Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Martin Matin

MARTIN MATIN

Sans dégâts dès : 4 ans - Âge conseillé : 7 ans

DUREE
13 minutes par épisode
MONTAGE

Série de 2003. Le générique présente en chanson que Martin se réveille tous les matins affublé de quelque chose d'extraordinaire. De manière générale, Martin se lève, il découvre sa bizarrerie, son copain Gromo l'attend pour aller à l'école. Selon les épisodes, un scénario qui peut être complexe pour les plus petits.

MESSAGE

Vouloir être quelqu'un d'autre. Le héros est confronté à une spécialité tous les matins (se transformer en dragon, être affublé d'un chien jaune qui parle, être un superhéros, avoir deux doubles, devenir un roi, un homme préhistorique et même une fille, quand il devient un vampire, un Égyptien ou un Sherlock Holmes, il lui faut des références de grand), l'idée est motivante pour l'enfant, mais finalement c'est mieux d'être soi-même. Se décentrer.

Vouloir être normal. Difficulté d'avoir une apparence spéciale, un petit garçon de 7 ou 9 ans comme Martin préférerait être normal, passer inaperçu. Il est plutôt défaitiste, mais il est bien accompagné par ses amis qui l'aident.

Relation entre deux copains. Amitié, tolérance, aventure. Martin est souvent défaitiste "ça n'arrive qu'à moi" est sa phrase type. Gromo son ami est toujours souriant et prêt à aider.

Environnement scolaire. Salle de classe, cour de récré, préparation d'un spectacle, voyage en car, l'école est un lieu de vie. École dénigrée. Elle pas forcément montré de façon positive, on nous présente quelques enseignants de manière négative (le prof de sport est plutôt stupide, Mr Graindesel le vice-directeur est hargneux), il y a aussi quelques camarades plutôt méchants (surtout Roméo) qui aiment embêter Martin.

Amourette. Roxane apprécie beaucoup Martin, avec un soupçon de jalousie. Difficulté pour les deux enfants de s'avouer leur intérêt. Beaucoup de moments autour de la relation fille-garçon.

Gentillesse. Martin et ses amis vont souvent aider un personnage, donner un coup de main.

Commentaires sur les filles. "Elle est vraiment d'enfer cette nana", des allusions à ce qu'aiment les filles dans une version plutôt stéréotypante. On le voit se pâmer devant de gros biscoteaux, apprécier les gars qui ont la classe. C'est plutôt les filles qui ont besoin d'aide. Roxane est un exemple de gentillesse et de compréhension.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Il peut y avoir des situations qui inquiètent les héros (l'apparition du dragon dans l'école, devoir gagner ou se jeter dans une rivière de lave, un super-vilain Super-Monster qui veut se battre contre Super-Martin, l'enlèvement des enfants, se faire attaquer par des bêtes sauvages, un vampire, une invasion extra-terrestre). Mais cela reste plutôt gentil.

Malaise. Il y a des tensions entre les adultes, Mr Graindesel aimerait prendre la place de directeur de Mr Cornichon.

VOCABULAIRE
Quelques termes cours de récré (grouille, nana, ma vieille, raide dingue, en profiter un max, se faire la tronche, trouille)

Commentaires. D'une manière générale, la série est truffée de stéréotypes de genre, autant dans le discours que dans l'apparence des personnages. Dommage, car l'idée de base est plutôt chouette.

Thèmes. Déguisement. Se décentrer. Amitié. École. Intérêt pour l'autre sexe. Jalousie.