Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Vaiana, la légende du bout du monde

VAIANA, LA LEGENDE DU BOUT DU MONDE

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
107 minutes
MONTAGE

Film en images de synthèse de 2016. L'introduction est une histoire racontée, puis une ellipse nous montre une petite fille devenir adolescente, puis jeune adulte. Flash-back. Rythme qui peut être rapide. Effet de rêve.

MESSAGE

Femme performante. Vaiana est un peu la superwoman naturelle, autoritaire, intelligente, têtue, elle se concentre sur ses objectifs, n'a finalement pas besoin d'être secourue et n'a pas à croiser d'hommes pour lui faire tourner la tête.

Quête identitaire. Se sentir un peu en décalage avec sa famille, son peuple qui veulent rester sur leur île, plus se sentir en lien avec la grand-mère qui ose dire que l'Océan peut attirer. La jeune fille va devoir s'affirmer, montrer ce qu'elle veut. Le demi-dieu Maui doit apprendre qu'il peut être quelqu'un même sans son arme magique. Origine. Aller rechercher loin dans son passé pour trouver quelque chose qui correspond à ses aspirations. C'est un peu redécouvrir qui l'on est que de chercher ses origines.

Voyage initiatique. Entrer dans le monde des adultes. Rencontrer un demi-dieu, apprendre à manier un bateau, se confronter et vaincre.

Transmission. Passer par des étapes de vie que l'on nous montre encore ici ritualisées. On nous montre différentes transmissions, celles qui sont familiales, comme le père qui souhaite voir sa fille faire perdurer ce qu'il a lui même fait en tant que chef du village, il espère qu'elle posera sa pierre à l'édifice, car la nouvelle génération est le futur de l'île. Mais en parallèle, la jeune fille se sent investie d'autre chose, vouloir continuer ce que faisaient les ancêtres, des explorations d'îles, se sentir investi d'une mission dans un premier temps en décalage avec celle du père, mais qui va finalement convenir à tout le monde.

Appartenance. Faire partie d'une culture. On nous montre bien le souci du père de faire en sorte que sa fille fasse partie du village. Imposition familiale. On voit que le besoin du père n'est pas celui de sa fille, elle préfère l'Océan à l'île. Il peut lui imposer les choses lorsqu'elle est enfant, mais devenue adulte, elle gère comme elle le veut.

Surprotection. On nous montre un père très prudent, il considère l'océan comme dangereux et ne veut pas laisser sa fille s'y aventurer. Traumatisme. Il a vécu une tempête dangereuse où est mort un ami qu'il n'a pas pu sauver, et depuis, il est plutôt frileux à l'idée de s'y rendre.

Autonomie. Faire les choses à sa manière, seul, sans avoir besoin de ses parents (ou même du balèze demi-dieu).

Force. On revalorise le pouvoir, avec un gros balèze, Maui, qui possède un gros hameçon magique qui lui permet de donner des coups et de se transformer.

Motivation. Maui retrouve ses pouvoirs en retrouvant confiance en soi, en retrouvant de l'estime de soi. Lorsque l'on n’est pas bien (il était proche de la déprime), on ne parvient pas bien à montrer sa puissance. Une personne proche de nous peut nous donner de la force et nous motiver.

Courage. Faire face à sa peur et la dépasser. Vaiana ose se confronter aux Kakamora pour récupérer la pierre. Elle va oser descendre dans le monde des monstres avec Maui et surtout finalement oser seule affronter un grand démon de feu que même Maui craint.

Princesse. Une histoire de princesse sans les habits scintillants, on nous montre surtout la responsabilité que peut prendre Vaiana lorsqu'il s'agit de résoudre les problèmes de la communauté. Leader. C'est le rôle de celui qui est responsable d'aller sauver l'autre.

Apprentissage. Vaiana a soif d'apprentissage, le demi-dieu lui apprend à naviguer.

Agressivité. On nous montre que le monstre de lave, Te Ka, était en fait la gentille Te Fiti transformée par l'absence de son coeur. On développe de l'agressivité lorsque l'on se fait voler quelque chose. On voit le père fâché crier, c'est lorsqu'il craint perdre son enfant qu'il réagit ainsi.

Tolérance. Ouverture sur une culture différente de la notre, avec que des personnages typés polynésiens. Ouverture sur l'autre. C'est une expérience que fait le spectateur, par les héros qui pour l'instant sont un peu centrés sur eux-mêmes.

Autarcie. Une peuplade qui se satisfait de ce qu'elle peut obtenir sur son île, craindre dépasser le lagon. Ne pas vouloir sortir hors de son environnement, rester sauf sur son île, dans son paradis, sans vouloir aller ailleurs. Explorateur. Oser partir à l'aventure.

Mignon. Que cela soit Vaiana petite, ou différents animaux, certains passages jouent sur le mignon. Même les méchants Kakamora sont mignons.

Protection des animaux. Vaiana protège une petite tortue pour qu'elle puisse aller dans l'eau sans danger. Se coltiner un poulet décalé, en faisant quand même attention à lui.

