ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

HOSHI O OU KKODOMO un film japonais

VOYAGE VERS AGARTHA - HOSHI O OU KODOMO

Sans dégâts dès : 13 ans - Âge conseillé : 14 ans

DUREE
116 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2011. Décors soignés et bonne qualité d'animation. On va découvrir l'intrigue complexe petit à petit. Plusieurs héros avec des histoires, des attentes bien différentes. Une linéarité complexe, avec flash-back et ellipses.

MESSAGE

La mort. Besoin de ramener à la vie l'être aimé. Des questions autour de l'immortalité, du sacrifice, de la morale. Temporalité.

Religion. Importance des êtres vivants. On est plongé dans le monde de divinités anciennes, plutôt animistes, à tendance tibétaine. Avec un peu de Quetzal Coatl en bonus.

Deuil. Diffile de vivre une disparition. L'adulte qui ne peut oublier l'être aimé. Problématique du père décédé.

Timidité. L'adolescence japonaise, avec des petites rougeurs quand on reçoit un baiser.

Famille monoparentale. Avec père décédé, problématique du besoin d'avoir des parents présents, de se sentir important.

Courage. Oser se confronter.

Trahison. On peut subir certains choix, les personnes que l'on côtoie ont parfois d'autres priorités que notre personne.

Responsabilité. Sens du devoir. Se montrer héroïque et persévérant.

Intégration. Importance d'être intégré dans son clan, avec des personnages qui peuvent souffrir d'être exclus. Critique du rejet de l'étranger.

Stéréotype de genre. Une jeune demoiselle autonome (mais le garçon va quand même se porter à son secours pour la sauver et c'est plutôt elle qui fait la cuisine).

Argent. Critique des puissants qui ont de l'argent. Organisation secrète qui a accès aux choses cachées, qui a des moyens.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Tomber d'une falaise. Devoir descendre une immense paroi. Le choix du professeur sera de sacrifier la jeune Asuna pour récupérer sa femme. Bataille contre humains, avec blessures ensanglantées. Engin de guerre récent (hélicoptère, hommes en tenue de combat, tirs à la mitraillette, explosions).

Visuel effrayant. Gros monstres de toutes sortes, avec grosses dents, bave et rugissements. Yeux effrayants. Les Izohu, squelettiques, yeux rouges, agressifs, qui se meuvent dans l'obscurité, qui vont tels des zombies finalement s'en prendre à Asuna, leur bouche ouverte montre leurs grandes dents.

La mort est présente. On sait que le père de l'héroïne est mort. Elle rencontre un garçon qui lui aussi meurt. On verra des monstres divinités se faire tuer (parfois gratuitement). Le peuple se fait attaquer par des hommes armés, on voit le sang couler. On sait qu'une petite fille est muette depuis la mort de sa mère. La mort de Mimi dans son enveloppe de petit chat, mangé par un gros monstre. La mort d'une amoureuse que son homme ne retrouve pas vivante à son retour de la guerre. Fausse mort d'Asuna.

Malaise. Moments étranges, angoissants, un bras qui s'arrache quand il lui dit bonjour. Des empreintes qui apparaissent à côté du corps de la jeune fille qui ne peut plus se lever, qui transpire de peur.

VOCABULAIRE
Classique

Commentaires. Un film qui commence dans une belle nature, avec petite fille et petit chat, mais qui va ensuite montrer son côté adulte (gros monstres, questions existentielles, différents rejets et mises en danger).

Thèmes. Monstre. Mort. Temporalité. Religion. Deuil. Famille monoparentale. Courage. Timidité. Responsabilité. Intégration. Argent. Trahison.