Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Robinson Crusoe

ROBINSON CRUSOE

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
90 minutes
MONTAGE

Film d’animation en images de synthèse de 2016. Si les personnages sont fluides, ils sont parfois un peu figés (surtout aux visages). Le début du film nous présente quasiment la fin, il y aura un flash-back bien expliqué. Il peut se passer plusieurs choses en même temps.

MESSAGE

Amitié. Découvrir l’autre. Si l’on peut craindre celui que l’on ne connaît pas, il peut devenir quelqu’un de proche en le fréquentant.

Voyage initiatique. Un jeune homme va vivre une expérience qui va le changer. Il va grandir et prendre plus d'assurance.

Ouverture sur l’autre. Réaliser qu’il existe d’autres cultures, d’autres mondes, ne pas être centré sur le sien. Accepter ceux qui sont différents. Il y a une personne qui peine à donner sa confiance. Découvrir le monde. Oser partir à l’aventure, voir autre chose. Autour des différences.

Animaux. On nous présente une ribambelle d’animaux parlant (l’allure est plutôt réaliste, mais leur comportement ne l’est pas). Caméléon pas réaliste qui disparait entièrement et comportement très humanisé.

Mauvaise perception. Les animaux ne connaissent pas le monde des humains et inventent des significations qui ne sont pas justes. Se tromper. On peut faire des mauvaises interprétations des choses. Apprentissage des choses. Quiproquos. Superstition. Penser que certaines actions que l’on fait ont provoqué certaines choses (les animaux qui ont trouvé une bague pensent que c’est à cause de cela que le naufragé est arrivé sur leur île).

Groupe. Fonctionner ensemble, travailler pour obtenir de la nourriture ou surtout créer une jolie maison à l’humain. Force du groupe. Aider l’autre. En groupe on se débrouille mieux.

Sens du sacrifice. Le gentil chien dit qu’il ne faut pas le sauver pour que le perroquet puisse s’enfuir. Don de soi.

Être redevable. Lorsque l’on est sauvé par quelqu’un, il faut l’aider en contrepartie, réparer le mal que l’on a fait. Culpabilité.

Persévérance. Robinson n'abandonne pas, même s'il ne réussit pas du premier coup.

Mauvaise fréquentation. Il faut se méfier des apparences. On doit faire attention de ne pas donner sa confiance à n’importe qui. Les personnes naïves peuvent se faire manipuler.

Mer. Histoire avec bateau, pirates, île.

Appât du gain. Les pirates sont intéressés par l’argent. On critique ceux qui pensent à l’argent, ce qui est bien c’est de penser aux autres.

Solitude. Ne pas vouloir rester solitaire sur une île déserte. Réaliser qu'il y a autour de soi des animaux et que l'on peut tenir à eux (animal de compagnie).

Foyer. Importance d’avoir un lieu pour vivre (surtout avec l’eau courante).

Femme forte. La chatte domine le couple (mais elle renvoie en même temps une image de méchante, on peut se demander si être une femme forte est positif dans l'animé).

Végétarien. Tuer pour manger ce n’est pas bien. Robinson n’arrive pas à tuer le gros cochon (mais on peut pêcher les poissons).

Armes. Danger des fusils, on peut craindre qu’ils soient utilisés pour tuer les animaux.

Religion. Robinson fait une prière (c'est plutôt étrange pour les animaux).

Opulence. Il y a des risques à avoir trop de confort. S’affaiblir en fréquentant une personne qui nous donne des avantages. Risquer de grossir ou de craindre la pluie.

