Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

sur la terre des dinosaures, le film

SUR LA TERRE DES DINOSAURES, LE FILM

Sans dégâts dès : 8 ans - Âge conseillé : 10 ans

 

DUREE
87 minutes
MONTAGE

Film de 2013, avec des incrustations en images de synthèse sur des paysages souvent filmés en images réelles, cela est plutôt réussi. L'introduction et la fin se déroulent dans le présent, avec des acteurs réels. Un flash-back. Des voix qui reflètent la pensée (les bouches ne bougent pas en fonction de la parole posée), on entend en parallèle le véritable son qui sortent de la bouche de ces animaux. Ellipse, le petit dino devient grand.

MESSAGE

Le monde des dinosaures. Situé il y a 70 millions d'années, à la fin du Crétacé. On nous présente différents animaux (Pachyrhinosaurus, Hesperonychus, Edmontosaurus, Troodon, Pterosaurs, Ankylorsaur, Gorgosaurus). Différentes informations didactiques, ces animaux pondent des oeufs, beaucoup ont des plumes, les migrations, nourriture régurgitée par la mère, odorat développé. Si les informations données se veulent scientifiques, les paroles génèrent de l'anthropomorphiques, cela n'a plus rien à voir avec des dinosaures. Archéologie. Les fossiles racontent une histoire, que l'on peut aller découvrir au musée, et que des personnes ont mis du temps à découvrir en fouillant dans le sol.

Végétarien. On met en avant le gentil dino qui mange des feuilles et on traite de monstre celui qui est carnivore (d'ailleurs on ne l'entend pas parler), c'est plutôt une vision manichéiste.

Critique de l'agressivité. Une critique de l'agressivité et des personnes qui se sentent le besoin d'user de leur force pour gagner le respect des autres. Bonté, gentillesse. Importance d'aller soutenir l'autre, quand on l'aime, ou même quand celui-ci nous aura fait quelque chose de pas sympathique.

Courage. Se battre face à l'adversité. Se relever même si on est à terre, persévérer, bravoure. Se dépasser. Oser se confronter à de plus forts que soi. Faire face à des moments de découragement, mais ne pas oublier que si on doit mourir, c'est pour quelque chose qui en vaille la peine. Sacrifice de soi.

Force du faible. Un faible peut réussir. On voit la motivation d'un petit à vouloir faire comme les grands. On le verra développer d'autres capacités que la force pour parvenir à ses fins, même un petit peut y arriver.

Séduction. . Se dépasser pour une fille, n'avoir qu'elle en tête et souffrir quand elle est prise par quelqu'un d'autre. Chagrin d'amour. Se battre pour la récupérer. La femme est passive, c'est l'homme qui va la chercher.

Importance de la famille. Parents protecteurs qui sont importants pour les enfants. Nécessité de faire partie d'une famille, d'un clan. Fratrie qui permet de se confronter, grandir.

Nouvelles technologies. Motivation et émerveillement. On nous montre un adolescent qui doit retrouver l'intérêt de se passionner pour autre chose que son natel. Motivation.

Stéréotype de genre. Monde de mec, la demoiselle est juste bonne à être secourue.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Nombreuses attaques de prédateurs. On voit bien comme les animaux se mordent. Mais il n'y a pas de sang. Tout bébé, le petit Patchi se fait attraper par une sorte de poulet tueur qui lui fera un trou dans sa collerette. Risquer de se faire écraser dans de mouvement de troupeau en course. Feu de forêt, avec arbre qui tombe, qui sépare la famille, avec en plus les prédateurs qui apparaissent quand on aurait espéré que cela soit un membre de la famille. Cachés dans un abri, deux petits pachyrinosaurus voient un gorgosaurus tenter de les atteindre, gueule pleine de dents en avant. Acculé par des prédateurs, le troupeau risque de tomber dans la rivière, c'est Juniper qui tombera la première. Risquer de se noyer. Colère du frère qui n'a pas apprécié ce qu'a fait Patchi, il cherche la bagarre.

Visuel effrayant. Les prédateurs ont de grosses dents, des yeux agressifs impressionnants, des griffes.

Mort. Le père se fait tuer devant les yeux de ses enfants. On ne sait pas ce que sont devenus la maman et les trois frères, mais on nous laisse à penser qu'elle est aussi morte dans l'incendie. On entend des mots comme "mettre un terme à ses souffrances". L'oiseau narrateur va faire croire qu'il est mort.

Malaise. Pathétique petit dino qui ne saisit pas que son père est mort (il vient de le voir se faire tuer devant les yeux pourtant). Patchi est battu au corps à corps, coincé sous un arbre qui lui est tombé dessus, il risque de se faire dévorer par quelques prédateurs, il a envie de tout abandonner et de se laisser mourir. C'est son propre frère qui l'abandonne ainsi. Patchi se fait voler son amoureuse par son grand frère qui a tous les droits vu que c'est le chef du troupeau. Saisir que le troupeau passe sur un lac gelé et qu'ils risquent de briser la glace. Juniper a été blessée à la patte, elle ne parvient pas à suivre les autres et risque d'être seule, puis tombée sur le sable on peut craindre qu'elle ne meure. Marée qui monte, et il va faire nuit. Scène de nuit, entendre des bruits.

Tension. On nous dit bien qu'il va se passer quelque chose de terrible, une tempête arrive et on ne sait pas ce qu'il va vraiment se passer. On voit que les prédateurs sont aux aguets et qu'ils vont s'attaquer aux herbivores. Sursaut quand, dans un cri strident, une souris fonce dans notre direction, on ne s'y attendait pas. La dernière image du film est un prédateur qui fracasse l'écran et qui semble en sortir.

Moquerie. On tente de critiquer le dénigrement, mais on s'amuse des petits bras du prédateur. Un film qui joue plutôt beaucoup avec des allusions sur les apparences. On reste dans des notions de domination de l'autre, avec des plus forts et des perdants.

VOCABULAIRE
Débit de parole constant, on peut avoir l'impression que c'est parfois pour meubler. Langage qui se veut parfois jeune (dégage, kiffe grave, cool, barre-toi, dégage, casse-toi, looser).

Commentaires. Pas toujours facile de supporter le flux de parole des différents protagonistes, cela se mélange un peu entre les différentes voix (surtout l'oiseau et Patchi), des tentatives d'humour pas toujours réussies (on se rapproche de l'âne de Shrek, mais nettement moins comique, c'est dire). Les enfants sortiront certainement content, les adultes un peu moins. Pour ceux qui veulent des documentaires animaliers sur les dinosaures, mieux vaut voir la série.

Thèmes. Dinosaure. Archéologie. Courage. Se dépasser. Sacrifice de soi. Végétarien. Force du faible. Séduction. Chagrin d'amour. Nouvelles technologies. Motivation. Animaux anthropomorphes.