Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

le Kid

THE KID - LE GOSSE - CHARLIE CHAPLIN

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 7 ans

DUREE
68 minutes
MONTAGE

Film en noir et blanc de 1921. Pas de paroles, sous-titre. Charlot recueille un bébé, puis une ellipse de cinq ans nous amène vers le Kid. Un rêve sur la fin de l'histoire.

MESSAGE

Parentalité. Amour paternel, un père doit se battre pour son enfant, il sera celui qui lui transmet les choses. Amour maternel, une femme ne peut pas abandonner son enfant. Sens du devoir pour le parent, importance d'entourer l'enfant, d'être présent, de lui montrer l'exemple, de lui donner une bonne vie, de le nourrir. Critique de la femme seule. Impossible pour une femme sans homme d'élever un enfant.

Importance du lien affectif. Critique de l'abandon. Ici l'enfant sera abandonné par sa mère; enlevé deux fois à son père adoptif. On sent que le lien est important, qu'on ne peut pas le briser. Les difficultés de la vie peuvent créer des séparations, mais au final tout ira bien.

Critique des autorités. L'ordre et l'institution (la police, le médecin) ne font pas que du bien quand ils se mêlent des relations humaines. Combat de l'homme seul face à une société injuste, arrogante, remplie de lois. Les petites gens sont plus humains.

Ne pas se fier à l'apparence. Un pauvre vagabond comme charlot peut être une bonne personne, même si la bonne société n'apprécie pas de le voir gérer un enfant, il le fait avec son coeur. Tolérance.

Début du siècle. Découverte historique. On peut voir comment était le début de notre siècle (les voitures, les habitations, les habits), une peinture de l'époque.

Vagabond. Charlot donne l'idée qu'il n'a pas de domicile, impression de pauvreté. Soucis financiers.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Quelques petites poursuites ou bagarres, plutôt pensées pour faire rire (il y a une certaine banalisation de la violence). Mort. La fausse mort de Charlot, tué dans son rêve par un ange policier.

Tristesse. Beaucoup d'abandons (la maman laisse son bébé dans une voiture qui va être volée par des malfrats qui laisseront le petit dans la rue. Charlot qui le découvre ne veut tout d'abord pas le garder. Une scène tragique où le Kid est enlevé à son papa adoptif, le petit exprime bien le désespoir). Sentiment de solitude de Charlot qui n'a plus l'enfant. La mère regrette l'abandon de son enfant, elle s'évanouit quand elle réalise qu'elle ne reverra plus. Un homme kidnappe le Kid qui dormait à côté de son père pour l'emmener à la police.

Malaise. La mère se trouve à côté de son enfant, sans réaliser que c'est lui. Le petit se fait voler son précieux jouet. Misère sociale. On est confronté à la misère. L'ambiance, les lieux, l'histoire nous ramènent à la difficulté de survivre chez les gens pauvres. Enfant malade.

Mauvais exemple. Charlot monte un business avec son fils qui casse les vitres, pour que lui puisse les réparer. Fier de la force de son fils, il le motive à se battre contre un autre enfant.

VOCABULAIRE
Il n'y a pas de parole. Quelques rares textes intercalaires.

Commentaires. Un film qui peut être vu par un jeune public, avec l'accompagnement des parents, car il nécessite quelques explications (c'est un film muet), et les abandons de l'enfant peuvent être poignants. Mélange de gag visuel et de tableau social, on veut nous faire rire et pleurer. L'émotion reste toujours présente avec le temps, même si parfois c'est trop cliché et surjoué pour notre époque.

Un film avec son lot de morale et de stéréotypes d'époque (le petit serviteur noir...) et ses images chrétiennes : la mère qui souffre avec l'image du Christ et son chemin de croix. Faire la charité pour les dames riches. Faire sa prière avant un repas. Ici, une analyse intéressante du film et juste pour l'anecdote, le petit héros du film deviendra l'oncle Fester dans la famille Addams.

Thèmes. Sans paroles. Burlesque. Amour parental. Famille monoparentale. Orphelin. Pauvreté. Bébé. Abandon. Soucis financiers. Tolérance. Police.

Des longs métrages de Chaplin: The Kid - Les Temps Modernes - Le Cirque - Le Dictateur. Des courts métrages: Charlot Machiniste - Charlot Pompier - Charlot dans le parc. Il existe aussi une série en images de synthèse, Chaplin and Co.