Quels films pour nos enfants ?

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Des idiots et des anges

DES IDIOTS ET DES ANGES

Sans dégâts dès : 15 ans - Âge conseillé : 16 ans

DUREE
78 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2009, au montage déroutant au design artisanal (crayonné/hachuré), qui se joue des proportions. Effets de rêve. Un personnage principal et 6 secondaires dans une sorte de vase clos.

MESSAGE

Dualité interne. L'homme avec ses ailes est en dualité. On perçoit bien son côté agressif et méchant, mais avec ses ailes on va avoir accès au positif.

Aider l'autre. Montrer l'importance d'aller secourir l'autre, de rattraper le voleur, protéger une femme battue.

Critique du besoin de la gloire. Critique d'une revalorisation personnelle, d'un gain fait sur le dos de l'autre (un papillon exploité et présenté à la foule ou des ailes qui pourraient attirer l'admiration). Critique de la jalousie, l'avidité, le pouvoir). Égoïsme.

Femme-objet. La sexualité et la critique de l'homme qui ne voit que la femme comme un objet sexuel.

Combat du bien contre le mal.

Alcool. Souffrance et boisson. Ambiance dans un bar, où peut se sentir le mal de vivre, le besoin de boire.

SCENES DIFFICILES

L'ambiance est sombre et adulte, souvent glauque. Personnages qui fument, boivent qui n'hésitent pas à faire le mal pour arriver à leurs fins.

Sexualité présente, allusions, déhanchements, nudité. Avec des fantasmes qui se révèlent plutôt chauds et explicites.

Agressivité. La serveuse, femme fatale, se fait agresser par le client qui lui monte dessus. Il écrase un papillon. Il met le feu au réservoir d'une voiture qui va exploser. Un braquage avec menace au pistolet.

Sang, mutilation. Le client se coupe ses petites ailes, il perd du sang. Moment où le docteur tente de les couper avec une scie circulaire qui est plutôt effrayante. Il recommencera avec une tronçonneuse, on voit bien le sang. Il se fera abattre, on voit la balle le traverser.

Étrangeté. Moment plutôt répugnant où un homme sort du nombril d'un autre.

Moquerie. Une relation à l'autre qui passe par la moquerie, on peut y voir critiqués les mythes américains, avec une critique de l'arme à feu, du travailleur comme les autres, fondu dans la masse.

VOCABULAIRE

Sans dialogues, uniquement composés de différents effets sonores et des morceaux de musiques ou chansons.

Commentaires. Un film de Bill Plymton, bien reconnaissable dans son style. À l'opposé des Disney et autres Pixar, on ne fait pas ici dans le politiquement correct, et on ne vise pas du tout les enfants.

Thèmes. Sexualité. Alcool. Égoïsme. Jalousie. Sexualisation de personnages.