Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Joe et Jack

JOE ET JACK

Sans dégâts dès : 2 ans - Âge conseillé : 4 ans

 

DUREE
7 minutes par épisode
MONTAGE

Série de 2012 dans une animation colorée qui fait très peinture. Il y a normalement que deux héros, mais il peut y avoir en plus les parents, la voisine, des connaissances. Moments pensés introduits par un visuel d’ondulation.

MESSAGE

Amitié. Relation sympathique entre deux personnages, Jack qui est un chat ressemble plus à un bon copain. Ils peuvent aussi rencontrer Lisa, une fille toujours bien motivée, elle a une chienne qui parle, avec elle les garçons vont découvrir des stéréotypes de genre (c’est elle qui veut créer un philtre d’amour, qui a une cabane où on sert le thé. Lisa a toujours de nouveaux habits, qui peuvent être en lien avec le thème de l’épisode. La demoiselle n’initie rien, elle arrive toujours pour participer à une activité). Relation. Il se joue différentes interactions (oser se mettre à l’eau, petite tension résolue).

Comprendre la réalité des choses. Joe et Jack sont souvent dans l’erreur, ils ne comprennent pas toujours les choses, le petit téléspectateur va lui mieux saisir ce qui se passe et être content d’être plus grand que les héros. Il y a ainsi des messages qui pourront être transmis (importance du recyclage, ne pas tricher, ne pas regarder des films d’horreur, ranger après s'être amusé). Découverte et règle de vie.

Jeu. Deux amis qui passent du temps ensemble à s’amuser. Imagination. Chaque épisode montre qu’à travers des choses observées dans le quotidien, l’on peut imaginer des choses et que cela peut créer des motivations à l’action (faire pousser des plantes à bonbon, trouver un trésor, devenir médecin, faire un concours). Anthropomorphisme. Les animaux parlent dans le dessin animé, on peut même rencontrer un frigidaire qui veut chanter la nuit.

Dynamisme. Des enfants toujours bien motivés à l’action, qui jouent dehors (ce n’est pas ici que l’on glande devant la TV ou devant son jeu vidéo).

Parents aimants. Les parents ne grondent pas les enfants, mais les redirigent dans la bonne direction (même si parfois ils mériteraient quand même d’être grondés, mais tout le monde est gentil).

Autonomie. Si les parents sont parfois en arrière fond, les aventures se déroulent sans eux.

Dépasser ses craintes. Parfois, les personnages peuvent avoir peur (aller dans une piscine, craindre le ciseau quand on veut soigner une blessure). Peur.

SCENES DIFFICILES

Bêtise. Les enfants ont leur vision des choses, ils sont un peu décalés et font ainsi des bêtises (arracher différents légumes dans le jardin, se lever et se faire un festin en pleine nuit, faire éclater un coussin, on peut craindre que Jack opère un chien, aller regarder le papa quand il regarde un film d’horreur et imaginer que c’est un vrai monstre, tricher, mettre en désordre la cuisine, prendre des chaussures et les modifier).

Mini tension quand on entend la musique du film d’horreur que regarde le papa, quand on ne retrouve pas une peluche appréciée.

VOCABULAIRE
Classique, très nombreuses chansons.

Commentaires. Une famille aimante avec un petit garçon qui vit des aventures beaucoup d’imagination grâce à son chat qui parle et son envie d’être actif. On prend le quotidien et on ajoute un petit peu de magie. Les messages sont plutôt positifs et gentils, les personnages sont foncièrement bons, aucune animosité, et s’il y a des bêtises, cela ne mérite pas d’être grondé parce que l’enfant ne fait pas exprès.

Thèmes. Imagination. Découverte. Règle de vie. Chat. Amitié. Jeu. Peur. Amour parental. Autonomie.