ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Le vilain petit canard et moi

LE VILAIN PETIT CANARD ET MOI

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 7 ans

DUREE
88 minutes
MONTAGE

Un film en images de synthèse, peu de détails dans les personnages, qualité d'animation moyenne.

MESSAGE

Être différent. Être considéré comme laid, ce n'est pas facile à vivre. Mais l'apparence ne compte pas quand il s'agit d'aimer son prochain.

Égoïsme paternel. Critique d'un "père" qui ne pense qu'à lui et qui est prêt à sacrifier son "fils" pour réussir ce qu'il veut. Mais ce rat roublard et égoïste va petit à petit apprécier son fils, et va voler à son secours.

Monde du spectacle. Revalorisation du monde du spectacle, trouver un bon numéro, s'investir pour le public. Avec une analyse intéressante quand on se rend compte que le rire des spectateurs peut être un rire moqueur, dénigrant.

Intérêt à l'autre sexe. Mosh ado a des vues sur une demoiselle, l'amour réunit les êtres. Liberté. Le mariage ici est montré comme la pire des cordes au cou.

Adolescent. Mosh devenu adolescent geint, est tout mou, avec des accès de colère et le sentiment que personne ne le comprend (bien stéréotypant).

Harcèlement. Adolescents dénigrants, pas facile de subir les choses pour un vilain petit canard.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Ratso se fait poursuivre par deux gros rats dans une ambiance sombre. Un renard dans la forêt avec un poulet que l'on croit mort dans sa bouche, sa tanière est remplie d'os. La traversée d'un lac gelé où un horrible poisson à grosses dents tente de manger nos héros. Un chat aux grosses dents qui bave et attaque les rats.

Crainte. Tour de train fantôme avec squelettes, araignées, descente vertigineuse.

Tristesse. Quand dans différents moments, Mosh est traité de monstre, quand il se retrouve sur scène tout le monde se moque de lui.

Dénigrement. On se moque des autres. Le rire que l'on a dans le 80% de cet animé est moqueur. Moquerie.

VOCABULAIRE
Ratso a un vocabulaire plutôt des rues.

Commentaires. Un film d'animation où la majorité des personnages sont nuls, Ratso est égoïste, Mosh est moche et stupide, les poules sont bêtes, le ver de terre imbu, même si le message final est censé être une ouverture sur l'autre, la majorité des scènes se moque de ses personnages. Si on doit attendre les dernières minutes pour avoir le message positif, c'est quand même un peu long.

Le chat ventriloque peut mériter une explication aux plus petits qui risquent de ne pas saisir pourquoi il a une chaussette à la main.

Thèmes. Canard. Différence. Égoïsme. Show-business. Intérêt à l'autre sexe. Adolescence. Liberté. Harcèlement.

Ce que disent les autres. Pour FilmAges, l'âge suggéré est 7 ans "La longueur apparente peut être ressentie, même par de grands enfants, tandis que quelques scènes peuvent effrayer les plus jeunes. Des bandes d’animaux montent des expéditions quasiment punitives: stéréotype des comportements violents actuellement remarquables dans les groupes scolaires. Le langage très adolescent incite au mépris et à la moquerie. La composition musicale est toujours remarquable. La solidarité est prônée dans ce film qui ne cible pas un public précis".