Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Les As de la Jungle, le film

LES AS DE LA JUNGLE

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
97 minutes
MONTAGE

Film d'animation en images de synthèse de 2017. Il y a une temporalité plutôt complexe, on va suivre ce qui se passait dans le temps, puis arrivé dans le présent on nous montre différentes intrigues, il y aura des flash-back en plus (après une première partie qui nous montre ce qui s'est passé avant la naissance de Maurice, le leader de la série originale, une succession de plan nous montre le temps qui passe). On va suivre en parallèle la vie de Maurice et celle du méchant. Une synthèse de bonne qualité où on voit bien les poils. Un rythme qui peut être rapide, avec bagarres et explosions. Scène de fin de générique.

MESSAGE

Tolérance. On voit une communauté d'animaux qui vivent tous bien ensemble, malgré les différences races.

Surprotection. Un parent ne peut pas tenter de diriger son enfant vers une voie professionnelle qui lui semble trop dangereuse (surtout si en plus l’enfant veut faire le même travail que sa mère). Ne pas empêcher son enfant de faire ce dont il est capable. Imposition parentale. On voit bien que le parent peut vouloir obliger son enfant à quelque chose. Nous sommes ici du côté de l’enfant qui doit apprendre à montrer de quoi il est capable.

Origine. On nous montre une famille sur trois générations. On nous montre que l’on peut vouloir reproduire le modèle parental. On nous dévoile dans ce film comme les As de la jungle se sont rencontrés, l’origine de leur groupe. Adoption. Exemple d’adoption réussie où même si on voit bien que l’on n’est pas de la même origine, on peut s’approprier une filiation. On nous montre qu'une tigresse peut adopter un manchot, et un manchot peut adopter un poisson. On ne s'inquiète pas vraiment des différences.

Affirmation de soi. Montrer à sa famille ce que l’on vaut, ce que l’on est devenu. Oser se positionner face au parent (avec le risque de ne plus oser se revoir, d’être en froid).

Naïveté. Maurice ne comprend pas toujours tout, il a une certaine naïveté qui ne l’empêche pas d’avancer.

Travail. Il y a ici le thème de l’orientation professionnelle. Depuis tout petit un enfant voit une profession qu’il a ensuite envie de suivre (même si cela ne plait pas à la famille). Équipe. Fonctionner en coopération, avec différents potentiels. Même deux équipes différentes peuvent s’allier pour oeuvrer en commun.

Totalitarisme. Exemple de grand méchant qui utilise une armée de sous-fifre stupide pour atteindre son objectif. On verra le peuple des animaux être utilisé quasiment comme des esclaves.

Superhéros. On nous montre deux équipes de héros, c'est important qu'il y ait toujours des personnes présentes pour aider les autres (avec des masques ou non). Justiciers qui pourchassent le crime.

Intelligence. On voit bien que dans l’équipe les capacités sont multiples, Gilbert est celui qui possède l’intelligence (à lunette), c’est un haut potentiel un peu coincé qui ne comprend pas toujours le relationnel. Haut potentiel. Même un intello peut plaire. Invention. On voit comme il a inventé un canadair, des entrées secrètes …

Rejet. C’est en n’ayant pas été accepté dans un groupe que le méchant a commencé à vouloir faire le mal. Le rejet ce n’est pas bon.

Amour. On va enfin voir la concrétisation de la relation entre deux personnages principaux (les bisous restent pour les autres un truc un peu étrange, voir beurk, marrant, voir honteux, on voit bien quel public est ciblé ici).

Médecine. Soigner les parties intimes (ici les fesses) d’un habitant de la jungle, c’est un peu honteux (mais c’est important quand même). Les héros ne sont pas seulement ceux qui agissent par la force.

Arme. On nous montre que c’est dangereux d’inventer des choses qui peuvent être destructrices. Danger de la science. Ces animaux seraient plus tranquilles si un inventeur n’avait pas fait des découvertes de sortes d’explosifs.

Mort. Ricky est un des membres des Fortiches, on le voit mourir.

Force. Même si elle nous est utile, la force brute (incarnée par Miguel le gorille) est surtout posée par ce personnage qui ne semble pas des plus intelligent. Kung-fu. Revalorisation de cet art martial, avec un des membres des Fortiches, puis les apprentissages de Maurice ou de son fils adoptif qui vont aussi dans ce sens. Force du faible. Un petit poisson dans un bocal parvient souvent à sauver la situation. Si la grand-mère tigre peut compter sur son manchot de fils, elle peut aussi compter sur son poisson de petit fils.

Culpabilisation. Faire une erreur risque de nous rendre mal, on voit bien ici Maurice culpabiliser, tout remettre en cause, fuir ses responsabilités. En ayant peur de faire une erreur, il n’ose pas agir et abandonne ses amis qui comptaient pourtant sur lui.

Fréquentation. La bande de singe qui aide le koala devrait réaliser qu’ils sont utilisés et que le plan du méchant est de tout détruire.

Vieillesse. On voit que la question de l’âge est difficile à vivre pour un vieux rhino, surtout que pas mal de monde peuvent le charrier avec cela.

Vengeance. Critique d’un méchant qui ne pense qu’à se venger d’une équipe et qui est prêt à faire le mal pour cela, de s’en prendre à des personnes innocentes.

Sanction. La punition est l'exil, se retrouver seul, exclure la personne de la communauté est ici le moyen de punir le méchant.

