Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

The Muppets, ce n'est pas pour les enfants

THE MUPPETS

Sans dégâts dès : 10 ans - Âge conseillé : 11 ans

 

DUREE
21 minutes par épisode
MONTAGE

Série de 2015, filmé comme un documentaire, avec prise de vue réelle, puis interrogations des personnages (en faisant comme si les personnages étaient de vrais acteurs et non des marionnettes). Caméra sur épaule pour créer plus de réalisme. Des scènes coupées et qui font parfois amateurs pour rendre plus réaliste. Les épisodes sont plus ou moins centrés sur un thème à chaque fois et à suivre.

MESSAGE

Couple. On va suivre les liens problématiques de différents personnages (Kermit et son ex Piggy qui travaillent ensemble, son intérêt pour la jeune secrétaire cochonne bien plus jeune, puis son questionnement sur l'idée de refonctionner avec elle. La drague ou l'intérêt pour l'autre sexe qui semble être la chose la plus importante du monde. L'ours Fozzie et sa nouvelle copine après de nombreuses réponses négatives sur internet. Utiliser une photo de beau mec pour poser un profil sur internet). Janice qui semble faire craquer beaucoup d'hommes, qui n'est la femme de personne (mais qui est passée par beaucoup de monde). Se méfier des motivations de l'autre. Chagrin d'amour.

S'affirmer. Kermit va devoir assurer, se déstresser et se persuader qu'il est capable d'aimer Piggy. La fin de la première saison se termine sur Piggy qui ne dit pas ce qu'elle pense de leur couple à la grenouille.

Nouvelles technologies. Une série ancrée dans la réalité de l'époque, forcément avec ce qui est cité précédemment.

Amitié. Faire partie d'une équipe, où il y a des amis, où on peut s'entraider (même si dans la réalité, il y a aussi des tensions). Faire confiance en l'autre.

Ouverture sur l'autre. On montre les liens entre ces différents personnages. On mélange parfois les marionnettes avec des acteurs, on peut mettre en évidence des stéréotypes. Racisme. Des moments où l'animal n'est pas apprécié (une difficulté des couples mixtes). Tolérance.

Personnes sans valeur. On nous montre qu'il y a des personnes qui ont plus d'importance que d'autres, surtout dans le show-business (un vieux présentateur et nettement moins intéressant pour un show qu'une actrice célèbre dans un blockbuster. Un acteur devenu trop gros ne fait pas vendre. Estime de soi.

Création d'un show. On nous montre les coulisses d'un show à la Muppets. Les caprices de star, difficulté de gestion du producteur exécutif. Les moyens de créer des émotions. Travail. On voit des personnages qui peuvent s'investir à fond et d'autres qui ne font que s'amuser.

Responsabilité. Kermit doit assurer et diriger correctement son show. Ce n'est pas le seul à se mettre des pressions.

Stéréotype de genre. Piggy qui est la vedette est une femme hystérique, jalouse de la célébrité des autres est vantarde. Elle est souvent dans l'idée de critiquer les autres, se sent souvent dévalorisée et veut se venger. Crise autour de Piggy qui apprend son tour de taille. Mais les hommes en prennent aussi pour leur grade.

Apparence. On se moque du besoin de l'apparence. On voit la personne en charge des habits de Piggy, il est plutôt pathétique.

Revalorisation de stars américaines. On invite des gens connus, on nous les montre généralement sympathiques.

Vol. Le vol c'est mal, critique de Froozie qui regrette d'avoir volé, qui doit réaliser qu'il a un problème à vouloir les affaires des autres.

SCENES DIFFICILES

Banalisation de la violence. On voit le savant fou électrocuter son étudiant juste pour apporter le silence. Violence de Piggy qui s'énerve et casse tout pour pas grand-chose.

Malaise. Scène de rupture en live, avec Kermit qui largue Piggy. On va faire des gags autour de situations qui pourraient être dangereuses. Kermit qui n'ose pas décevoir un ami et n'ose pas lui dire qu'il fait des gags nuls. Gonzo qui se fait voler sa petite copine internet. Pathétique Sam qui aimerait être aimé par Janice. Kermit qui dit à Fozzie que sa copine est une tricheuse, quand ce n'est pas vrai.

Moquerie. Certains personnages sont dénigrés, ont une position basse dans le show, comme Fozzie, beaucoup d'épisodes le rabaissent. Méchanceté. Les deux petits vieux dans le public sont toujours aussi méchants, surtout avec Fozzie. Pépé ou Rizzo sont vraiment de vilain petit teigneux qui ne pensent qu'à glander ou embêter.

Monde adulte. Beaucoup de gags autour de moments difficiles de la vie (le père qui achète des cadeaux à sa fille pour être plus apprécié que son ex-femme). Allusion à la drogue, avec le groupe de rock des Muppets qui ont intérêt pour la marijuana.

Pas de fin. La série n'a pas été renouvelée pour une deuxième saison, et le dernier épisode tente de nous mettre en tension avec une intrigue non résolue.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Une série plutôt adaptée à des adultes, avec différentes relations adultes (séparation douloureuse, recherche de petite amie). Juste pour confirmer que les Muppets, ce n'est pas pour les enfants. Cela plaira bien aux amateurs du genre. Après cela peut être vu par les enfants, mais est-ce vraiment nécessaire ? Nous avons posé dès 11 ans, mais cela reste plutôt tôt, même s'il n'y a pas vraiment de contre-indication, en dehors des différents moments liés à des couples ou aux dénigrements comiques vraiment bien présents. Publicité cachée, la série aime bien les ordinateurs Apple.

Thèmes. Marionnette. Animaux anthropomorphes. Star-système. Show-business. Couple. Couple mixte. Drague. Racisme. Tolérance. Sexualité. Amour. Nouvelles technologies. Estime de soi. Vol. Travail. Responsabilité. Chagrin d'amour.

De la série mythique, on produit quelques films. A Muppet Family Christmas, L'île au Trésor des Muppets, les Muppets à Manhattan, The Muppet et Muppets Most Wanted.