Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

camp lazlo

CAMP LAZLO

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 9 ans

DUREE
22 minutes par épisode
MONTAGE

Série d'animation de 2005. Rythme plutôt rapide, plusieurs personnages récurrents. Les épisodes peuvent se voir séparément les uns des autres.

MESSAGE

Thèmes proches de la vie des enfants. Perdre une dent, la place des garçons et des filles dans un bus, la honte d'avoir une poupée quand on est un garçon, le jeu des pantalons baissés, l'envie des enfants de regarder un film d'horreur, perdre son argent de poche, avoir peur de l'eau).

Revalorisation du plein air. On montre des activités en plein air dans le cadre du scoutisme.

Liberté d'esprit. Critique de la structuration des choses à outrance, et revalorisations de l'excentricité, de l'imagination, de la force tranquille.

Bon et mauvais caractère. Lazlo, le personnage principal est très sympathique, on lui montre beaucoup de belles qualités. En parallèle on découvre Edouard ou Algonquin Lourdingue qui ont mauvais caractère qui peuvent se montrer stupides ou méchants. On montre bien ici de quel côté il faut être.

Amitié. Relation entre copains, Lazlo, Raj et Clam vivent ensemble et s'amusent ensemble. Ils sont entourés d'autres enfants de leur âge. Il peut y avoir des petites tensions entre camarades, mais les amis se réconcilient toujours.

Relations entre les filles et les garçons. Ils ont chacun leur camp scout (le camp Kidney contre le camp écureuil). Chacun dans son coin, mais avec une certaine attirance. Et Patsy aime Lazlo.

SCENES DIFFICILES

Banalisation de la violence. Une série qui tourne beaucoup sur le comique de situation aux dépens des personnages. Des personnes peuvent être ridiculisées, y compris des "adultes", Slinkman la limace, l'assistant du chef scout par exemple, les petits camarades ont aussi bien des travers (Raj est trouillard, Skip et Chip adorent la saleté, Samson est un gringalet à lunettes).

Mises en danger. Beaucoup de personnages agressifs. Cris et coups de poing.

Critique de l'adulte. Le camp Kidney est dirigé par un adulte incapable, plutôt agressif et despote (sa devise: ce n'est pas juste, mais je m'en fiche). Heureusement qu'il y a Lazlo pour remonter le niveau.

VOCABULAIRE
Souvent criard, parfois d'un gout moyen (concours de rots).

Commentaires. Stéréotype, on retrouve l'image du petit gros à lunettes, qui doit constamment tirer sur son ventolin. Et les filles ne sont pas vraiment montées à leur avantage. Un humour presque adulte où on peut se moquer de la thérapie, la difficulté d'être éducateur, du scoutisme. L'humour est plutôt acide.

Thèmes. Animaux anthropomorphes. Déjanté. Enfance. Jeu. Scoutisme. Excentricité. Amitié. Intérêt à l'autre sexe. Équipe.