Danger de la science. Il peut y avoir un danger d'aller dans de la technologie. Un animal qui tente de créer des choses peut en faire de sympathiques quand il est gentil, mais il peut produire de vilaines choses comme des armes lorsqu'il est méchant.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Une course poursuite avec un animal qui lance des bombes champignons, en parallèle de la poursuite il y a des mises en danger, des dégâts collatéraux, elles risquent d'atteindre trois enfants, un arbre va tomber avec ceux qui l'occupaient, une tortue risque d'être écrasée par un arbre. Le méchant menace de briser un oeuf, il veut le garder en otage. Maurice reçoit une succession de coups lors de son combat contre les singes, seul contre trois. L’équipe de héros se retrouve coincée dans une matière solide, le méchant dit vouloir tuer Maurice pour faire souffrir sa mère, il laisse un explosif à côté d’eux, on craint qu’ils n’en réchappent pas, surtout que les secours qui viennent d’arriver se font coincer à leur tour. Grosses vagues géantes où on voit bien la peur des animaux qui la fuient. Les héros tombent dans le piège du koala, ils se retrouvent coincés à sa merci au fond d’un ravin. Une bombe risque d’atteindre la mère, elle risque de tomber de haut, si les héros tentent de s’aider, ils finissent quand même par tomber à cause d’une bombe au fond du ravin. Junior est capturé. Capture des trois Fortiches restants qui voulaient libérer Junior, ils se retrouvent derrière des barreaux où des champignons explosifs sont bien accrochés. Tremblement de terre, on voit que le sol se fissure, impressionnant. Effet de descente dans un chariot qui va vite. Tas de champignon explosifs, finalement Maurice va parvenir à faire que la flamme ne les atteigne pas, mais on craint qu’un reste de feu fasse tout exploser.

Malaise. On voit au loin la jungle bruler, le méchant a réussi à inventer un champignon incendiaire à retardement et est heureux de montrer à l'héroïne qui l'enferme qu'il a réussi à faire le mal. On découvre que tout brule, les animaux sont effrayés, ils se réfugient sur la plage, il faut sauver ceux qui sont restés en arrière, un des héros parvient à sauver trois petits entourés par des flammes et retourne encore en arrière pour sauver un oeuf, mais il n'a plus la possibilité de s'extraire des flammes, il lance l'oeuf pour le protéger et on le voit entouré de flamme, l'arbre qui le soutenait tombe et tout est en flamme, on voit la tristesse de ses amis, il est mort. Le méchant attend sa vengeance et il est très patient, il y a un risque qu'il revienne de son exil. On voit la forêt qui est toute détruite. La leader du groupe veut arrêter, elle ne supporte pas la mort de son ami. Exploitation du peuple des éléphants par la prise en otage de leur totem sacré par une bande de singe (ces vilains vont ainsi les prendre en esclavage et se faire servir). On craint qu’à cause d’une maladresse d’un héros, le précieux totem des éléphants se fasse écraser. On sent bien la menace du méchant, qui ne plaisante pas et qui a le plan d’anéantir la jungle. L’appareil volant des héros n’a pas de train d’atterrissage, ils se crashent. Les grenouilles qui veulent accompagner les héros se retrouvent souvent en arrière avec personne qui les attend, c’est pas très sympa. La mère se montre heureuse de voir son petit fils, mais ne montre pas vraiment d’intérêt pour son fils. Endroit mal famé, avec combat clandestin, on y retrouve un ancien héros qui est moqué pour son âge, on craint qu’il perde le combat, il fait un peu pathétique. La bande de la mère part sans Maurice et ses amis. Maurice est accusé d’avoir empêché la capture du méchant, on voit bien qu’il se sent responsable et est mal. On le voit un peu déprimer, avec de la musique triste il part seul. Animaux assoiffés qui veulent boire. Tension lorsque les héros veulent tenter de libérer leur famille, on a l’impression de vivre un moment digne de mission impossible et pour finir, une goutte d’eau va déclencher l’alarme. Déclaration d’amour qui se veut intimiste, mais que tout le monde entend. On peut craindre que le méchant s’en sorte de nouveau.

Moquerie. On nous montre des singes très stupides et c’est montré rigolo de voir comme ils sont bêtes.

Maltraitance. Les coups peuvent être montrés comme quelque chose de comique (quand Miguel veut taper, c’est rigolo et presque un plaisir).

VOCABULAIRE
Classique. La musique peut faire peur juste pour créer une tension.

Commentaires. Une utilisation plutôt intelligente de la série télévisée (et nettement plus abouti que les deux téléfilms). Le film transmet des messages plutôt intéressants. Il fallait oser mettre en scène une espèce de koala terroriste qui a une ceinture de champignon explosif, et qui ne pense qu’à tout détruire, mais le lien avec l’actualité anxiogène ne se verra pas plus dans le scénario et n’est pas du tout parlé dans le film. On y parle de liens familiaux et d’affirmation de soi, de coopération. Vu les tensions générées dans le film, on aura compris qu’il ne sera pas idéal pour les plus jeunes, mais les sept ans peuvent s'y frotter.

Thèmes. Travail. Surprotection. Animaux anthropomorphes. Imposition parentale. Manchot. Affimation de soi. Origine. Amour. Vengeance. Équipe. Adoption. Arme. Mort. Force du faible. Tolérance.