ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

La véritable histoire du petit chaperon rouge

LA VERITABLE HISTOIRE DU PETIT CHAPERON ROUGE

Sans dégâts dès : 8 ans - Âge conseillé : 11 ans

DUREE
80 minutes
MONTAGE

Film de 2006. La synthèse est très lisse, avec peu de détails et des personnages peu mobiles. Le début du film reprend les différentes versions des personnages, une enquête en flash-back sous quatre angles différents, le point de vue du petit chaperon rouge, du loup, du bûcheron ou de la grand-mère. Différents effets dans le montage, ralentis, incrustation, rythme rapide.

MESSAGE

Surprotection. Critique de la famille qui empêche les enfants d'oser partir à l'aventure, qui les surprotège.

Mensonge. Critique de la famille qui ne dit pas la vérité à ses membres, d'une grand-mère qui mène une double vie.

Force du faible. Une grand-mère cache bien son jeu et est en fait super performante. Sport. Être une accro de sport extrême (tout le monde devrait pratiquer du sport).

Police. Polar, résolution d'une enquête. Les méchants finissent en prison.

Différentes interprétations. On nous montre comment les personnes peuvent percevoir différemment la même histoire. Se décentrer. Un bon moyen de réaliser qu'il n'existe pas qu'une réalité.

Tricherie. Exemple d'une compétition sportive avec des méchants qui trichent, mais qui perdent à la fin. Compétition.

Méfiance. L'habit ne fait pas le moine. On peut se méfier des personnages mignons et qui semblent gentils. Une personne âgée peut être dynamique et sportive.

Vol. Critique du vol (de recette de gâteau).

Presse. On découvre un Loup dans une enquête journalistique.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Il peut arriver des choses difficiles aux personnages (risquer de s'écraser au sol, tomber d'un téléphérique, la grand-mère est envoyée dans au fond d'un précipice, Rouge est bâillonnée dans le téléphérique rempli de dynamite).

Crainte. Dans une grotte sombre, la fuite du loup et de l'écureuil qui ont peur de quelque chose avec de gros yeux dans l'obscurité. On ne sait pas qui est le méchant durant la première heure du film.

Tristesse. Chaperon Rouge qui se sent trahie par sa grand-mère qui lui a caché des choses et qui l'a empêché de vivre ses aventures.

Sujet adulte. On joue avec les classiques du polar, interrogatoire de police, payer des informateurs.

Moquerie. On se moque un peu de plein de choses ou monde : la police, le journaliste, le metteur en scène, l'acteur, le chanteur de yodel.

VOCABULAIRE
Beaucoup de paroles, et beaucoup de chansons. Parfois langage vulgaire (votre gueule, débile).

Commentaires. Dommage que la qualité graphique soit franchement moyenne, l'idée d'avoir quatre versions de la même histoire, avec chaque fois des informations supplémentaires, c'est assez intéressant. L'humour décalé est parfois bien amené, un peu à la Shrek, mais plus adulte. Il existe une suite, La vengeance du Petit Chaperon Rouge.

Thèmes. Conte. Loup. Surprotection. Grand-mère. Se décentrer. Mensonge. Police. Compétition. Tricherie. Force du faible. Méfiance. Sport. Vol.