Égoïsme. Intéressant de percevoir que les motivations du perroquet, qui semble être le véritable héros de l'histoire, c'est de se rapprocher de l'humain qui devrait lui permettre de quitter l'île. Il ne pense qu'à son projet et se décentrera que lorsqu'il sera confronté à la mort du meilleur ami de l'homme.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Une tempête approche, elle semble énorme, les marins s’activent et la musique nous fait comprendre qu’il va se passer quelque chose (le chien risque de tomber à l’eau, Robinson risque de se faire écraser par des tonneaux, il se retrouve coincé dans la cale après qu’un morceau du mât se fracasse dans l’entrée. Parallèlement, les animaux sont aussi en mauvaise posture, à même une falaise, un bouc se retrouve sur un rondin risque de tomber, se retient, mais tombe avec le caméléon, est suspendu par les cornes de justesse, reste en mauvaise posture. Robinson tente de sortir de la cale, n’y parvient pas. En tentant d’aider un ami, les animaux augmentent les problèmes (ils se retrouvent tous saucissonnés au bout de la corde). Le perroquet se fait attraper par la chatte, on craint pour sa vie, le chien intervient et un combat a lieu. Les chats veulent tuer le perroquet pour faire croire que c’est le chien et l’humain les responsables, combat, ils mettent le feu au bateau, le chien est coincé et une porte lui tombe dessus, trop compliqué pour la soulevé, on craint pour sa vie. Le chien se sacrifie pour que le perroquet puisse partir, une grosse explosion nous fait comprendre qu’il est mort. Kiki est attrapée par la chatte et tous ses enfants, on craint pour sa vie. La bande des chats se retrouve sur l’île, ils sont nombreux, ils vont attaquer Robinson qui se retrouve suspendu pendant que ses amis animaux tentent de faire partir les chats, ils risquent de tomber aussi en bas de la falaise. On craint que le tapir soit tombé. Long passage où ils combattent. Succession de poursuite. Robinson est finalement assommé par ses amis pendant que les chats veulent entrer dans la maison, les animaux veulent utiliser un mousquet, on craint qu’ils ne maitrisent pas, et que le perroquet se tire dessus, ils génèrent une explosion. Si les chats s’enfuient, ce n’est que partie remise, ils attaquent de nouveau, vont s’en prendre au perroquet. La chatte met le feu à la maison ou git inconscient Robinson. Perroquet coincé pendant que ses amis vont faire tomber la tour, il va s’effondrer avec. Robinson qui veut s'enfuir est découvert par les pirates qui lui lancent des armes contre, il tombe à l'eau sur un radeau, se fait tirer dessus.

Malaise. Au début du film, on nous montre le personnage principal (que l’on ne connaît pas encore, en mauvaise posture, il est suspendu à une corde). Chatte qui va s’emparer d’une poule, elle semble plutôt agressive et dit vouloir se venger de Robinson qui l’a mise en cale. L’équipage a quitté le navire abandonnant Robinson dans la cale. Inquiétude des animaux qui ne savent pas ce qui va sortir du bateau échoué. La chatte dit vouloir liquider les habitants de l’île les uns après les autres. Il existe une île maudite où les animaux veulent envoyer l’humain (elle est seulement peuplée d’insectes). Les chats espionnent le chien et le perroquet, ils semblent avoir un vil plan. La martin pécheur ne veux pas avoir plus d’humains sur l’île et éteint les bougies qui devaient pouvoir les appeler. Robinson saisit qu’il a été sauvé par un méchant pirate, il va devoir faire partie de son équipage (pirate un jour pirate toujours) Robinson est menacé de planche s’il n’obtempère pas. Les souris réalisent que les chats sont arrivés sur leur bateau et qu’elles vont mourir. Il n’y a pas de fin dans le film, il devrait y avoir une suite, car Robinson se retrouve sur son île.

Maltraitance. La méchante chatte est impatiente d’avoir des enfants pour qu’ils puissent être plus nombreux pour combattre Robinson. Mort. Le gentil chien de Robinson va mourir coincé sous une porte, ne parvenant pas à sortir avant une explosion.

Moquerie. Robinson est malade sur le bateau, les marins se moquent de lui, le charrient. Le bouc est plutôt montré comme vieux qui ne maitrise pas (a des temps de retard, râle, n’écoute pas ce que lui disent les autres, ne pense qu’à manger, on lui renvoie qu’il a une mauvaise odeur.). Robinson n’est pas vraiment débrouille. Le chat est plutôt incompétent, souvent critiqué par sa femme et même griffé par son nouveau-né (il est montré comme une victime).

VOCABULAIRE
Classique, mais parfois un peu argot (Piaf. Dégobiller. Foutu. Ce mec est au poil).

Commentaires. Un film pensé pour les enfants, mais avec une scène dure (pour faire vibrer, on tue le compagnon de Robinson, un gentil chien, on a presque de la peine à croire qu'il est vraiment mort) (si on se permet de tuer un personnage principal, on pourrait au moins travailler ce deuil, en faire quelque chose). Avec beaucoup d'animaux pour faire rire et compenser une histoire qui n'a plus grand-chose à voir avec le livre initial (le héros n’est pas vraiment Robinson, mais les animaux de l’île). Les méchants sont des chats dirigés par la femelle qui ne donne pas vraiment une bonne image de la mère).

Thèmes. Animaux. Mer. Pirate. Végétarien. Apprentissage. Équipe. Voyage initiatique. Solitude. Aider l'autre. Différence. Animaux anthropomorphes.