Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

L'ECOLE FANTASTIQUE - L'ECOLE DES SUPER-HEROS

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
95 minutes
MONTAGE

Un film de 2005, avec des effets spéciaux de super héros. Une introduction et un épilogue sous la forme de comics (bande dessinée américaine).

MESSAGE

Critique des formations à deux vitesses. Dans une école, il y a des filières différentes, les plus forts sont les super héros et ceux qui ont moins de pouvoirs, les acolytes (faut pas mélanger les torchons et les serviettes.). On critique cet état de fait, mais ce n'est pas prêt de changer. Tolérance. On ne doit pas faire de différence entre les gens.

Problème avec les parents. Difficulté pour un enfant de ne pas correspondre aux attentes du parent. Critique du super parent qui est imbu de lui-même, qui ne pense qu'à lui.

Il ne faut pas se fier aux apparences. Le vilain jeune est finalement sympa et la demoiselle sexy est voleuse, et pas si demoiselle. Méfiance.

Amourette. Will est attiré par la jolie fille de l'école, alors son amie d'enfance est amoureuse de lui. Avec la technique de tenter de rendre l'autre jaloux. Le couple semble être la destinée de chacun.

Consommation. Publicité pour une x-box.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Le combat est souvent une réponse à la violence. Il y en a beaucoup dans le film (même la jeune qui ne voulait pas se battre finit par s'y mettre aussi). Combat en pleine cantine où un adolescent au pouvoir de feu s'en prend au héros.

Maltraitance. Une école où des élèves peuvent être déconsidérés, ou ils peuvent subir des moqueries.

Tristesse. Dépit quant Will Stonghold va du côté des héros en laissant tomber ses amis acolytes. Quand la jeune demoiselle se sent rejetée. La fausse mort de Will envoyé dans le vide.

Tension. Quand la ville flottante va s'écraser

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Les adultes n'ont pas bonne presse. Les enseignants sont le plus souvent trouillards, stupides ou grosse tête. Les parents oscillent entre gonflés ou stupides.

Thèmes. Superhéros. École. Tolérance. Imposition familiale. Méfiance. Amour. Équipe.