Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Tarzan

TARZAN

Sans dégâts dès : 13 ans - Âge conseillé : 14 ans

 

DUREE
94 minutes
MONTAGE

Film de 2016, avec des effets spéciaux en images de synthèse le plus souvent bien réussis. La linéarité est complexe, différents flash-back joués souvent dans le film, il se passe plusieurs choses en même temps. Rythme parfois rapide.

MESSAGE

Animaux. On voit ceux d'Afrique. De l'autruche au gorille, en passant par des lionnes, un hippopotame ou un guépard, des animaux de synthèse plutôt bien réussis (les crocodiles ou les gnous c'est plus moyen). Nature. Un film qui se déroule dans de grands espaces quasiment vierges (même si ce n'est pas forcément la nature qui est le plus mise en avant, on peut ici bien l'apprécier).

Amour. Un film où l'homme montre comme il doit protéger sa femme et comme elle peut avoir confiance en lui. On nous fait découvrir en flash-back l'attirance de Jane pour Tarzan. Confiance. Jane croit aux grandes capacités de son époux. Compter sur l'autre.

Homme fort. Avoir des muscles, sauver sa belle et faire face au danger, difficile d'arriver à la cheville de Tarzan. Apparence. Pour être un vrai homme, on voit qu'il nous reste à nous faire des muscles. Protection. Les personnes plus faibles (comme une Jane) doivent être protégées par les forts. Ici, Tarzan s'intéresse surtout à sa femme, et c'est George Washington Williams qui souhaite aider le peuple congolais.

Domination de l'homme. Même à main nue, un homme va vaincre les bêtes sauvages. L'homme blanc a des muscles assez gros pour battre un noir (et oui difficile de sortir du rapport de domination du mythe de Tarzan).

Colonialisme. Les blancs vont combattre sur les terres d'Afrique avec les armes. On critique un monarque belge qui veut s'approprier l'argent de ces terres. Des personnages historiques sont présents, comme Léon Rom, un officier barbare ou George Washington Williams qui va défendre l'intérêt des Congolais. Sur place on nous montre la domination du blanc (le noir porte le parapluie). Critique de l'esclavage. On nous montre des noirs enchainés, ils doivent construire des ponts se font bien exploiter.

Guerre. On réalise qu'il faut des soldats pour maintenir sa suprématie et que des mercenaires sont prêts à être achetés. Mercenaires. Achat d'hommes pour asservir un pays. On critique ceux qui armés d'un fusil feront le mal dans un pays qui n'est pas le leur.

Gentils Américains. Les Américains qui ont le beau rôle (l'esclavage ou le commerce d'ivoire ou des diamants ce n'est pas bien). George Washington Williams, en bon américain, vient montrer au monde ce qui se passe ailleurs (cela ne vous dit rien ?).

Adoption. Ce n'est pas toujours évident d'accepter ses origines, son adoption. Ici Tarzan a des choses à régler avec son passé (pas toujours facile d'accepter que sa mère soit une gorille).

Ouverture sur l'autre. On voit bien comme Tarzan et Jane apprécie la culture africaine et les indigènes. Nous pouvons être différents et ennemis, et nous mettre ensemble pour combattre un plus méchant.

Critique de la vengeance. Il ne faut pas vouloir tuer pour se venger, Mbonga voulait tuer Tarzan qui avait tué son jeune fils, et c'est pour cela qu'il fait revenir Tarzan en Afrique, mais à la fin on peut un peu se comprendre. Respect de la vie. On ne doit pas tuer, seuls ceux qui n'ont pas d'humanité le font (et Tarzan à l'époque était un peu un gorille, c'est une bonne excuse).

Appât du gain. On nous montre comme les pouvoirs ont toujours plus envie d'argent. Les diamants excitent la convoitise. Corruption. Les hommes sont prêts à faire n'importe quoi pour de l'argent.

Géopolitique. On nous montre les intrigues de pouvoir qui peuvent se jouer dans la haute société. L'intrigue du film joue bien avec ce qui peut exister aujourd'hui avec des mercenaires payés.