Mer. L'héroïne est sur une île, et va prendre le large, elle s'intéresse à l'Océan qui est devenu son ami (oui elle a des interactions avec les flots). On nous montre que la navigation peut être dangereuse.

Nature. Ode à la beauté de paysages sans béton, sur de belles îles. Écologie. Le message est subtil, on nous montre bien que l'environnement est précieux et peut offrir beaucoup à l'homme, mais qu'il peut y avoir des problèmes et que l'on peut se retrouver avec un équilibre détruit.

Se décentrer. On nous montre que la culture évolue, elle n'est pas toujours ce qu'elle semble être. Si dans son présent la famille de Vaiana est très sédentaire, son peuple a autrefois été de grands navigateurs, tout évolue.

Vol. Critique de celui qui s'empare du bien d'autrui. Ici le demi-dieu Maui vole le coeur (pierre précieuse), de la déesse de la Terre Te Fiti.

Culpabilité. Intéressant de voir les tatouages de Maui lui montrer qu'il ne fait pas la bonne chose (on voit visuellement sa culpabilité de voler le bateau Vaiana).

Apparence. On se moque du gros crabe qui est très bling-bling, il aime ce qui brille, a des diamants sur ses dents et a doré sa carapace.

Vantardise. Le demi-dieu est plutôt imbu de lui-même, il se prend pour le meilleur et attend que les humains le remercient pour ses bienfaits. Flatterie. On nous montre que pour obtenir le soutien d'une personne, il faut lui montrer qu'il peut ainsi devenir un héros. Besoin d'être bien considéré.

Mort. On nous montre la grand-mère mourante. Vaiana ose partir parce qu'elle est motivée par elle. Vie après la mort. Dans une sorte de réincarnation, on voit une raie géante accompagner Vaiana lorsque la grand-mère meurt, elle lui aura dit qu'elle l'accompagnera toujours. Vaiana retrouve le fantôme de la grand-mère au moment où elle sent que tout est perdu.

Prophétie. Mythologie, avec histoire qui dévoile qu'un jour on pourra faire en sorte que le coeur de la Terre soit retrouvé. Avoir été choisi pour tenter la quête. C'est une motivation à l'action pour une petite fille qui, devenue grande, se lance dans l'aventure.

Réparation. Lorsque l'on fait quelque chose de mal, le mieux c'est de tenter de réparer les choses.

Religion. On nous propose ici une mythologie qui n'a rien à voir avec notre Dieu unique, elle s'inspire de la culture Maori, des îles du Pacifique. On nous explique comment ils voient la création.

Culture plus ou moins polynésienne. Découverte d'une autre culture, avec ses mythes, ses traditions. On nous montre à quoi pouvait ressembler une autre façon de voir le monde. Tatouage. Culture où les tatouages sont bien présents, on nous montre comment ils se faisaient de manière traditionnelle (eh oui ça semble piquer un peu). Ce qui est posé sur le corps représente des moments forts de notre vie.

Magie. Vaiana est appréciée de l'océan, elle communique avec lui. Différents moments où on voit que la magie existe. Déité. Expression de la nature, que l'on nous montre vivante sous forme de géante qui se transforme finalement en montagne.

Histoire racontée. Le début du film nous montre une grand-mère raconter une histoire mythologique. On voit bien comme cela peut captiver les enfants.

Grand-parent. Importance de celui qui peut donner un autre message que le parent, qui peut se permettre d'être un peu foufou ou en décalage.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Vaiana monte sur une embarcation pour aller au-delà des récifs, le petit cochon qui était monté avec elle tombe à l'eau, elle va le repêcher, mais est étourdie par le bateau qui le frappe le crane, les vagues qui la ballotte sous l'eau, ambiance plutôt anxiogène, on ressent bien l'effet de non-maitrise avec une caméra qui bouge beaucoup, son pied est coincé dans du corail, elle risque de mourir noyée. Vaiana tombe à le'au, une tempête arrive, elle demande de l'aide à l'océan, une énorme vague lui tombe dessus, on retrouve son bateau échoué sur un îlot. Attaque des Kakamora qui veulent récupérer le coeur, ils lancent des harpons pointus et vont assaillir le bateau, ils sont nombreux, ils parviennent à capturer le coq qui a avalé le coeur, ils tirent des fléchettes qui endorment. Cauchemar où Vaiana se retrouve sur son île qui se détruit, elle voit ses parents qui risquent de mourir dans l'obscurité. Devoir sauter dans un trou sans savoir ce qu'il y a au fond. Le monde des monstres est rempli de monstres, à peine arrivée Vaiana se retrouve sur la langue d'une espèce de chose verte à gros yeux rouges qui va l'avaler, mais une autre bête la croque, puis elle se fait attaquer par des sortes de chauves-souris géantes pendant qu'au loin il y a une énorme chose et qu'une autre plus petite, mais menaçante avance dans sa direction. Elle doit récupérer l'arme de Maui, elle doit attirer l'attention du gardien, une sorte de crabe géant qui la tient prendra entre ses pinces. Maui qui a récupéré son arme ne parvient pas à bien se transformer, le combat tourne à son désavantage, et dans une ambiance étrange ultra-violette, le crabe devenu plutôt effrayant se joue de lui, le suspend par les cheveux, Vaiana l'attire avec le coeur. Un nouveau combat va commencer, il fait sombre, Maui est confiant, on ennemi l'attaque avec des jets de lave, on voit bien le démon de lave Te Ka, humanoïde qui semble écorché, avec de la lave à la place de la chair, gros yeux jaunes et bouche ouverte, il fait un son strident étrange, il frappe l'embarcation des héros. On voit plus tard qu'il a détruit la précieuse arme, son hameçon magique est cassé à moitié. Vaiana va combattre le monstre seul, elle est dans sa frêle embarcation, mais parvient à le tromper, elle risque d'être écrasée par des rochers, coule, et voit la main du monstre s'approcher d'elle, tout semble perdu. Tout le monde va l'aider, mais le monstre lance de boule de feu qui risquent d'attendre la demoiselle, Maui s'interpose, son précieux hameçon est cassé. Vaiana ouvre les eaux pour laisser venir la créature à elle, on la voit se rapprocher en rampant on craint une attaque.

