Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

hunter x hunter

HUNTER X HUNTER : THE LAST MISSION

Sans dégâts dès : 12 ans - Âge conseillé : 14 ans

 

DUREE
101 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2013, la qualité est meilleure que la série. L'introduction se déroule dans le passé. Beaucoup de personnages, mieux vaut connaître l'histoire originale. Il se passe plusieurs choses en même temps. Flash-back qui explique le passé.

MESSAGE

Amitié. On voit comme deux garçons s'entraident, on peut se mettre en danger pour sauver l'autre. Aider. Le héros pense aux autres, mettre de l'énergie à faire le bien.

Bonté. Même si l'on combat, il faut le faire avec un sens des valeurs. On critique la force quand elle est utilisée par le mal, il ne faut pas être aspiré par les ténèbres. Gon est un exemple de coeur pur, empathique. Le bien et le mal. Rien n'est forcément juste, il se peut que les Hunters soient utilisés par le mal et que ceux que l'on considère méchants agissent en prétendant défendre les faibles.

Esprit de vengeance. Il ne faut pas faire du mal, sinon on se retrouve avec des personnes qui veulent se venger. La peine pourra provoquer l'agressivité, la recherche d'une force malsaine et de la haine. Créer de mauvaises alliances. Fréquentation. En voulant obtenir de l'aide pour se venger, on risque de s'allier avec de méchantes personnes. Il faut lutter contre son envie de découdre avec ceux qui nous ont fait du mal.

Revalorisation de la force. Les personnages mettent en avant leur force, les choses se résolvent à l'aide de combat. Technique. On met en avant un art martial spécifique qui utilise des propriétés propres à la série, c'est plutôt complexe (le Nen et ses différents types) et cet animé met en avant une nouvelle force (le On) dont on n'avait pas encore parlé dans le manga. Réflexion. Il faut plus réfléchir que foncer dans le tas (Gon fonce, Kirua réfléchit). Force intérieure. Se sentir assez fort pour utiliser les puissances du mal et s'en sortir ensuite (mais c'est aussi l'amitié qui permet de s'en sortir).

Critique d'un gouvernement manipulateur. On critique les dirigeants qui peuvent oeuvrer en secret pour condamner des personnes sous le couvert de protéger leurs pays. On voit de paisibles personnes se faire enfermer sans procès. Injustice. Les personnes qui ont souffert ainsi ont besoin de réparation.

Zone d'ombre. Il existe des zones d'ombres dans les organisations, il faut tenter de ne pas accepter cela. Et de résoudre le problème.

Vie après la mort. Monde spirituel. On peut ici revivre sous une autre forme après sa mort. On met en évidence des pouvoirs qui dépassent le physique.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Combat en introduction où on voit une personne ensanglantée au sol, on ne saisit pas vraiment le combat, mais on le devine violent. Des malfrats veulent s'en prendre à un couple de vieillards. Les portes de la tour céleste se verrouillent, des hommes armés apparaissent. Les deux jeunes héros sont projetés dans le vide à travers la fenêtre d'une haute tour. Netero ne peut plus bouger, à la merci de son ennemi. On retrouve le petit Zushi inconscient plein de blessures. Armée de personnages masqués qui ont des sortes de tronçonneuses comme arme. Le président se fait étrangler, on ne sait pas s'il s'en est sorti. Sorte d'ectoplasme pieuvre qui sort de la bouche d'un combattant, puis un souffle étrange renverse les jeunes héros, ils vont devoir combattre des hommes possédés, à la démarche étrange, un peu désarticulée comme des zombies. Combat violent contre des militaires, les chars se font défoncer à main nue, des hommes jonchent le sol. Gon se fait éjecter et tombe dans une cage d'ascenseur, son ennemi le poursuit, c'est bruyant et sombre. Kurapika doit se battre contre un double marionnette aux yeux rouges, on croit qu'elle parvient à le transpercer. Il va transpercer un ennemi qui va vomir du sang et envoyer une capsule contre Leorio, c'est Kurapika qui se met devant pour le protéger, il va devoir prêter serment au mal. Gon semble perdre, il est maintenu par le cou.

Malaise. Des personnages étranges en pleine tempête, ils se retrouvent dans une prison et ouvrent les portes, on voit deux gardiens se faire étrangler et ils demandent aux prisonniers de libérer leur haine. Musique tendue en pleine ruelle mal famée où Leorio se fait kidnapper, il est menacé d'être tué. On retrouve les personnages inconnus en plein tournoi, on ne sait pas ce qu'ils veulent faire. Menace d'exécuter Netero et les otages. Gon voit ses amis devenir impuissants, il s'en fait pour eux, il se sent responsable de résoudre lui le problème. Combat titanesque pendant que Gon risque de passer du côté de l'ombre.

Impuissance. Force impressionnante des inconnus qui se débarrassent d'adversaires facilement, on se demande comment il va être possible de réagir. Injustice. Tout un village s'est fait mettre en prison, y compris les enfants, cela crée un besoin de révolte. Maltraitance. Enfants qui assistent à l'emprisonnement de leur famille, qui doivent fuir. En redevenant sympathique, un des guerriers qui venait d'avoir une discussion avec Gon explose. Kurapika souffre, infecté par un sang qui risque de le tuer. On peut voir des larmes dans les yeux de ceux qui réalisent leurs erreurs.

Mort. Un enfant se suicide d'un coup de couteau dans le ventre, on voit bien le sang, ses deux autres amis vont aussi mourir en se combattant pour une cause qu'ils croyaient juste.

Visuel effrayant. Des personnages ont des mines étranges, avec en plus des yeux lugubres, avec cernes. Monstre blanc à corne gigantesque qui détruit dirigeable.

VOCABULAIRE
Langage parfois vulgaire (merde, putain, te faire foutre connard, con).

Commentaires. Succession de combats violents, suicide d'un enfant, héros qui passe dans le côté obscur, personnages trompés, cet animé n’est pas pour les petits. Il faut connaître les manga ou l'animé, les personnages ne sont pas spécialement présentés, et ils sont nombreux. Les vrais fans sont un peu déconcertés par les petites différences avec la série.

Thèmes. Vengeance. Force. Apprentissage. Amitié. Injustice. Fréquentation. Droiture. Équipe.