Noblesse. On nous montre bien la différence entre les Lords et le bas peuple. Tarzan est devenu un lord.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. On nous montre des militaires au début du film, avec fusils braqués, canon, mitraillette, ils semblent attendre quelqu'un, on les voit finalement tirer contre un ennemi invisible, ils semblent avoir décimés les indigènes justes armés de lances, mais la scène suivante nous les montre se faire attaquer et abattre les uns après les autres par des hommes noirs peints en blanc qui les déciment tous, c'est plutôt violent. Seul leur chef est rescapé, il est entouré d'indigènes, combat à main nue, il étouffe un gros guerrier avec un chapelet. Dans un flash-back, on voit la mère de Tarzan mourir dans les bras de son mari, il l'a à peine enterré que des gorilles apparaissent menaçants, il est entouré et se fait tabasser à terre, on craint pour la vie du bébé, mais c'est une femelle qui le découvre. Le male dominant n'apprécie pas le jeune Tarzan, il le chasse, frappe autour de lui sur le sol, on voit le jeune enfant prostré n'osant plus bouger. De nuit pendant que Tarzan et Jane dorment, le village est attaqué, les indigènes sont maintenus en respect par des armes, on braque une arme sur le chef qui refuse de s'agenouiller, il est descendu à bout portant, Tarzan qui a tenté de l'aider est maintenu au sol, attaché. Le village est enflammé, dix hommes sont capturés comme porteur. Des lances tuent des hommes, on ne sait pas d'où elles viennent. Les porteurs sont abattus un à un. Échange de tir, Jane est toujours prisonnière et est emmenée par le méchant. Devoir sauter d'une falaise. Tarzan se met sur Jane quand un gorille veut la tabasser, il reçoit les coups. Jane doit subir un diner tendu avec Léon Rom, elle veut s'emparer de son chapelet et se retrouve la main entravée. Tarzan doit combattre son ancien frère gorille, il est imposant et a le dessus, son visage est impressionnant, comme ses dents et ses coups, Tarzan se retrouve à terre. Jane qui a réussi à s'échapper est rattrapée par Léon Rom, il fait sombre dans la forêt et elle est entourée de gorille, elle ne veut pas qu'il leur fasse du mal, mais un homme tire, des singes sont abattus. Gros plans, c'est tendu, gorilles en embuscade qui frappent. Tarzan est livré au peuple du chef africain, il voit Jane être embarquée au loin, il est frappé par-derrière, mis à genou. Scène finale avec des Gnous qui cavalcadent dans tous les sens, une maison qui s'écroule, une Jane à sauver et des tirs. Tarzan se fait étrangler par le chapelet du méchant, on le voit au sol impuissant. Tarzan lâche Léon Rom qui se fait manger par les crocodiles.

Malaise. On réalise que le chef des puissants guerrier en veut à Tarzan. Tarzan rappelle à sa femme qu'ils ont perdu un bébé, Jane souffre d'y repenser (il ne veut pas l'emmener avec lui en Afrique, veut qu'elle reste protégée en Angleterre). Au village brulé on des femmes pleure la mort du chef. Le méchant du film explique à Jane que son mari va être tué et qu'il ne sait pas quoi faire d'elle. On met l'ami de Jane dans une cage, elle doit bien se comporter sinon il sera jeté à l'eau. On le voit être envoyé sous l'eau. La gorille mère adoptive de Tarzan est atteinte par une flèche, elle meurt dans ses bras (Tarzan tue le jeune indigène qui est responsable de sa mort).

Sexualité. Un "gag" où on parle de lécher les testicules du singe pour survivre. "Gag" scabreux où il est dit que Tarzan a dû être bien content de rencontrer Jane après n'avoir fréquenté que des négresses et des babouins. C'est grâce au méchant que Jane n'a pas été violée par l'équipage (on n'utilise pas vraiment ce terme, mais il est bien compris), on ressent bien que Léon Rom est intéressé par la demoiselle, c'est presque malsain le rapport de soumission qu'il tente d'établir.

Santé. On peut voir des hommes boire.

VOCABULAIRE
Classique. Il y a un texte à lire au début du film. On entend parfois un peu de Français dans la version originale (les méchants sont des Belges).

Commentaires. Un film de super héros sans super pouvoir, mais avec toute la puissance d'un vrai mec. Des scènes parfois dures même si on tente de ne pas trop montrer de sang ou de noirceur (une telle grosse production espère toujours un public jeune, mais ce n'est pas adapté avant 13 ans, des situations de kidnapping, menace de mort, crainte de viol). Une production plus réaliste que jamais (oui Tarzan se ballade nu dans la jungle, en tout cas enfant). On retrouve Tarzan en Angleterre, et cette histoire le renvoie en Afrique (mais on nous montre quelques flash-back de son passé d'homme singe).

Thèmes. Animaux. Nature. Colonialisme. Guerre. Racisme. Riche. Afrique. Adoption. Amour. Apparence. Force. Responsabilité. Aider l'autre. Exploitation.