Malaise. Vaiana bébé avance vers l'Océan, il se rétracte, c'est magique et un peu étrange en même temps. Les habitants sont confrontés à un problème avec la nourriture, les noix de coco sont pourries, il n'y a plus de poissons, on voit bien l'inquiétude. La grand-mère fait passer une forme de rite à sa petite-fille en lui faisant entrer dans une grotte, plutôt impressionnant, il fait sombre, des torches semblent s'allumer seules. Vaiana n'est pas assez sur d'elle pour accepter la quête d'aller sauver son île, le père ne croit pas au pouvoir de la pierre, il la jette. On retrouve la grand-mère alitée, elle semble mourante, tout le monde est triste. Vaiana se fait arnaquer par Maui qui lui chante une chanson et qui en profite pour l'enfermer dans une grotte pour lui voler son bateau. Maui ne veut pas l'aider, il n'arrête pas de lancer Vaiana dans l'eau pour s'en débarrasser, il jette même le précieux coeur. Maui fait croire qu'il faut un sacrifice humain pour faire apparaître l'entrée.

Tristesse. Mort de la grand-mère, ce n'est pas montré clairement, juste une lumière qui s'éteint nous fait comprendre son décès. Maui, qui ne parvient qu'à se transformer en petite bête, réalise qu'il ne pourra pas combattre et gagner contre un adversaire puissant, c'est le moment ou tout est perdu, le moment de désespoir du film, Vaiana dit qu'elle a besoin de lui. Maui raconte comme il a été abandonné enfant, jeté dans l'eau par sa mère qui n'en voulait pas. Triste histoire où Maui qui tentait de bien faire pour les humains se retrouve à ne plus savoir ce qu'il peut être. Démotivé par la perte de son arme, Maui ne croit plus en la victoire, on voit les deux héros se disputer, puis Maui part en l'abandonnant, en lui disant que l'océan s'est trompé en la choisissant. Vaiana va demander à l'Océan de reprendre le coeur et de choisir quelqu'un d'autre, ce qu'il fait, elle se retrouve en pleur.

Visuel effrayant. On nous montre au début du film un démon de lave impressionnant, il surgit dans des nuages noir, énorme, il se dresse devant Maui et lui fait perdre son crochet magique et le précieux coeur de Te Fiti. Te Ka réapparait en fin de film, on le voit bien, toujours impressionnant.

Moquerie. Étrange coq un peu fou qui veut manger une pierre ou qui angoisse quand il réalise qu'il est au milieu de l'eau. Il est un peu dingue et on se moque un peu de lui, même si Vaiana en prend soin.

VOCABULAIRE
Classique. Nombreuses chansons qui expliquent du contenu.

Commentaires. Un film qui comporte peu de vilaines interactions, donc plein de bonnes valeurs pour les enfants. Il y a une succession de monstres qui s'en prennent à Vaiana et surtout celui qui sera le "méchant" du film, le démon Te Ka, qui va nous révéler son vrai visage à la fin, réduisant l'idée que le mal existe (n'empêche qu'il est impressionnant durant le film). Une mort de grand-mère (pas vraiment morte parce qu'elle revient en fantôme) et des moments de découragement, un rythme qui peut être rapide et une histoire de positionnement personnel feront que ce film est plutôt adapté dès 7 ans. Plutôt intéressant de montrer ce que peut être le mal, les héros sont confrontés à des "méchants" qui ne sont pas entièrement sombres et on voit bien leur part d'humanité (toute relative bien sûr, il s'agit d'un crabe géant, de monstre noix de coco ou de lave). Un film avec assez d'humour pour plaire aussi aux parents, même si le scénario est plutôt simple.

Thèmes. Mer. Princesse. Femme performante. Quête identitaire. Voyage initiatique. Transmission. Histoire racontée. Grand-parent. Magie. Religion. Prophétie. Mort. Vie après la mort. Apparence. Culpabilité. Vol. Se décentrer. Tolérance. Nature. Origine. Appartenance. Imposition familiale. Vantardise. Apprentissage. Leader. Agressivité. Réparation.