Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

LES SUPERS NANAS ZETA

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
25 minutes par épisodes
MONTAGE

Série d'animation de 2006. Nombreux mouvements de caméra pour créer un dynamisme dans l'animation. Des séquences rapides

MESSAGE

Combattre. Lutte du bien contre le mal, ne pas laisser faire les méchants.

Motivation. On voit les héroïnes toujours bien motivées à aider.

Tolérance. Méfiance envers ceux qui sont différents. On y apprend que les méchants et les gentilles proviennent du même agent chimique Z. Crainte (du maire) que les héros fassent autant de dégâts que les méchants.

Séduction. On s'intéresse aux garçons, on se fait jolie pour plaire. Sexualité présente. Les seins de la secrétaire du maire sont mis en évidence. C'est plutôt Belle qui attire les garçons. Jupes ultras courtes.

Gourmandise. Petite sensibilisation à l'addiction des enfants pour les sucreries (c'est Bulle et Mojo Jojo qui sont les plus concernés par ce thème).

Fille forte. Les filles peuvent aussi s'intéresser aux activités des garçons, être fortes dans des sports, avoir mauvais caractère (c'est Rebelle).

Contre-exemple. Autres thèmes en lien avec les méchants de la série, la fille à papa, l'amoureux de la nature, la séductrice, et différentes manières d'être un méchant de série).

Invention. Avec le professeur papa qui a l'intelligence de créer des choses incroyables.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Toujours de pauvres victimes. Attaque en tout genre, mais l'aspect comique des situations réduit les tensions

Humour décalé. Les méchants ont tous un côté où on peut les plaindre

VOCABULAIRE
Classique, plutôt bruyant, limite vulgaire (c'est qui que tu traites d'abrutis, sale macaque ?) (tire-toi, dégage humaine puante).

Commentaires. Les Supers Nanas à la sauce Manga, avec les mêmes personnages que dans l'original, mais avec une animation plus fluide. Toujours quelques moments humour, typés non-sens. Introduction d'un personnage en plus, un petit garçon, fils du docteur. Les grandes personnes ne sont pas vraiment des exemples à suivre dans cette série (les héroïnes non plus d'ailleurs). Les costumes japonisés offrent aux filles des jupes ultra-courtes, pour faire mignon et attirer les otakus.

Thèmes. Tolérance. Séduction. Sexualisation de personnages. Gourmandise. Sucrerie. Femme performante. Combattre. Motivation. Invention.