Le Livre de la jungle est une série en images de synthèse de 2010, qui reste assez statique, avec un Mowgli à la tête disproportionnée. Les décors sont verdoyants et bien réalisés. On suit principalement le petit d’homme dans sa relation avec les animaux de la Jungle.

MESSAGES

Amitié

On voit un jeune garçon qui a une relation sympathique avec certains animaux. Accueil de l’autre.

Enfant sympathique

Revalorisation de l’intelligence, de la bonté.

Animaux

Une revalorisation du contact avec certains animaux (d’autres sont montrés comme dangereux).

Beaucoup de relationnel

Objet précieux, que l’on ne veut pas partager avec les autres. Chose qui nous permettrait de nous sentir plus fort, que l’on a envie de garder. Critique de l’envie de la possession qui amène des conflits dans la jungle. Importance des amis qu’il faut secourir. Importance de la famille, on veille tous les uns sur les autres. Nécessité de faire confiance, de laisser l’autre se débrouiller. Règles de société.

Mauvaise fréquentation

Critique de ceux qui s’acoquinent avec le méchant Sherkan, qui font partie des vilains.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Différents moments de combats, rugissements, course- poursuites. Petits moments tendus (quand des abeilles attaquent, risquer de tomber au fond d’une chute après des rapides).

Personnages effrayants

Sherkan est toujours aussi agressif, voix grave, obnubilé par Mowgli qu’il veut manger. Le peuple du poison, des cobras qui font peur.

VOCABULAIRE

Classique. La musique peut faire peur.

Une série d’aventure, où un petit garçon va apprendre à se confronter à la jungle, il y a certaines tensions, ce n’est pas pour les plus jeunes. Une nouvelle adaptation du livre de Rudyard Kipling, avec un Mowgli qui n’a pas oublié sa famille loup, un Baloo qui a un autre style que dans le disney, on est ici plus proche du livre.

Partager cette page :

Lost Password