir sa mission parce qu'il veut l'embrasser et la réveiller.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Un film qui n'est pas adapté pour les petits, une quête héroïque avec une bonne dose de tensions, les héros subissent une succession constante de mise en danger. Un film de fantasy qui plaira aux amateurs du genre, sauf si vous êtes trop sensibles aux effets spéciaux qui ont mal vieilli.

Thèmes. Heroic fantasy. Voyage initiatique. Courage. Force du faible. Persévérance. Altruisme. Tolérance. Racisme. Créer une famille. Protection. Drague. Séduction. Sacrifice de soi. Mort. Prophétie. S'affirmer. Combattre. Prophétie. Égoïsme. Bébé. Magie.

Ce qu'en disent les autres. Ici, une intéressante interprétation de la musique dans ce film.