Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

NICO LA TAUPE

Sans dégâts dès : 4 ans - Âge conseillé : 5-6 ans

DUREE
22 minutes 30 secondes
MONTAGE

Film en stop motion de 2020, qui fait très pâte à modeler. Pour rendre l'effet myope, on voit flou parfois avec les yeux de Nico.

MESSAGE

Imagination. Mise en évidence de l'imaginaire de l'enfant (qui se prend pour son super héros favori), qui rend vivant des objets.

Relation à l'école. Exploration de la première année scolaire. Accepter l'autre. Besoin d'intégration, se faire accepter par son entourage avoir peur du rejet. Les méchants enfants sont ceux qui sont intolérants, qui rejettent.

Port des lunettes. La crainte d'un enfant de devoir porter des lunettes, mais ça va lui résoudre beaucoup de problèmes.

Importance des liens. Un petit garçon est plus intéressé par les jeux de ballons que de discuter avec des filles (mais l'amitié finit toujours par triompher et à la fin il daignera quand même se coller contre Gaby).

Fréquentation. Danger des influences. Il ne faut pas rejeter le véritable ami au profit d'autres personnes qui semblent mieux.

Amitié. Ne pas perdre de vue qui sont ses véritables amis.

SCENES DIFFICILES

Tristesse. La vie impitoyable d'un enfant confronté à ses camarades d'école qui se moquent de lui, qui l'humilient, parce qu'il n’est pas fort ou qu'il se trompe en classe. Gaby la seule véritable amie de Nico est rejetée par ce garçon qui préfère jouer au foot plutôt que de discuter avec elle "c'est con les filles". Tout ça pour être intégré. La honte de Nico qui a cassé ses lunettes et qui voit la solution dans la mort.

Étrangeté. Capacité de Nico à faire vivre les objets (chez l'opticien avec des appareils qui semblent de tortures, sa boite à lunch lui joue des tours et il n'arrive pas à mettre sa main dessus)

VOCABULAIRE
Classique avec un fort accent canadien

Commentaires. Les personnages ont des têtes qui font presque peur (on peut avoir de la peine à réaliser que Gaby est une fille). Un film qui peut être intéressant à utiliser dans une classe pour parler des phénomènes de rejet, d'amitié.

Thèmes. Imagination. École. Intégration. Tolérance. Fréquentation. Amitié.

Ce que disent les autres. Ici un document pédagogique, ici le site de l'Office national du film du Canada, où vous pourrez voir ce court-métrage.