Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Un film d'horreur Toy Story, angoisse au motel

TOY STORY : ANGOISSE AU MOTEL

Sans dégâts dès : 10 ans - Âge conseillé : 10 ans

 

DUREE
22 minutes
MONTAGE

Court-métrage d'animation de 2013. Beaucoup de personnages, mieux vaut connaître les films de Toy Story. On suit plusieurs choses en même temps, un montage plutôt dynamique.

MESSAGE

Références aux films d'horreur. On nous montre les ficelles utilisées dans ce type de production, c'est un jouet hérisson qui montre qu'il connaît bien ce type de film (c'est toujours lent au début d'un film d'horreur. C'est dangereux de s'arrêter la nuit dans un motel. Le premier sorti revient rarement. L'héroïne qui reste seule. Un jeune homme inconscient s'éloigne et disparaît. Il y a toujours un portail que les héros franchissent, et on ne les revoit jamais. Les personnages qui sont séparés et qui disparaissent les uns après les autres. Le moment stressant à la fin où on imagine que tout recommence). Peur et frisson.

Courage. Se montrer fort. Dépasser ses craintes. Motivation. Ne pas abandonner, se battre jusqu'au bout.

Pouvoir dépasser ses craintes. Avoir des traumatismes que l'on parvient à vaincre quand il faut sauver ses amis.

Les voleurs se font prendre. Le gérant de l'hôtel va finir par payer ses vols de jouets, la police vient le chercher à son travail (les plus jeunes auront de la peine à saisir la fin, on le voit s'enfuir sans être rattrapé).

Amitié. Soutien dans l'adversité. Les amis sont faits pour s'entraider, on peut compter sur l'autre.

Appartenance. Importance d'avoir une appartenance, faire partie d'une famille (ici représenté par le propriétaire du jouet).

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. C'est principalement Jessy qui se retrouve seule, qui semble risquer des choses. Cachée derrière un rideau de douche qui se fait lacérer. Se retrouver enfermée dans un carton quand on est claustrophobe. Les jouets craignent toujours qu'on les voie en mouvement, différents moments dans le film où il y a ce risque.

Malaise. Nombreux moments où on craint des choses, où on ne saisit pas ce qui va se passer et où on peut imaginer des monstres, des morts. Introduction avec un film ancien de vampire en noir et blanc, on y voit une demoiselle qui angoisse devant un Dracula.

Moment de peur. Film qui se passe principalement dans l'obscurité. Nombreux cris. Effets sonores stressants, cris. Sentiment où des héros peuvent se sentir seuls, avoir peur, fuir.

Un humour plutôt adulte. Avec plein de référence où il faut avoir connu des films d'horreur pour comprendre, ou de guerre (un personnage Commando Carl, qui joue le militaire traumatisé par ses expériences difficiles et ses sacrifices).

VOCABULAIRE
Une bande-son plutôt anxiogène, avec musique stressante, bruits angoissants, cris.

Commentaires. Un bon moyen de rentrer dans un film d'horreur tout en se sécurisant de côtoyer des personnages connus. Si vous voulez le montrer à des plus petits, il faut vraiment être à côté d'eux, les tensions sont fréquentes, même si finalement il n'y aura aucun visuel effrayant.

Thèmes. Peur. Frisson. Se dépasser. Force. Persévérance. Se dépasser. Courage. Vol. Amitié. Appartenance.

Le premier film, le deuxième film, le troisième. Courts-métrages. Noël : Hors du temps. Halloween : Angoisse au motel. Toy Story Toons : Mini Buzz, Rex le roi de la fête, Vacances à Hawaï.