ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Tron

TRON

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
96 minutes
MONTAGE

Film de 1982, mélange de film classique et d'incrustations en synthèse, pour l'époque, autant dire que c'est plutôt expérimental (les effets spéciaux révolutionnaires à l'époque sont maintenant bien désuets, ils continuent pourtant de laisser une impression étrange aux téléspectateurs). Le rythme est lent par rapport à ce qui se fait aujourd'hui. Un enfant aura certainement de la difficulté à saisir le début de l'histoire qui nous plonge dans un monde des affaires, industriel, technique, informatique.

MESSAGE

Lutte manichéenne. Bien contre le mal.

Don de soi. Sens du sacrifice. Héros pur qui triomphe de l'abominable tyran (en y laissant sa vie).

Science-fiction. Des savants imaginent des inventions qui nous envoient dans de la science-fiction Ici un dématérialiseur.

Vol. Se faire voler son travail. Trahison. Un collègue qui s'approprie le travail.

Travail. S'impliquer dans son travail, frustration de se faire avoir.

Intelligence informatique. Mythe de l'entité ordinateur, devenu intelligent il veut devenir le maître du monde, il s'en prend à son créateur. Il veut tout absorber. Totalitarisme.

Thématique religieuse. Déni du créateur (le méchant de l'histoire veut que les programmes renient les concepteurs, il les menace d'éradication). Acceptation des taches données par le concepteur, Tron reçoit les données comme Moïse les tablettes, lumière, etc.

Résistance. Se rebeller. Les héros sont les premiers Hackers du cinéma, ils veulent lutter contre l'oppression du dirigeant, récupérer ce qui leur appartient. Critique du train-train qui fait que les humains ne sont parfois que des programmes.

Exploitation. Critique des sociétés qui mettent de côté leurs employeurs, avec vol de données, qui renvoient les anciens concepteurs.

Couple. Relation de couple, avec ex-petit ami qui joue les trublions dans le couple.

Stéréotype de genre. La femme n'est pas vraiment d'un grand secours, toujours à la traîne, surtout à l'écoute des demandes de l'homme.

Véhicule. Sorte de motos futuristes impressionnantes (pour l'époque).

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Les jeux dans le monde virtuel peuvent être stressants, les motos risquent à tout moment de se faire attaquer, d'exploser. Les vieux sages programmes risquent d'être détruits. Les personnages du monde virtuel peuvent mourir, souffrir. Agressivité de Sark. La mort de Ram. Les souffrances du vieux programme Dumont, qui se retrouve torturé pour avoir aidé Tron. La fausse mort de Tron (d'ailleurs amenée de façon maladroite).

Malaise. Moment tendu quand une bande d'amis vont pénétrer dans l'usine pour récupérer des données. Flint se fait dématérialiser et envoyer dans le monde virtuel.

Différents méchants. Le maître contrôle principal, l'ordinateur qui régit tout. Sark, un programme agressif, antivirus, qui gère les jeux.

Tristesse. Le sacrifice du héros que l'on peut imaginer disparu pour toujours.

VOCABULAIRE
De nombreux termes scientifiques en lien avec l'informatique. Il peut y avoir du langage vulgaire ("merde, tirons-nous, saloperie, nous sommes foutus"). Une musique à consonance électronique.

Commentaires. Un film qui donne une âme aux personnages des jeux vidéos. Film historique, salon d'arcade bondé avec des jeunes qui jouent tous ensemble (c'est fini tout ça avec les consoles de salon, plus besoin de sortir de chez soi). Sark a les traits de Ed Dillinger et Tron celui d'Alan, car dans l'univers électronique, le programme a les traits de son concepteur. C'est plutôt complexe pour les plus jeunes, avec son lot de tensions et violence, mais le rythme lent permet une meilleure intégration.

Thèmes. Science-fiction. Sacrifice de soi. Résistance. Exploitation. Couple. Religion. Totalitarisme. Jeu vidéo. Véhicules. Vol. Trahison. Travail.

Et trente ans plus tard, une suite et une série.