Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Yoko

YOKO

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
103 minutes
MONTAGE

Film de 2012. Incrustation d’un yéti en images de synthèse dans un film avec acteurs réels, il est aussi parfois souvent un personnage dans un costume poilu. Une qualité proche du téléfilm.

MESSAGE

Aider l'autre. Bon exemple. Aider les personnes ou animaux dans le besoin. Ouvrir les yeux des personnes qui font le mauvais choix et qui s’éloignent du lien social.

Héroïsme. Les enfants ont des valeurs et du courage, ils peuvent être meilleurs que l’adulte. Force du faible.

Amitié. Ne pas s’approprier l’autre, lui permettre de partir s’il en a le besoin. Créer des liens avec nos pairs. Solitude. Le méchant n’a qu’un chien électronique comme compagnon.

Importance des animaux. Critique du braconnier, un sale métier de personne attirée par le gain. Ne pas idéaliser l’animal et l’empailler quand il est mort, mais de se soucier des vivants.

Zoo. Maltraitance possible dans des zoos, il faut être attentif à leur bien-être. Critique de l'idée d'enfermer des animaux. Liberté. Les animaux sont mieux en liberté. Environnement spécifique important pour les animaux, un Yéti est à l’aise dans le froid, il ne peut pas vivre chez nous. Protection des animaux.

Se décentrer. Ce qui est bien pour l'autre peut provoquer la séparation, prendre conscience qu'il ne faut pas penser qu'à soi-même même si on apprécie un gros Yoko et qu'on aimerait rester avec.

Deuil du père. Difficulté de vider le bureau de son papa pour offrir la chambre à la jeune soeur. Permettre d’avancer en trouvant d’autres liens, ne pas avoir mauvaise conscience quand on est heureux et qu’on s’amuse, ne pas rester triste pour rester dans le deuil.

Fratrie. Conflit dans la fratrie, avec deux soeurs qui se chamaillent, quand la mère souhaiterait qu’elles puissent rester tous unies, importance de parler avec le parent qui reste et qui souffre aussi.

Perte. Mettre de l'importance dans des objets et souffrir quand ils disparaissent, car ils ont une valeur affective (la flute du père décédé).

Tibet. On voit des moines, on revalorise cette culture que l’on montre proche de la nature, à l’écoute des autres.

Ne pas être un méchant. Un méchant ne parvient pas à ses fins et est souvent dans les embrouilles. Rédemption. Un autre méchant va changer et devenir gentil.

Mort. On parle de la mort du père, on craint celle de l'ami. On nous parle clairement de la disparition de l'autre et la peine que cela provoque.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Différents moments où le chasseur se montre menaçant. La jeune fille avec le Yéti se fait poursuivre par ce braconnier. Il tente de trouver où elle se trouve. Elle est menacée par l’homme, se fait kidnapper, elle crie, on la menace d’une prise incroyablement douloureuse de broyage de côte. Yéti pris au piège, mis dans une cage. Capturé une deuxième fois par des hommes du Zoo.

Tristesse. Flûte, souvenir du père défunt, brisée. La petite fille emmène le Yéti chez le méchant en croyant que c’est chez lui. Yoko qui ne se sent pas bien, qui a trop chaud et qui tombe inanimé. Fausse mort de Yoko, inanimé sur une table d’opération. Séparation d’avec le Yéti qui repart chez lui.

VOCABULAIRE
Classique, mais peut être jeune ou vulgaire (saloperie, barrez-vous, imbécile). La voix de la petite fille ne sonne pas toujours des plus juste.

Commentaires. Un film où le méchant en reçoit plein la figure et où l'amitié permet de sortir de son malaise.

Thèmes. Monstre. Zoo. Liberté. Protection des animaux. Tibet. Deuil. Se décentrer. Force du faible. Solitude. Fratrie. Rédemption. Perte. Mort.