ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Winnie l'ourson et l'éfélant

WINNIE L'OURSON ET L'EFELANT

Sans dégâts dès : 4 ans - Âge conseillé : 5 ans

DUREE
66 minutes
MONTAGE

Film de 2005. Winnie fait le narrateur au début et à la fin de l'histoire. On va suivre en parallèle, les aventures de l'éfélant et de Petit Gourou, et l'autre groupe d'amis avec Winnie, Tigrou, Coco Lapin. Le générique de fin montre ce qui se passe après cette histoire.

MESSAGE

Tolérance. Ne pas avoir peur de la différence. Craindre la différence, imaginer que l'éfélant est monstrueux. On se rend compte que chez les autres, ils ont aussi peur de nous. La peur vient surtout du fait que l'on ne se connaît pas. Ouverture sur l'autre.

Amitié. Deux enfants, qui s'amusent ensemble, qui se ressemblent.

Courage de la jeunesse. Petit Gourou ne craint pas de changer les choses. C'est lui qui a en premier l'initiative de faire une expédition. Et il faut l'écouter.

Autonomie. L'enfant va vouloir vivre sa vie en dehors du giron des parents, veut être un grand. C'est en aidant les autres que l'on peut devenir grand (en tout cas c'est comme ça que Lumpy va apprendre à faire son cri). Surprotection. Même si la maman a encore envie d'avoir un tout petit, si les adultes veulent protéger les plus jeunes et ne laissent pas Petit Gourou vivre son aventure on nous montre qu'il va très bien se débrouiller.

Importance d'écouter ses parents. Surtout quand c'est la maman qui appelle. Exemple de bêtises que peuvent faire les enfants (qui semblent amusantes dans un premier temps, mais qui peuvent ensuite leur poser des problèmes quand les mamans sauront ce qu'ils ont fait).

Peur. Travailler sur ses craintes, ses représentations.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. À peine Petit Gourou y a-t-il mis les pieds dans la forêt qu'il tombe dans un ravin. Petit Gourou risque de mourir écrasé par des troncs au fond d'un trou.

Peurs. La crainte des personnages devant des empreintes de pieds gigantesques, leur peur quand on parle de l'Efélant. Avec la chanson qui lui est consacrée. Le pays des éfélants ce n'est pas la forêt des rêves bleus, elle est plus mystérieuse, plus foisonnante, on peut imaginer l'inconnu surgir de chaque recoin. On réalise qu'il y a quelque chose dans les fourrés ou derrière Petit Gourou (avec une musique qui fait un peu peur). Grande porte qui part vers l'inconnu, grincement.

Tristesse. Quand Lumpy ne retrouve plus sa maman. Quand il fuit les habitants de la forêt des rêves bleus qui le croient menaçant, quand il se retrouve emprisonné et qu'il ne croit plus son ami.

VOCABULAIRE
Classique. Les voix françaises ne sont plus les mêmes qu'avant, bizarre d'entendre Winnie avec un autre doubleur. La forêt des rêves bleus est appelée la forêt des Cent Acres (plus proche de la traduction originale). Beaucoup de chansons.

Commentaires. Un film qui favorise la rencontre de l'autre. Un Winnie l'ourson qui est surtout Winnie dans le titre, on devrait l'appeler Petit Gourou et l'Efélant.

Thèmes. Animaux anthropomorphes. Tolérance. Équipe. Différence. Amitié. Courage. Autonomie. Surprotection. Peur.

Il existe différents films de Winnie, avec Porcinet, et l'Efélant, Halloween, Tigrou, Bonne année, ainsi qu'une série en image synthèse Mes amis Tigrou et Winnie.